46 237 Avis BD |20 038 Albums BD | 7 858 séries BD
Accueil
Megalex
 
Note moyenne de la série : 2.39

Megalex

Megalex est une série BD qui est ou a été éditée chez Les humanoïdes associés.
Jodorowsky (Scénariste), Beltran (Dessinateur) ont travaillé sur cette bande dessinée.

Megalex est parue initialement en Juin 1999, le plus récent album référencé sur Coin BD datant de Février 2008.

A ce jour, 3 albums BD concernant Megalex sont référencés dans notre base, et 13 avis BD lui attribuent une note moyenne de 2,39/5.

 

  • Statut : Série en cours
  • Type d'histoire : Histoire en plusieurs tomes
  • Albums parus : 3

 
Aucun mot-clé n'a été défini. Ajoutez-en !
 
Ajouter un album à cette série
 
 
Evolution de la série Megalex au fil des tomes :
Evolution de la série Megalex au fil des tomes
Export Graphique de l'évolution de la série
 

Megalex, tome 1 : L'anomalie

Note moyenne de l'album : 1,79
Juin 1999
 
Dans un futur éloigné, le monde est devenu industriel et pollué dans la patrie deMegalex. Des agents de sécurités, générés par la magie de la génétique, servent leur pays durant leur courte vie de 400 jours, avant d'être exécutés, puis remplacés par des agents "neufs". Ces agents sont semblables en tout point : tout individu présentant un défaut de fabrication est automatiquement détruit. Mais lors d'une attaque ennemie du... [suite du résumé]
 
 

Megalex, tome 2 : L'Ange Bossu

Note moyenne de l'album : 2,88
Avril 2002
 
Adama et l'anomalie sortent du tobogan et se retouvent dans une sorte de métro. Ils sont poursuivis par des "shoked". L'aide d'un Hippodrile (sorte de tyranosaure ) leur permettra de partir de ce monde. Et là ils entrent dans un univers tout a fait différent de la surface, un monde où la génétique est présent, le monde d'Adama... D'un autre côté les dictateur se rendent compte que de plus en plus de chose se passent qu'ils ne peuvent... [suite du résumé]
 
 

Megalex, tome 3 : Le coeur de Kavatah

Note moyenne de l'album : 2,50
Février 2008
 
Nous sommes à Calam. Et c’est la Fête de la Rénovation. L’on se presse pour vraiment profiter du spectacle. Le spectacle ?… celui du petit peuple ; lequel est programmé pour vivre 40 ans. Et pas un de plus. Les quarantenaires sont appelés à descendre dans le grand bassin, non pas pour y nager mais pour être le contenant d’une gigantesque explosion humaine. Et le sang jailli, recueilli, servira à alimenter la piscine royale. Mais un... [suite du résumé]