46 504 Avis BD |20 165 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Le Facteur cratophane
 

Monsieur Mardi-Gras Descendres : Le Facteur cratophane

 
 

Résumé

Monsieur Mardi-Gras Descendres : Le Facteur cratophaneAfin d'acceder au résumé de Monsieur Mardi-Gras Descendres : Le Facteur cratophane, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Monsieur Mardi-Gras Descendres : Le Facteur cratophaneL’histoire de "Monsieur Mardi-Gras Descendres" propose la vision un peu déjantée d’un purgatoire imaginé par Liberge : il s’agit d’un ossuaire géant qui se loge quelque part dans l’espace, entre Saturne et Jupiter, et dans lequel tombe les morts de la Terre. L’histoire présentée en 4 tomes permettra, peu à peu de découvrir ce monde et certains de ses rouages par les yeux de Victor Tourterelle, nouvel arrivant dans ce monde aride, plein de violence, et aux nombreuses sphères d’influence.

Dans ce contexte, ce prologue est avant tout une bonne idée, et notamment le début de l’ouvrage est particulièrement intéressant. On découvre ainsi les origines mêmes de ce monde, créé sur la base d’un document de l’Eglise falsifié, et dans lequel les principaux artisans, de gré ou de force, se retrouvent piégé. Ainsi, le scribe Séverin Léopold ne souhaitera pas descendre jusqu’à la surface de l’ossuaire, se raccrochant à une barque et devenant au fil du temps, le chef de file des Psychopompes. L’alchimiste, qui aurait également été consulté pour la création de ce monde, expliquera l’importance du café pour les nouveaux arrivants et créera l’ordre de la Corniche. Et Philibert lui-même, le principal artisan de cet œuvre presque dantesque, passera de l’un à l’autre, jusqu’à découvrir un vélo qui le fera facteur, celui que l’on découvre dans les premières pages de l’histoire. Tout cela est très bien vu et on pouvait reprocher à l’histoire de « Monsieur Mardi-Gras descendre » de ne pas justement assez explorer les origines d’un monde complexe. Liberge, en apportant ce prologue, vient compléter son œuvre de façon judicieuse, en s’assurant bien que la linéarité soit respectée avec les premières pages de du premier volume. Ainsi, au-delà de la constitution de cet ossuaire, on fera la connaissance de Pétronille, et on découvrira même les raisons qui font que Victor Tourterelle arrive dans ce monde étrange.

La narration reste du Liberge et le monde loufoque créé reste par moment obscur : cela fait partie du charme de ce purgatoire. Le rôle du café reste assez mystérieux, j’ai pu être perdu avec cette histoire de conscience sous forme de Salamandre, j’ai parfois eu quelques difficultés à comprendre pourquoi Pétronille restait tout en chair, et je n’ai pas bien saisi pourquoi les Psychopompes cherchaient à faire venir Tourtelle avec eux. Enfin, le rôle même du facteur dans ce monde n’est pas d’une clarté limpide. Ca reste donc une lecture exigeante et complexe, dans laquelle il faut parfois se laisser porter sans chercher à trouver une cohérence dans ce qui est, de toute façon, une pure affabulation, un délire, qui permet toutefois de se poser quelques questions sur la vie, la mort, et la religion. Si chaque détail n’est pas d’une limpidité extrême, on en comprend toutefois l’idée d’ensemble.

Cet album était indispensable à la série, et on ne pourra qu’encourager le lecteur à découvrir ce prologue, qui vient parachever l’ouvrage de Liberge. Il reste peut-être parfois un peu lourd dans la narration ou les dialogues, parfois malsain également, mais également plein d’humour, et plein de réflexions. Cette préquelle n’est pas juste un coup commercial, mais apporte un véritable plus à l’univers, sans le dénaturer ; L’exercice est d’autant plus appréciable et apprécié que le dessin de Liberge est ici maîtrisé, plein de détails, et qu’il rend toujours hommage à une imagination débordante.


Chronique rédigée par gdev le 17/12/2017
 
 
Statistiques posteur :
  • 3278 (74,20 %)
  • 366 (8,28 %)
  • 774 (17,52 %)
  • Total : 4418 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 23,75 23,75 23,75
Acheter d'occasion : 19,81
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Mars 2016