46 600 Avis BD |20 216 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Missy
 

Missy

 
 

Résumé

MissyAfin d'acceder au résumé de Missy, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de MissyAttention, on entre dans le conceptuel.

En effet ce qui frappe d'entrée à la lecture de "Missy", ou même en feuilletant l'album, c'est que les personnages n'ont pas de visage. Le but ? Renforcer l'émotion, dûe à la seule histoire, les formes rondes dessinées par Hallain Paluku et les couleurs de Svart.
Sur ce plan, le pari est réussi. On oublie très vite cette absence, pour se concentrer sur l'histoire. Celle-ci nous conte une histoire classique de femme dont le physique généreux lui permet de gagner sa vie, mais lequel physique provoque chez les autres un rejet dédaigneux hors du cadre professionnel. Une histoire d'amour, également, mais un amour impossible. L'originalité n'est donc pas très présente, mis à part peut-être dans le dénouement de l'histoire.

Côté visuel, le style de Paluku permet de lire, malgré l'absence de traits, les sentiments des personnages, simplement à leur attitude et à leur environnement. Une manière de prouver l'universalité de la bande dessinée ? Peut-être, d'autant plus qu'on pourrait presque tout comprendre si l'histoire était totalement muette. La qualité de ce dessin rond est aidée par les couleurs de Svart, très bien travaillées, ce qui n'était pas évident avec un pari pareil.


Chronique rédigée par Spooky le 23/10/2006
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de SpookyReflet de l'avatar de Spooky
Statistiques posteur :
  • 866 (80,26 %)
  • 70 (6,49 %)
  • 143 (13,25 %)
  • Total : 1079 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 5,08
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.60
Dépôt légal : Novembre 2006

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Missy, lui attribuant une note moyenne de 3,60/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

7 10 2010
   

Une BD au traitement graphique et narratif original pour un récit plaisant mais sans plus à mes yeux.

Comme beaucoup avant moi, j'apprécie la réussite avec laquelle à partir de personnages sans visages le dessinateur a su faire passer les émotions et les situations sans qu'on sente le moindre manque visuel. C'est presque comme si l'esprit voyait en illusion d'optique les traits invisibles du visage à la simple vision de chaque case.

Je lui reproche tout de même une certaine surabondance des passages "langoureux" de Missy. Quand elle se lave, quand elle se couche, à tout moment de sa vie intime, on voit sans arrêt l'héroïne prendre la pose, montrer ses formes, comme si les auteurs insistaient un peu trop lourdement sur le message indiquant que oui elle est grosse mais elle est belle et sensuelle.

Quant à l'histoire, elle est sympathique mais sans grande surprise. Je l'ai suivie agréablement, avec pour seul déplaisir ou du moins incompréhension l'attitude cruelle de Missy envers son admirateur, ressort scénaristique que je trouve légèrement artificiel ou du moins manquant d'explication autre que superficielle.

Une lecture un peu rapide et qui ne me marquera pas même si je souligne à nouveau la belle réussite de la narration graphique "sans-visage".

7 10 2010
   

Comme il a déjà été dit, l'originalité de cette histoire réside dans la prouesse graphique qui consiste à traduire une foule de sentiments alors que les personnages sont dépourvus de visage.
Mais il s'agit également d'un drame humain dans les milieux interlopes de la nuit, plus précisément des boîtes de strip, qui exploitent par définition le corps de la femme sous prétexte de s'inscrire dans la continuité des spectacles qu'on appelait jadis ceux du Cabaret.
Quoi qu'il en soit, la personnalité dépressive de Missy provoque la compassion, mais les auteurs ne sombrent jamais dans la mièvrerie. Pas plus que dans le scabreux.
Il s'agit au contraire d'une très belle histoire, même si elle est profondément triste.
Un album rare tant il est curieux, poignant et original.

25 11 2006
   

Cet album sort vraiment du lot pour une raison simple mais néanmoins osée : comme cela a été dit, les personnages n'ont pas de visages. On pourrait croire que cela enlève la dose d'émotion, d'expression nécessaire au récit, mais bien au contraire. L'expression est dans le corps de Missy, les formes et les mouvements. C'est vraiment bien fait de ce côté là, puisque ce pari audacieux est remporté haut la main, d'autant que les couleurs sont vraiment réussies !

L'histoire est profonde, intéressante. Missy, malgré son absence de traits, est vraiment attachante. On suit sa vie, ses démons...
Avec une certaine économie de moyens, les auteurs rendent pourtant leur personnage principal tout comme le récit, vraiment intéressant. Une bonne bd comem on en voit peu.

18 11 2006
   

Missy a beau ne pas avoir de visage, son corps tout en rondeurs sait faire vibrer les hommes la nuit. L’histoire, basée sur la quête amoureuse de cette danseuse de charme, a beau être simple, son originalité attachante réside principalement dans une représentation graphique osée.

L’équilibre psychologique de Missy est fragile et balance entre ses succès nocturnes où ses admirateurs scandent son nom à haute voix, et ses déceptions matinales où ses amants l’abandonnent sans souffler le moindre mot. Un contraste douloureux qui poussera Missy du régime au désespoir.

Le dessin de Hallain Paluku et les couleurs de Svart ne lâchent jamais les courbes généreuses de Missy, sans jamais lui donner de visage. L’expression non-verbale de ces corps aux formes généreuses vole ainsi la vedette à des visages qui se voient reléguer aux oubliettes. Une absence qui ne constituera jamais un manque au fil de la lecture tellement ce graphisme audacieux parvient à exprimer tout ce qui a besoin de l’être.

Bref, Missy est l’histoire charnelle d’une danseuse de cabaret dans un monde de fantasmes, pour un récit sensuel et plein d’émotions qui ne dérape jamais dans la vulgarité. Missy est peut-être un pari osé à la base, mais il s’avère finalement être une vraie réussite.