46 566 Avis BD |20 199 Albums BD | 7 889 séries BD
Accueil
Tome 1 : L'Innomable
 

Meridionn, tome 1 : L'Innomable

 
 

Résumé

Meridionn, tome 1 : L'InnomableAfin d'acceder au résumé de Meridionn, tome 1 : L'Innomable, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Meridionn, tome 1 : L'InnomableMême si cette série est en suspens, même si un seul album est sorti, Meridionn vaut absolument le détour.

Les auteurs ont imaginé un univers passionant, des personnages charismatiques et mystérieux, une intrigue fantastico-politique intelligente et ambitieuse ainsi qu'un traitement graphique de très belle facture.

Meridionn est à lire et à garder au chaud car un tel potentiel ne peut rester inexploité indéfiniment.


Chronique rédigée par Reznik le 25/01/2008
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de ReznikReflet de l'avatar de Reznik
Statistiques posteur :
  • 55 (85,94 %)
  • 9 (14,06 %)
  • Total : 64 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 11,88 11,88 11,88
Acheter d'occasion : 5,95
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.25
Dépôt légal : Mai 2004

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Meridionn, tome 1 : L'Innomable, lui attribuant une note moyenne de 3,25/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

28 1 2008
   

La réputation de l’éditeur a de quoi faire hésiter à l’acquisition de la bd, indépendamment des qualités intrinsèques éventuelles de celle-ci. Réputation qui ne semble pas galvaudée puisque les auteurs cherchent un nouvel éditeur pour publier la suite de cette série ! Ceci dit, c’est tout le mal que je leur souhaite car, avec Meridionn, on se trouve devant un bon premier tome qui est bien plus qu’une simple introduction !
Pourtant, rien de bien novateur du côté de l’histoire ; le mur immense étant déjà vu ailleurs, de même que le principe des classes sociales ou encore du despote qui a pris les rennes du pouvoir. Mais le manque d’originalité du scénario est compensé par un récit rythmé et accrocheur. De plus, les dessins sont sympathiques même s’ils ne sont pas exempts de défauts. En outre, j’ai bien aimé le rendu des planches où les couleurs sont directement appliquées sur les crayonnés partiellement visibles. Effet particulier mais plaisant !
Espérons qu’une suite verra le jour (c’est pas trop le style de Soleil, ni celui de Delcourt... peut-être aux Humanos ?), sans quoi, ce tome unique perdrait tout son intérêt !