46 566 Avis BD |20 199 Albums BD | 7 889 séries BD
Accueil
Tome 1 : Herr Doktor Tenma
 

Monster, tome 1 : Herr Doktor Tenma

 
 

Résumé

Monster, tome 1 : Herr Doktor TenmaAfin d'acceder au résumé de Monster, tome 1 : Herr Doktor Tenma, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Monster, tome 1 : Herr Doktor TenmaPour ceux qui ne le sauraient pas, Naoki Urasawa est également l’auteur de « 20th Century Boys ». Bonne entrée en matière pour dire du bien de ce 1er album de cette série. J’hésite un peu quant à une éventuelle comparaison, mais « Monster » se situe à mon avis quelque part entre « Urgences » et « X-files ». L’histoire est en effet très dynamique, il n’y a aucun temps mort, et une fois la première page lue on ne peut plus s’arrêter. Les personnages sont bien posés, un peu trop à la limite : on lit leur caractère sur leur visage sans aucun problème.

L’histoire développée ici paraît relativement simple (quoique déjà fort intéressante !), mais il paraît que la série (qui compte 18 volumes et est finie) s’avère bien plus complexe. En tout cas, elle a remporté un immense succès au Japon.

Bref, un livre qui, s’il n’est pas exceptionnel, est vraiment réussi, et très, très prenant !


Chronique rédigée par CoeurDePat le 19/01/2003
 
 
Avis de :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de CoeurDePatReflet de l'avatar de CoeurDePat
Statistiques posteur :
  • 257 (75,15 %)
  • 18 (5,26 %)
  • 67 (19,59 %)
  • Total : 342 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 7,08 7,08 7,08
Acheter d'occasion : 5,27
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.88
Dépôt légal : Octobre 2001

Avis des lecteurs

20 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Monster, tome 1 : Herr Doktor Tenma, lui attribuant une note moyenne de 3,88/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

27 5 2013
   

Je ne suis encore, au moment où j'écris ces lignes, qu'un néophyte en matière de manga, mais ce premier tome est d'une belle qualité. On se prend tout de suite d'affection pour ce jeune génie de la neurochirurgie, confronté au cynisme du monde l'hôpital, et qui se remet en question, quitte à perdre sa position sociale pour retrouver un semblant d'éthique. Mais ce premier tome ne nous propose qu'une petite introduction autour de ce docteur Tenma, autour du monde de l'hôpital : il va plus loin en commençant à nouer une intrigue policière. Une intrigue bien montée, autour de personnages intrigants, autour de personnalités complexes, et sur une durée assez longue (de 1986 à 1995). Tout cela est particulièrement étudié et j'ai vraiment apprécié cette mise en place, où le mystère est dévoilé tout en maintenant un suspense grandissant, lançant efficacement une intrigue qui s'avère complexe, et dans laquelle notre héros pourrait apparaître, pour la police, comme une meurtrier particulièrement retors. C'est du sérieux, c'est du solide.

Comme souvent dans les mangas, je trouve que les visages bénéficient de traits assez fins, mais il me manque de la profondeur de champ, il me manque des décors, il me manque un environnement qui permette une véritable immersion dans le monde, l'époque, et l'intrigue proposéq. Par ailleurs, même si je n'ai lu que très peu de manga, je ne peux que m'étonner que notre héros, le docteur Tenma, porte le même patronyme qu'un autre Tenma célèbre dans le monde du manga (Tenma n'est-il pas le "père" d'Astroboy ?). Par ailleurs, je ne sais pas pourquoi le mangaka font une telle fixette sur l'Allemagne, et sur Düsseldorf en particulier, mais j'ai lu récemment "Pluto" et je m'étonne qu'encore une fois, l'Allemagne serve de théâtre pour l'introduction d'une histoire.

Mais pour l'instant, je trouve ce premier tome bien construit, plein d'imagination, et, chose plus rare dans les manga que j'ai lus jusqu'à présent, plus authentique et crédible.

8 5 2009
   

Alors voilà, je n'aimais pas le manga. Sincèrement, ça ne m'attirait pas du tout. Et je me disais qu'en temps que bédéphile, il était temps que je m'y mette. J'ai donc pensé à cette série dont j'avais vu quelques épisodes à la télé qui m'avaient complètement captivés.
Eh bien, je suis loin d'être déçu.
Le scénario est génial, captivant, passionnant. Les comportements des personnages sont très bien menés, très réalistes. J'apprécie particulièrement l'attitude des dirigeants de l'hôpital, dont la principale ambition est la réputation de l'hôpital. Le pauvre Kenzô Tenma est complètement manipulé, pris dans ce cercle vicieux plus banal qu'on ne le pense. Tout tourne autour de l'argent, et ce jeune idéaliste paraît bien seul. Et ce qui va lui arriver est vraiment digne des meilleurs scénarios de thriller.
Les graphismes des mangas étaient, à mes yeux, leur principal défaut. Trop brouillons, trop rapides, donnant la priorité au mouvement, sans couleurs... Je suis content de vous dire que j'ai adoré. Les détails des bâtiments et des voitures sont très travaillés, mais le mouvement est toujours présent, bien mis en scène. J'apprécie particulièrement quand la fiancé de Tenma lâche sa bague de fiançaille, ou encore quand ce dernier fait tomber le cadeau destiné à son patient.
Je ne met pas 5, car je me dis que la suite doit être encore meilleure.
Souhaitez-moi la bienvenue dans l'univers du manga ! :)

30 9 2007
   

Allez ! j'apporte moi aussi ma petite contribution à la notation de "Monster".
J'ai d'abord lu "20th Century Boys" de même auteur et je dois dire qu'on retrouve la pate "Urusawa". Cependant, j'ai été moins captivé que la série précédente (qui fait tout de même très fort dans l'originalté).
Ceci étant dit, assez de comparaisons entre les deux car ce sont deux histoires a priori totalement différentes.
Alors, que dire de ce premier tome de "Monster" ? tout simplement que c'est diablement efficace. On ne peut pas dire que ce premier tome soit bourré de surprises mais le suspense est là et bien là. La mise en place des personnages (même si un peu naive parfois) est très bonne et a le mérite de plonger le lecteur de suite dans l'ambiance.
Les dessins, à l'instar de la série mentionnée précédemment sont très propres et contribuent à une lecture agréable. Les personnages sont clairement identifiables (pas toujours le cas dans les mangas) et les décors corrects.

Bref, un tome qui promet une série très intéressante, et dont on sait qu'elle est terminée (ce qui est toujours agréable).

11 8 2006
   

Je serai moins enthousiaste que mes camarades, peut-être parce que je me faisais une montagne de ce "Monster" (qui a dit "parce que tu es plus vieux" ?), et que finalement c'est une jolie colline.

Bref, grâce à vos conseils, je me suis procuré ce tome 1 de la série manga culte.

J'ai tout de suite été pris par l'ambiance médicale, par les personnages très bien écrits, par la complexité du récit...

Mais bizarrement, la culpabilité de [CENSURE] n'a pas fait l'ombre d'un doute dès que le premier meurtre a été commis. Des petits indices, un curieux pressentiment, appelez ça comme vous le voulez...

En tous les cas, l'intelligence de conteur de Urasawa ne fait aucun doute, et j'ai tout de même hâte de lire la suite ! Bon, il est où ce tome 2 ?

9 8 2006
   

Moi qui n'aimait pas les Manga, j'ai voulu essayer quand même. Pourquoi Monster ? Peut-être parce que Piehr a lancé un topic y'a bien longtemps et que je me suis dit "si un jour j'essaie, je commencerais par celui-là". Et ma foi, je trouve ça vachement bien.

Moi qui n'aimait pas les Manga parce que je ne savais pas ce que c'était, je suis bluffé par le scénario. Bien sûr, pas par les dessins, parce qu'en noir et blanc, avec 12 cases par planches de format A6, c'est dur de faire des décors. Dailleurs, la plupart des vignettes sont sur fond blanc, à peine un arbre ou une clinique de ci de là.

Moi qui n'aimait pas les Manga parce que je croyais que tous les personnages étaient des clones de Goldorak qui ne peuvent pas articuler un mot sans se tordre la bouche en une grimace de trois mètres je me rends compte que j'ai tort. Depuis longtemps. Très longtemps.

Moi qui n'aimait pas les Manga, je les ai découvert, ou tout au moins j'en ai découvert une partie, toute petite, infime, à travers Monster. Et à la fin de la lecture du tome un, je me précipite sur le deux pour savoir la suite. En fait, je dirais que ce Manga est une super histoire, dont les premiers éléments ne peuvent que vous donner envie de lire la suite.

Moi qui n'aimait pas les Manga, j'ai mis 3,5 à ce tome parce que j'ai quand même du mal à me faire au sens de lecture, au noir et blanc, et à ces images épurées sans décor. Mais je pense que l'histoire est primordiale, c'est ce que veut nous faire ressentir l'auteur. Et j'ai complètement accroché. Je sens que je lirais tout jusqu'au bout.

Moi qui n'aimait pas les Manga, j'ai bien fait de parler au passé. Je ne sais pas si je peux conseiller à quelqu'un d'autre qui veut s'essayer au genre de commencer par là, mais moi ça m'a plu. Et je vais continuer.

25 6 2006
   

Monster a été une claque dès le premier tome (et par la suite, ça n'a fait qu'empirer).

Génial, c'est un mot qui convient tout à fait. Pas tellement pour les dessins, qui sont propres et nets, mais pas de quoi s'extasier non plus... Par contre, les jeux de lumière sont eux très réussit et donnent du relief.

Evidemment, là où ça fait mal, c'est dans l'histoire. Suspens, action, tout s'enchaîne à grande allure de sorte que l'on entre dans l'histoire sans problèmes. En plus, Tenma est un personnage tellement attachant qu'on ne peut que l'aimer. C'est un homme gentil, attentionné, humain, une crème quoi. Et le pauvre se retrouve plongé dans une histoire incensée...

Ce qui est dingue avec Monster, c'est à quel point le récit tient en haleine. On veut à tout prix connaître la suite, et ce à chaque fin de tome ! Pour un premier tome, il laisse présager une série de qualité puisqu'il y a déjà tout là-dedans.

30 4 2006
   

Je me suis laissé tenter par "Monster", vu que les mangas entrent peu à peu dans le cercle de mes lectures. Vu l'engouement autour de cette série, je ne voulais pas passer à côté de ce que nombre d'entre vous appelle un bijou.

Verdict: ce premier tome est accrocheur, l'intrigue se met en place lentement mais sûrement en prenant soin de bien planter le décor. J'apprécie la narration et le sens de lecture japonais n'est plus un problème pour moi. Le mystère plane sur le passé de celui qu'on appelle monster et sur ces motivations, ce qui me donne bien envie d'aller lire la suite.

Un scénario qui s'annonce intéressant.

10 3 2006
   

Baigné dans la BD européenne depuis mon enfance, je ressentais depuis quelques temps l'envie d'aller découvrir d'autres horizons.
Aprés avoir demandé des conseils nombreux on me fit celui à plusieurs reprises de découvrir l'univers du manga jusqu'alors inconnu pour moi par ce titre....
Gé..nial !!!

Passé rapidement l'adaptation nécessaire au sens de lecture, force est de reconnaître que je n'avais pas ressenti ce genre d'excitation pour connaître la suite de l'intrigue depuis XIII et le cycle de Qa de Thorgal!!!
Il y a de l'intrigue, du suspens, de l'aventure.

Bon je dois avouer que j'ai par contre un peu de mal avec le graphisme manga (mais sans doute est ce le manque d'habitude?).

Bref, le Tome 1 acheté avant hier, je viens de revenir avec le Tome 3 et 4 !!! (c'est mon banquier qui va être content : la série en comporte 18 !!!??)

21 2 2006
   

Un seul mot pour ce manga..... Captivant!!

En effet avec ce phénomène de mode du manga je me suis laissé tenter, mais en prenant soin de lire un manga avec un scénario béton.

Et là avec Monster c'est la claque : atmosphère, mise en place des personnages subtile et détaillée (même si ca peut paraitre "cliché") et intrigue vraiment sympa.... tout ce qu'il faut pour passer un bon moment.

Une fois à la fin du manga, il nous manque qu'une seule chose : le tome 2 !!

Achat indispensable pour tout Bdphile !!

29 1 2006
   

Très bonne entrée en matière pour Monster !

Voici un premier volume fort accrocheur et dont le rythme est particulièrement bien dosé : deux époques distinctes permettent d'amorcer totalement un thriller qui s'annonce passionnant et plein de suspens !

L'introduction permet de découvrir les différents caractères des personnages (ce largement facilité par un dessin bien représentatif) et par la même occasion marque l'ancrage des liens, les conséquences des actes. On y découvre la grandeur d'âme de Tenma et ses priorités, mais en même temps le lecteur est témoin d'une bien étrange affaire qui reste sans réponse... mais tout celà risque fort d'avoir une grande importance pour mieux appréhender la suite des évènements et les liens qui unissent les protagonistes.

La seconde période quant à elle, marque véritablement le point de départ de l'intrigue, laquelle semble véritablement haletante !

Un conseil au moment de l'acquisition de ce manga : n'hésitez pas à investir dans plusieurs volumes afin de contenter votre soif de réponses !

10 4 2005
   

Et bien bravo ! Moi qui était pourtant, il y a peu, assez réfractaire aux manga, je me suis lancé dans le grand bain avec ce premier tome de Monster.

Et quelle belle entrée en la matière ! Premier tome très rythmé, on n'a pas le temps de s'ennuyer. Dans une ambiance très polar et très sombre, Urasawa arrive à bien exposer la psychologie du personnage principal, le Dr Tenma. Un tome qui s'achève par ailleurs de bien belle manière. Je n'en dis pas plus, mais voila quelque chose qui me donne envie de poursuivre de suite avec le tome 2.

Niveau dessin, c'est assez plaisant notamment certains plans larges. Je trouve qu'Urasawa excelle lorsqu'il dessine les (trop) rares scènes extérieures. Bon, manga oblige, je regrette vraiment le petit format des planches. Faut s'y habituer tout comme au sens de lecture nippon (je compte même plus le nombre de fois où je suis repassé sur la page de droite).

Au final, mon sentiment est plus que positif. Je compare un peu Monster à la série 24 heures chrono : c'est pas forcément super intello (c'est pas le but), mais on a pas envie de s'arrêter en chemin et je comprends pourquoi certains ont lu les 18 tomes de Monster quasiment non stop.

27 2 2005
   

J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce premier tome.
Je ne suis pas une fan de manga ce qui me gêne est le graphisme et les codes utilisés au Japon ( disproportion, grande bouche etc... ). En fin bref j'ai lu beaucoup de bonnes critiques et puis en feuilletant ce tome je n'ai vu aucune disproportions, presque un trait occidental alors je n'ai pas attendu davantage.

Le scénario est assez original, au cours du premier tome on est surpris, on se pose pas mal de questions. Le scénario est bien construit on voit que l'histoire ne va pas être aussi simple.
Dans ce tome on découvre les personnages principaux.
Le dessin est correct et les prises de vus sont très agréables et recherchées.
Une série que je vais suivre, vivement la suite.

26 11 2004
   

Je découvre avec cette superbe série, à laquelle je suis devenue accro, le talent de Naoki Urasawa. Une fois que l’on commence, on dévore tous les albums et c’est très dur d’attendre la prochaine sortie ;)

Pourquoi ? Parce qu’Urasawa est un maître dans l’art de raconter ses histoire et de tenir son lecteur en haleine. Dans ce premier tome qui met en place les personnages, le cadre, l’histoire, l’intrigue, on pourrait ressortir content, en se disant qu’il faudra voir ce que donne la suite. Mais non, là, c’est différent d’un simple premier tome. On assiste tout d’abord à la présentation du héros : le docteur Tenma. Neurochirurgien de génie, japonais exilé en Allemagne pour finir d’étudier la médecine, il mène une brillante carrière dans le plus grand hôpital de Düsseldorf…. Jusqu’au jour où une femme turque va lui faire remettre en question ses priorités en tant que médecin. Il va alors changer sa vision des choses ce qui aura énormément de conséquences. Et ces conséquences, elles ne sont pas des moindres, elles vont bouleverser sa vie et beaucoup d’autres.

Mais là où Urasawa nous montre comment il maîtrise son récit, c’est qu’au milieu de l’album, on ne sent pas ce qui va venir. La première partie est donc très psychologique, très centrée sur Tenma, ses choix, ses aspirations, sa vie. Puis la deuxième partie va nous présenter l’enquête policière, toute l’intrigue de cette série et comment d’un acte si beau, celui de sauver une vie, peut tout bouleverser. L’intrigue est mise en place naturellement : c’est grandiose.

Le dessin est quant à lui vraiment très agréable à lire. J’aime beaucoup les traits qu’il a choisit pour ses personnages. En un sourire du docteur Tenma, il arrive à nous montrer son âme, sa générosité, sa gentillesse. Avec quelques traits, il arrive également à nous montrer les sentiments des personnages et notamment leur peur, l’affolement qui les anime. Les mouvements sont également très bien retranscrits ce qui est important dans cette série où beaucoup d’évènements arrivent à 100 à l’heure. Les personnages sont toujours en action et cela se voit.

Bref, c’est un premier tome et c’est vraiment rondement bien mené. Alors, je vous conseille de faire attention, parce qu’une fois qu’on commence, on ne peut plus s’arrêter !

26 11 2004
   

Un premier volume très accrocheur, je dois reconnaître que Naoki Urasawa est un excellent narrateur.

Le style et le trait sont d’un dynamisme différent de ce que j’ai pu lire en manga jusqu’à maintenant.

En effet, ici on ne rencontre pas de duels et de combats physiques. Tout est dans l’intensité des situations et de leurs conséquences. Dans les agissements des protagonistes l’histoire prend forme.

Le thème démarre dans la réalité d’un hôpital allemand, avec un japonais neurochirurgien de talent. Ce personnage sera apparemment celui par qui tout commence. Il est le héros principal, et nous vivons avec lui dès le commencement du livre les conséquences de ses faits et gestes.

Donc le scénario de ce premier opus pose très bien l’intrigue et l’alternance des scènes est équilibrée.

Le graphisme en noir blanc est clair et simple, sans jeux de déplacements rapides, mais étrangement rien n’est statique. Le mouvement est présent. Les personnages sont facilement reconnaissables.

Rapidement on se prend à la lecture et l’envie de découvrir la suite est là.
Je conseille vivement ce genre de lecture pour appréhender le monde du manga. La dureté et le réalisme de cette bd dès le début en font un très bon thriller.

3 4 2004
   

Le manga est furieusement à la mode. On a vu se développer les traductions et le nombre d'éditeurs français ces dernières années, ainsi que la proportion de bédéphiles lisant des oeuvres nippones. Je ne suis pas spécialiste du genre (le franco-belge et les comics m'occupent déjà pas mal !) mais ce premier volet me paraît réussi.

Niveau graphisme, ça se tient bien. C'est manga en diable et un néophyte aura assurément du mal à distinguer le trait d'Urasawa d'un autre dessinateur japonais. Il n'en demeure pas moins que c'est tout à fait plaisant à l'oeil, que certains décors sont soignés et que les visages des personnages sont expressifs. Et puis il y a un vrai sens du mouvement et de la mise en scène, comme souvent avec ces productions d'Asie.

Comme toujours avec les mangas, on dépasse de très loin le cadre franco-belge des 44 planches ! La lecture est assez longue mais très prenante : j'ai lu d'une traite le volume. L'intrigue débute comme un épisode d'"Urgences", se poursuit dans des développements politiques et s'achève dans une ambiance à la "Se7en". Les personnages sont attachants, et si l'intrigue policière manque de surprise, le tout est séduisant. On ne s'ennuie pas une seconde et il y a des rebondissements qui fonctionnent bien et relancent intelligemment le récit.

Je lirai assurément la suite. On verra si l'auteur parvient à nous tenir en haleine au fil des nombreux tomes que compte déjà la série.

11 7 2003
   

Premier volume de cette série manga due à l'excellent illustrateur-scénariste Urasawa Naoki, dont la série actuelle 20th Century Boy fait un vrai carton.

Niveau dessin, on s'attend dans un tel volume à se retrouver face à un trait typique manga: fin, vif et léger. Au premier abord, c'est exactement l'impression que l'on a. Mais au fur et à mesure des pages, on prend petit à petit conscience des particularités du dessin de Urasawa.

Les visages des personnages masculins, par exemple, sont plus proche selon moi de la BD européenne que de la production manga habituelle (oui je sais, c'est un peu européocentriste comme vision des choses, mais bon...). Les expressions des personnages sont vraiment maîtrisée, les ombres très intelligement utilisées. En définitive, le trait de Urasawa est maitrisé et vivant, et il insuffle à cet album une indéniable énergie.

Niveau scénario, là je dois dire que même s'il s'agit d'un premier album, le rythme de la série est très vite posé. Une fois le cadre posé, l'auteur orchestre avec maestria le jeu de ses personnages. On suit donc les tribulations du Doktor Tenma, jeune chirurgien japonais prometteur qui a choisi de s'exiler en allemagne. Respecté par ses collègues, fiancé à la fille du directeur de l'hôpital qui l'a à sa botte, ce bon Doktor va se retrouver face à un cas de conscience. Et le choix qu'il va alors faire va lourdement peser sur son avenir.

En bref, ca part doucement, on suit pas à pas la petite vie du héros, pour se laisser petit à petit entraîner dans un thriller haletant. Bien ficelé, la trame narrative de ce tome, même si elle n'est pas encore fournie en révélations surprenantes et autre reviremment d''intrigue, nous laisse présager d'une suite des plus intéressantes.

En bref ? Monster c'est vraiment une série bien conçue, avec un dessin intéressant et un scénario savammment orchestré. A lire absolument, car il s'agit là d'une première perle dans cette série. Encore !!!

18 2 2003
   

Et bien, ça commence plutôt bien, tout cela !
En tout cas, une chose est certaine, Monster se détache facilement du paysage manga par son ancrage dans la réalité, conjuguée à une intrigue noire, très noire, qui donne à ce polar une ambiance que l'on a que rarement l'occasion de rencontrer dans la littérature BD japonaise.

La mise en abîme de l'ensemble est vraiment bien réalisée : tout s'enchaîne très vite, et nous nous retrouvons vite au coeur de l'intrigue qui ne laisse que peu d'optimisme, et ce depuis les toutes premières pages de ce premier tome. C'est un point à noter, car sur une série finie de 18 tomes (7 tomes sortis actuellement en France, à l'heure où j'écris ces lignes), le démarrage aurait pu être beaucoup, beaucoup plus lent.

On s'attache assez vite à Kenzo Tenma, Japonais exilé en Allemagne afin de pratiquer comme l'un des plus grands neurochirurgiens (sinon le plus grand) de ce pays. Il est franc, bon, net sur lui héros parfait... mais aussi la parfaite poire, celui à qui il est simple de faire porter le chapeau. Bref, je n'en dirait pas plus !

Le dessin quant à lui est assez étrange : parfois d'une grande finesse, parfois ultra simpliste, il reste correct. A la limite, il se détache parfois complètement du style manga pour rejoindre des inspirations plus europèennes (n'oublions pas que l'action se déroule en Allemagne, et la physionomie des différents acteurs de ce polar s'en ressent donc clairement : nez épaté, visage bouffi, le type européen est clairement défini ici).

Niveau mise en scène, j'ai aussi été assez surpris : on enchaine des pages où la rigidité de l'ensemble fait penser à du Bilal (de vrais statues, ces mecs. oh hé ! allo ! :)), et d'autres très dynamiques, parfaites pour les scènes d'action. Bref, Urasawa sait varier son trait suivant les événements, c'est plutôt bon !

En définitive, un bon premier tome qui lance plutôt bien une série qui promet d'être vraiment sympa !

3 2 2003
   

Well.
Si «Monster» reste un manga classique, du genre prisé policier-fantastique, il se distingue assez facilement de la production de «shônen» mainstream (genre «One Piece» ou «Shaman King»; l'hebdomadaire le plus spécialisé dans la pré publication de telles histoires reste le «Weekly Shônen Jump») qui a la fâcheuse tendance d'envahir nos vertes contrées au détriment d'autres mangas de meilleures qualités.
Quoi qu'il en soit, ce volume part sur de bonnes bases: uns fois n'est pas coutume l'introduction à l'intrigue ne se prolonge pas sur plusieurs tomes (rare dans le manga), le dessin est moyen et, s'il n'a pas de qualité majeure, ne présente pas non plus de grave défaut; enfin, le scénario est intriguant quoique partant déjà sur des bases alambiquées.
Bref, c'est pas mal.

22 1 2003
   

On n'est pas encore dans la véritable histoire mais on sent que cela s'annonce pas mal du tout...
La mise en place de tout ça se fait particulièrement bien et on a vraiment hate de lire la suite !
Cela change de certains mangas qui mettent plusieurs tomes à s'installer... Là, c'est ce qu'il faut quand il faut et c'est magnifique !
Un scénario présent (et qui laisse présager le meilleur), du suspense à la demande... Bref, que du bon pour un premier tome !

Les illustrations ne sont pas si moches comparées à ce que j'ai déjà pu voir... Bon, c'est vrai que je n'aime pas trop la façon dont les têtes des gars - mis à part Tenma - sont dessinées mais ça c'est une question de goût et si on enlève ce détail, c'est pas si mal comme manga et surtout pour un premier tome ! Croyez-moi, y'a pire !!!

Si la suite répond aux attentes du premier tome, à suivre sans hésitation...