46 105 Avis BD |19 969 Albums BD | 7 840 séries BD
Accueil
Mobilis
 
Note moyenne de la série : 3.00

Mobilis

Mobilis est une série BD qui est ou a été éditée chez Delcourt.
Andreas (Scénariste), Durieux (Dessinateur) ont travaillé sur cette bande dessinée.

Mobilis est parue initialement en Mai 2002, le plus récent album référencé sur Coin BD datant de Janvier 2004.

A ce jour, 3 albums BD concernant Mobilis sont référencés dans notre base, et 3 avis BD lui attribuent une note moyenne de 3,00/5.

 

  • Statut : Série terminée
  • Type d'histoire : Histoire en plusieurs tomes
  • Albums parus : 3

 
 
Ajouter un album à cette série
 
 
Evolution de la série Mobilis au fil des tomes :
Evolution de la série Mobilis au fil des tomes
Export Graphique de l'évolution de la série
 

Mobilis, tome 1 : Heurts

Note moyenne de l'album : 3,50
Janvier 2004
 
Ross Nevada est un écrivain dont les manuscrits sont systématiquement refusés. Sa vie privée va également d'échec en échec. Et puis, il ne fait que d'étranges rencontres: ce type qui voit des complots extraterrestres partout : ces flics qui lui cherchent des bricoles pour rien : ces voyous qui l'agressent par pur plaisir. Mais un jour, le vent semble tourner : Ross est engagé pour rédiger la biographie du milliardaire N.Trapp. [suite du résumé]
 
 

Mobilis, tome 2 : Seconde chance

Note moyenne de l'album : 3,00
Janvier 2004
 
Enfermé dans la villa du milliardaire Trap, au milieu du désert, et entouré des seuls familiers de cet hôte dont il doit écrire la biographie, Ross en arrive lentement à penser qu'il n’a pas été embauché pour ses seuls talents d’écrivain. Quand un jour, sous prétexte de le distraire, le général propose à Ross de lui faire visiter sa caserne, le destin de l’écrivain semble bifurquer… [suite du résumé]
 
 

Mobilis, tome 3 : Manipulations minutieuses

Note moyenne de l'album : 2,50
Mai 2002
 
Enfermé dans la villa du milliardaire Trap, au milieu du désert, et entouré des seuls familiers de cet hôte dont il doit écrire la biographie, Ross en arrive lentement à penser qu'il n’a pas été embauché pour ses seuls talents d’écrivain. Sinon, pourquoi le moindre de ses mouvements serait-il filmé et ses papiers dérobés ? Quand un jour, sous prétexte de le distraire, le général propose à Ross de lui faire visiter sa caserne,... [suite du résumé]