46 524 Avis BD |20 175 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Monroe
 

Monroe

 
 

Résumé

MonroeAfin d'acceder au résumé de Monroe, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de MonroeC'est une histoire simple, tellement simple au départ que l'on pouvait craindre une BD lue en 10 minutes. Mais à la moitié de l'album, le récit se complexifie, cse densifie quelque peu, avec l'apport des deux truands.

L'histoire elle-même est fort sympathique, voire charmante, mais au final, on se demande un peu où les deux auteurs voulaient en venir. d'ailleurs, l'histoire resemble beaucoup au film Les Dieux sont tombés sur la tête...

Pierre Wazem s'est allié une nouvelle fois à Tirabosco, autre talent helvétique, pour nous livrer un petit album... sympa, sans plus.


Chronique rédigée par Spooky le 16/01/2006
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de SpookyReflet de l'avatar de Spooky
Statistiques posteur :
  • 866 (80,26 %)
  • 70 (6,49 %)
  • 143 (13,25 %)
  • Total : 1079 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 14,20 14,20 14,20
Acheter d'occasion : 7,99
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.80
Dépôt légal : Juin 2005

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Monroe, lui attribuant une note moyenne de 2,80/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

15 9 2010
   

J'avais été touché par "Week End Avec Préméditation", signé par le même duo d'auteurs, album fin et sensible de la collection "Tohu-Bohu" que je recommande au passage. Malgré cet a priori positif, je n'ai pas été emballé par "Monroe".

Le dessin est assez original, avec un trait épais et une mise en couleurs directe que je préfère aux innombrables colorisations informatiques interchangeables que la bande dessinée livre depuis une quinzaine d'années. Le trait semi-réaliste cadre bien avec l'ambiance générale, tout comme les teintes globalement sombres.

Au début du récit, on se dit en suivant cet Inuit qui veut aller à Hollywood pour rendre sa chaussure à Marilyn Monroe que l'ambiance va être légère et décalée. Progressivement, le récit se fait plus grave et finit même par dérouter le lecteur, laissé en plan à la fin de l'histoire... On ne voit finalement pas bien où les auteurs ont voulu en venir avec ce conte étrange, qui ne choisit pas clairement son camp. Cela paraît inabouti, malgré un thème original que le scénario n'a pas su exploiter.

Décevant donc, car l'album ne tient pas ses promesses et qu'il laisse un sentiment de trop peu.

13 8 2006
   

Une histoire qui rappelle en effet Les Dieux sont tombés sur la tête, ou comment l'intrusion accidentelle d'un objet de la culture occidentale, va conduire, sinon toute une communauté du moins l'un de ses membres, à se confronter, à ses risques et périls, à notre civilisation, si éloignée de la sienne.

Malheureusement, j'ai trouvé la démonstration un peu rapide, la trajectoire de cet homme, assez rectiligne, et j'ai terminé trop rapidement ma lecture, sur un sentiment de frustration, à peine atténuée par le dessin, au pastel me semble-t'il, assez original mais aux traits un peu trop épais.

20 3 2006
   

Terre de Baffin. En 1962...
Une tribu d'Inuits entame sa traditionnelle chasse à la baleine. Ca se fait au kayak, les yeux dans les yeux, sans garantie de succès.
Dans les entrailles du géant des mers harponné, les chasseurs découvrent un escarpin. Ce soulier délicat est identique à ceux que porte Marilyn Monroe sur une affiche punaisée au mur d'un des baraquements. La décision est vite prise. Puisque cette chaussure appartient à Marilyn -et l'affiche le prouve- il faut la lui restituer.
Un des Esquimaux quitte donc sa famille et entame, en traîneau, le long voyage qui doit normalement l'amener à Hollywood.
Sur la route, à travers le Grand Nord, puis les territoires de l'Oregon, le naïf ne fera pas que de bonnes rencontres...
Magnifique scénario ! Un récit vraiment venu de nulle part ! L'histoire, faussement linéaire, fait alternativement la part belle aux silences des grandes étendues et au comportement raciste des crapules rencontrées.
Le dessin au pastel joue intelligemment de la rugosité du papier et donne de l'épaisseur tant aux paysages glacés qu'aux oripeaux des pouilleux croisés sur le chemin.
En final, une drôle de "chute" pour une histoire qui ne se conclut pas vraiment. Peut-être parce que là-bas, en terre de Baffin, Marilyn vit toujours...

16 1 2006
   

Monroe est une sorte de conte moderne assez touchant, à la fois drôle et dur.

Le dessin de Tirabosco a un petit côté naïf qui colle très bien à l'histoire et au personnage principal, Sakaeunnguaq. Je dois cependant avouer que je trouve que le dessin manque un peu de relief, de profondeur. En outre, la couverture me laissait espérer un traitement des couleurs un peu meilleur. Néanmoins et malgré ces défauts qui sont liés à mes gouts personnels, le dessin de cette BD est bon et agréable à lire.

Concernant l'histoire, elle me fait bigrement penser au film Les dieux sont tombés sur la tête par l'immixtion d'un objet provenant du monde occidental dans une tribu moins civilisée et la quête d'un chasseur de cette tribu inuit décidé à ramener l'objet à sa place. Cela va donner lieu à une confrontation avec le monde moderne, parfois drôle mais souvent bien décevante pour le pauvre héros. La fin de l'histoire est d'ailleurs assez dure.
C'est une histoire sympa, assez jolie, assez bien racontée, mais force est d'avouer qu'elle manque un peu de force, de quelque chose qui fera qu'elle marquera les esprits.
Une lecture agréable mais rien d'exceptionnel.