46 492 Avis BD |20 156 Albums BD | 7 883 séries BD
Accueil
Tome 9 : Le secret du codex
 

Merlin (Nucléa - Soleil), tome 9 : Le secret du codex

 
 

Résumé

Merlin (Nucléa - Soleil), tome 9 : Le secret du codexAfin d'acceder au résumé de Merlin (Nucléa - Soleil), tome 9 : Le secret du codex, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Merlin (Nucléa - Soleil), tome 9 : Le secret du codexVoilà un album qui est excellent et auquel va ma préférence jusqu'à maintenant. Après plusieurs tomes où il ne s'est reine passé, mais avec un rythme qui s'est accéléré dans le tome précédent, voilà que les auteurs nous donnent enfin les clés de cette histoire, sur fonds d'action et de mouvement. L'ensemble est très réussi.

Tout d'abord, le retour de Baandor, qui empêche l'armée de Constantin de se rapprocher d'Avalon, est un très grand moment graphique. Qu'il est réel ce dragon! Que ses mouvements semblent fluides ! C'est vraiment superbe. L'action se déroule de nuit et les seules sources de lumières sont les flammes qui sortent de ce Dragon, et l'embrasement qu'il provoque. Encore une fois, dans ce passage, je retiendrai surtout ces dessins et couleurs qui sont d'un réalisme et d'une précision vraiment étudiés (ce qui peut paraître un comble).
Par ailleurs, cette histoire de Codex permet d'en apprendre un peu plus sur le passé de Blaise et celui de sa famille et de comprendre le lien entre cette histoire et Joseph d'Arimathie, présentée dans les premières planches du tome 1. On comprend d'autant mieux le positionnement de Blaise dans cette histoire, on comprend mieux sa conviction que les anciennes croyances et la nouvelle religion ne font qu'un. Bon, on ne m’enlèvera pas de l’esprit que tout cela est présenté de façon un peu rapide, comme si, après quelques tomes sans réelle avancée, les auteurs décidaient d’en finir de façon précipitée. Et puis, Ahés, elle n’a vraiment pas de chance : elle s’arrange pour créer un messie pour son propre peuple et celui-ci tombe dès le premier tome, dans les mains du seul gars qui peut remettre en cause les desseins de cette reine des anciennes croyances. Mais bon, dans l’ensemble, c’est plutôt bien fait et voir l’histoire de fond avancer, même de façon précipitée, ne me dérange pas plus que cela.

Vient ensuite le temps des combats, dans le cadre de l’attaque d’Avalon, et là, ça pète dans tous les sens, avec pas moins de trois foyers : Maëlle et Azenor d’un côté, Blaise, Merlin et l’arrière garde de Constantin d’un autre, et enfin l’armée de Constantin… A chaque fois, beaucoup de violence, mais aussi beaucoup de mouvements, de détails, ce qui n’est pas facile de mettre en image, compte tenu de la foultitude de combattants. Vraiment, c’est joli, les décors sont magnifiques, froids, prêts à accueillir tout ce sang chaud des soldats. C’est un grand moment graphique et un grand moment dans le scénario : la tension qui a monté si doucement éclate enfin dans un déferlement d’orcs, de nains, de Bretons, de géants… Le dessin a toujours été l’un des grands points forts de cette série, et encore une fois, c’est une réussite.

Quant au scénario, la fin de l’histoire est assez triste et surprenante et je salue le courage des auteurs d’avoir ainsi sacrifié l’un des personnages principaux de cette série… Intelligence dans le scénario, prise de risque ou mise en image de la « véritable » légende arthurienne ? Je ne saurais le dire.

Ce tome, c’est celui que j’attendais depuis un moment déjà.


Chronique rédigée par gdev le 18/01/2010
 
 
Statistiques posteur :
  • 3278 (74,20 %)
  • 366 (8,28 %)
  • 774 (17,52 %)
  • Total : 4418 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 5,00 Note générale
  • Originalité : 4,50 Originalité
  • Scénario : 4,50 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter neuf : 14,20 14,20 14,20
Acheter d'occasion : 9,99
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 5.00
Dépôt légal : Janvier 2008