46 616 Avis BD |20 224 Albums BD | 7 891 séries BD
 

Milady de Winter, tome 1

 
 

Résumé

Milady de Winter, tome 1Afin d'acceder au résumé de Milady de Winter, tome 1, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Milady de Winter, tome 1Que ceux qui croyaient que d’Artagnan et ses trois mousquetaires avaient terminé de faire mouche après les trois adaptations simultanées du roman d’Alexandre Dumas (une dans la Collection Ex-Libris de Delcourt (Morvan/Dufranne), l’autre chez Vent d’Ouest (Adam/Micol) et la dernière de Nicolas Juncker chez Treize étrange) se détrompent, car Agnès Maupré propose ici une nouvelle relecture originale de ce grand classique du roman de capes et d'épées.

Comme le titre laisse présager, l’auteure se concentre sur la célèbre espionne du Cardinal de Richelieu, qui joua un rôle crucial dans l’épisode des ferrets de la Reine. A l’instar de l’excellent "D'Artagnan, journal d'un cadet", le récit ne va d’ailleurs pas s’éterniser à nous conter le célébrissime épisode des ferrets de la reine, mais principalement se focaliser sur ses personnages, sur leurs faiblesses, leurs amours, leurs aspirations, le tout dans ce cadre d’aventures et de traitrises connu de tous. Le récit propose donc quelque chose de différent, moins héroïque et moins axé sur l’action. Le personnage de Milady de Winter s’avère très attachant et intriguant et c’est donc avec grand intérêt que j’attends la suite de ce récit haletant.

Au niveau du graphisme, le style personnel et Sfaresque d’Agnès Maupré insuffle beaucoup de rythme et de charme au récit.

Une belle découverte !


Chronique rédigée par yvan le 25/11/2010
 
 
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 15,11 15,11 15,11
Acheter d'occasion : 7,85
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.88
Dépôt légal : Octobre 2010

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Milady de Winter, tome 1, lui attribuant une note moyenne de 3,88/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

8 4 2015
   

Cette série nous propose de partir à la rencontre de la Comtesse de la Fère, devenue la veuve Milady de Winter. Celle que la littérature retiendra comme être la grande ennemie de D'Artagnan et des Trois Mousquetaires l'une des première "méchantes" de la littérature. Une incursion dans la vie plus intime de cette figure, confrontée à une histoire difficile, confrontée à ses doutes et à ses démons. On ne reviendra ici que très rapidement sur le fameux épisodes des ferrets de la Reine, mais le rôle de Milady de Winter dans cette aventure n'est pas pour autant sous-jouée. Le regard que l'on porte sur ce personnage en fin d'ouvrage est nouveau, et donc loin d'être inintéressant : comme un exercice de réhabilitation, Milady de Winter est parfois posée comme une victime, alors que d'Artagnan, le héros traditionnel, n'est pas présenté à son avantage. Cette revisite de Dumas est ainsi intrigante, et l'originalité est assumée. La narration est rythmée et la première partie de l'ouvrage, depuis les premiers déboires de la Comtesse de la Fère jusqu'au recrutement par Richelieu, donne réellement une nouvelle lecture de ce personnage.

En revanche, suite à l'épisode des ferrets de la Reine, les choses se compliquent au niveau du scénario. L'enlèvement de Constance, ainsi que les intrigues de d'Artagnan pour partager la couche de la femme à la fleur de lys, me semblent un peu poussives et ne concourrent pas vraiment à la crédibilité du scénario. Mais si la note décernée ne dépassera pas de mon côté le 3,5/5, c'est surtout pour le traitement graphique de cette BD, qui n'a rien d'engageant. Le trait à la va-vite, l'absence de couleur, et le côté peu professionnel de l'ensemble m'inspirent la plus grande réserve.

L'idée est originale, et la présentation de Milady amène un oeil neuf sur le personnage de Dumas, sans le dénaturer. Mais cela se fait au prix d'une image de d'Artagnan peu flatteuse et le dessin a du mal à remporter ma totale adhésion, question de goût personnel.

4 3 2013
   

Peut-on faire du neuf avec du vieux ? Si vous en doutiez, vous n'avez qu'à lire ce "Milady de Winter" qui renouvelle en profondeur ce qu'on croyait définitivement savoir du fameux roman d'Alexandre Dumas, "Les Trois Mousquetaires".

L'album joue sur la notion de point de vue. Les lecteurs de comics n'ont pas oublié le génial "Marvels" qui permettait de redécouvrir de grands épisodes de l'univers Marvel à travers l'oeil de l'homme de la rue. "Berceuse assassine" développait sur une trilogie un même récit à travers trois prismes différents. "Milady de Winter" permet donc de redécouvrir les aventures des mousquetaires en axant l'intrigue sur le personnage de Milady de Winter. L'âme damnée de Richelieu, comparse du sinistre Rochefort, paraît nettement moins diabolique dès lors que l'on suit les péripéties de sa vie, les raisons de son mal-être et son rapport à une gent masculine séduite par sa beauté.

Agnès Maupré s'attache au personnage avec intelligence et sensibilité. Milady reste glaciale par certains aspects, mais ses fêlures sont mises en valeur et ses décisions semblent compréhensibles dans le contexte présenté. Le dessin évoque le roman graphique, ce qui cadre très bien avec l'approche psychologique privilégiée et ne devrait pas déranger grand monde en 2013 (du moins est-on en droit de l'espérer, la "nouvelle bande dessinée" ayant vingt ans...).

On aime ce genre d'album qui cherche à apporter quelque chose de nouveau. Il n'était pas évident de parvenir à séduire en s'inspirant d'un roman adapté jusqu'à plus soif : Agnès Maupré remporte son pari. Et nous emporte avec elle dans sa belle aventure.

1 6 2012
   

Ouche, la première page donne le ton: une grande case montrant le corps d'une femme pendue.
Les lecteurs de Dumas comprendront que ce personnage n'est autre que Milady de Winter, que vient de tenter de tuer son mari le comte de la Fère, futur Athos.
Qui ne connaît pas ce grand classique de la littérature française qu'est "Les trois mousquetaire". Et donc on peut se demander comment apporter quelque chose de nouveau.
Et bien Agnès Maupré réussi cet exploit.
Elle s'empare de ce personnage dont on connaît finalement peu de chose dans le roman: c'est la méchante, les mousquetaires sont les gentils, ils gagnent à la fin et tout va bien.
Et bien tout n'est pas si simple, Agnès Maupré lui donne une histoire, de l'épaisseur, une âme. Tourmentée certes, mais une âme quand même.
Et on finit par éprouver une forte empathie pour ce personnage.
Graphiquement, c'est dans la veine de la nouvelle bande dessinée. Ce n'est pas académique, mais c'est assez fort et expressif.
C'est donc une très bonne surprise que cet album, premier d'un diptyque que je recommande.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Milady de Winter, tome 1 4 3.88
Milady de Winter, tome 2 4 4.00