46 560 Avis BD |20 193 Albums BD | 7 888 séries BD
Accueil
Tome 1 : Mickey chez les hommes des cavernes
 

Mickey à travers les siècles, tome 1 : Mickey chez les hommes des cavernes

 
 

Résumé

Mickey à travers les siècles, tome 1 : Mickey chez les hommes des cavernesAfin d'acceder au résumé de Mickey à travers les siècles, tome 1 : Mickey chez les hommes des cavernes, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Début d'une chouette série car, nonobstant les aventures humoristiques qui s'y développent, elle fait preuve d'un certain didactisme. C'est vrai, c'est simplifié, mais j'y découvrais -d'une certaine manière- les us, coutumes, costumes et faits d'armes qui s'étaient produits à chaque époque visitée.

C'est avec un égal bonheur que Mickey passera de l'âge de la pierre à la fin des années 70. Ses aventures le feront rencontrer de grands personnages qui ont fait l'Histoire -réelle ou non- ; que ce soit Napoléon, Jules César, d'Artagnan ou autres pharaons... (mais ça, c'est pour la suite...)
Mais comment Mickey arrivait-t-il à changer d'époque ?.. Ben, il lui suffisait simplement de recevoir un coup -volontaire ou non- sur la tête...

Série spéciale aussi, car 100% FRANCO-BELGE !
Hé oui, avalisée par la Walt Disney Company, elle a été imaginée, développée et mise en scène pour -uniquement- les parutions francophones du "Journal de Mickey".

Le dessin : c'est du Mickey "pur jus", qui n'a rien à envier aux dessinateurs US ou italiens (où pas mal d'histoires de Mickey ont également été développées). En charge du graphisme ?... Tenas ; en réalité Louis Saintels, alors responsables des studios Walt Disney installés à Bruxelles. Saintels dessinera les neuf premières histoires.

Qu'en dire ?... premier tome d'une série "à part" qui m'a promené dans toutes les époques et dans de nombreuses parties du monde. Une série qui m'a fait rire... à l'époque ; car c'est vrai que sa relecture ne m'a plus tiré l'ombre de l'esquisse d'un sourire.
C'était bondissant, agréable visuellement bien que dans une mise en page standardisée. Ca ne "mangeait pas de pain" mais je n'en demandais pas plus.


Chronique rédigée par LYmagier le 30/05/2007
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de LYmagierReflet de l'avatar de LYmagier
Statistiques posteur :
  • 2911 (92,44 %)
  • 154 (4,89 %)
  • 84 (2,67 %)
  • Total : 3149 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Avril 1970

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Mickey à travers les siècles, tome 1 : Mickey chez les hommes des cavernes, lui attribuant une note moyenne de 3,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

Agecanonix :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de AgecanonixReflet de l'avatar de Agecanonix
18 9 2014
   

En 1952, le Journal de Mickey renaît en France après l'interruption des années de guerre, et en page 2, une nouvelle série 100% française fait son apparition en proposant de projeter dans le passé le souriceau malicieux de tonton Walt. Sous le crayon de Pierre Nicolas et sur des textes de Pierre Fallot, mais sous signature Disney, Mickey sautille chaque semaine en enjambant les siècles et en se retrouvant nez à nez avec les plus grands personnages, coiffé d'un chapeau de mousquetaire ou d'un casque gaulois, drapé dans une toge romaine, revêtu d'une armure médiévale ou sanglé dans un uniforme napoléonien.

Dans cet album qui est le premier d'une longue série, Mickey se retrouve d'abord à la Préhistoire et joue les Rahan en apprenant différentes inventions anciennes ou modernes à la tribu pacifique des Mikeyens qui déplore les attaques de leurs rivaux, les Homo Brutalis. L'album contient 3 autres chapitres de 12 planches chacun, Mickey Gladiateur, et Mickey et les Bourgeois de Calais, excepté le dernier de 4 planches, Mickey au pont d'Arcole. Comme dans le premier, la souris futée fait preuve d'astuce et apporte sa connaissance de notre époque à tous ces univers historiques, mais tout est traité sous le couvert de l'humour et de la fantaisie propres à la maison Disney, même les dialogues sont drôles avec de nombreux jeux de mots ou allusions.

L'aspect incongru de cette souris U.S. qui explore l'Histoire de France ou l'Histoire universelle peut étonner, il faut reconnaître que les 171 épisodes de cette bande ont enchanté des générations de petits Français qui ont ainsi pris goût à l'Histoire en s'amusant. Pendant 27 ans, de 1952 à 1978, les scénarios de Fallot relativement bien documentés pour une série enfantine, étaient bien servis par les dessins agréables de Nicolas qui parvenait à reproduire fidèlement le physique des célébrités rencontrées par Mickey, comme ici Bonaparte, tout en faisant du Disney. Une entreprise qu'il faut saluer pour sa qualité, mais le ton reste reste très enfantin et par endroits assez naïf.