46 616 Avis BD |20 224 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Mon Fiston
 

Mon Fiston

 
 

Résumé

Mon FistonAfin d'acceder au résumé de Mon Fiston, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Mon FistonEn s'approchant du graphisme des pères fondateurs de la bande dessinée, Olivier Schrauwen nous plonge dans un univers coloré, rose et vintage.

Petites anecdotes d'un père qui se met en tête de faire découvrir la Belgique et la vie à "son Fiston", ces petites tranches de vie parfois relevées d'ironie et de trash s'avèrent assez croustillantes.

L'album n'est pas seulement innovant graphiquement et chromatiquement, il est aussi osé dans son approche du racisme, des préjugés, de l'injustice, de la vie et de la mort. Le fiston en question nous interroge, malgré son air bébé et ses grandes oreilles en feuilles de choux, il est loin d'être un enfant, ... l'attitude de son père est troublante également.

Le dessin nous interroge et nous trouble d'autant plus. La dernière page tournée une question reste : Schrauwen est-il la réincarnation de Winsor Mac Cay?

Un petit régal pour les yeux qui permettra à quelques rêveurs de s'évader.


Chronique rédigée par Phane le 11/08/2006
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de PhaneReflet de l'avatar de Phane
Statistiques posteur :
  • 15 (100,00 %)
  • Total : 15 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 5,00 Originalité
  • Scénario : 2,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 15,49 15,49 15,49
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Aout 2006

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Mon Fiston, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

29 3 2007
   

Olivier Schrauwen ?... un jeune gantois qui rend ici un véritable hommage aux grands illustrateurs du début des années 1900. Un hommage qui sent bon "Little Nemo" de Winsor McKay...
J'ai pris plaisir à suivre ce papa et son très laid rejeton dans leurs excursions typiquement belgo-belges.
Un album à la galerie de personnages aux gueules improbables, aux perspectives simplifiées. Un album qui -flash back- me fait penser à cette Belgique dite "joyeuse".
En quelques cases, je me suis remémoré ces boîtes de fromage "La Vache qui Rit" qui comportaient des points. Une fois ceux-ci découpés et envoyés, on recevait "Le village congolais" en carton prédécoupé, ou la ferme... Une Belgique délicieusement "vintage" où je collectionnais les chromos du chocolat Jacques, ceux d'Hergé qui traitaient de l'aviation, de l'automobile, etc...
Une "Belgique de papa" hélas disparue, sauf dans une partie de ma mémoire...
Un album -pour moi- trop court, hélas...