45 930 Avis BD |19 891 Albums BD | 7 823 séries BD
Accueil
Tome 3 : Jules - De l'or à la croix
 

Médicis, tome 3 : Jules - De l'or à la croix

 
 

Résumé

Médicis, tome 3 : Jules - De l'or à la croixAfin d'acceder au résumé de Médicis, tome 3 : Jules - De l'or à la croix, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Médicis, tome 3 : Jules - De l'or à la croixLorsque l’on parle de Florence et des Médicis, on pense d’abord à Laurent le magnifique. Après un album qui lui fut consacré, il était légitime de se demander si les auteurs arriveraient à intéresser les lecteurs avec les fils de ce dernier, à savoir Pierre, Jean et Julien. Mais l’Histoire aide un petit peu le scénariste, à qui il faut bien reconnaître le mérite de l’utiliser parfaitement pour produire une histoire de la Renaissance de haute volée. L’histoire l’aide en effet, en laissant des personnages hauts en couleur, tels que Machiavel et Savonarole, qui provoquera l’exil de tous les Médicis de Florence. Mais elle l’aide également, grâce à ces guerres italiennes, grâce à cette invasion de Charles VIII et grâce au fait que le pape soit un Borgia, et que le fils de ce dernier, César, ne restera pas un sombre inconnu. Savonarole, Machiavel, les Borgia : les fils de Laurent, peuvent ainsi compter sur la renommée des personnages de leur époque qui s’occuperont de Florence. De cette trame historique, le scénariste nous construit une histoire riche et dense, digne des meilleures fictions d’espionnages, où les machinations et les manipulations sont les seuls « gadgets » sur lesquels nos protagonistes peuvent compter. Le destin de Florence sera piloté depuis Rome, où Jean et son cousin Jules manipuleront les Borgia pour la débarrasser de Savonarole d’abord, puis pour y revenir doucement en vainqueurs. Tout cela est assez prenant, et on sent un scénariste parfaitement documenté au point que l’on ne sait plus très bien ce qui relève de l’Histoire et de la fiction, signe que c’est bien la totalité de l’album qui est très crédible. Finalement, Pierre, Jean, Julien et leur cousin Jules auraient pu paraître, pour le commun des mortels tel que moi, comme des illustres inconnus (même si deux devinrent pape), mais, sous la plume de Peru, ils deviennent les héros d’une riche histoire. Florence quant à elle, narratrice de cette histoire et/ou de cette Histoire, et toujours empreinte de cette majesté qui la rende tellement vivante. Le personnage de Machiavel permet également de laisser une belle place aux raisonnements, aux tactiques, aux contournements… et à une vraie intelligence politiques.

Les dessin sont peut-être parfois un peu raide, mais le style réaliste employé est parfaitement adapté à cette série, qui se veut certainement pédagogue. L’ensemble est très sérieux et, comme le scénario, richement documenté, de telle sorte que l’époque décrite, les costumes, les villes, les mouvements de troupes, les habitations et les us et coutumes de tous leurs habitants sont très crédible. Aucune faute de goût majeure, et même une belle représentation des personnages, que le dessinateur arrive à faire vieillir de façon très convaincante.

Le troisième tome de cette série, après un premier qui avait pour lui la surprise et un second qui pouvait d’appuyer sur la renommée de Laurent le Magnifique, pouvait s’annoncer plus terne. Mais c’est au final une très bonne surprise, scénariste comme dessinateur ayant réussi à apprivoiser l’Histoire pour produire une histoire haletante là où on ne les attendait peut-être pas.


Chronique rédigée par gdev le 16/10/2018
 
 
Statistiques posteur :
  • 3092 (74,34 %)
  • 332 (7,98 %)
  • 735 (17,67 %)
  • Total : 4159 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 15,15 15,15 15,15
Acheter d'occasion : 7,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.50
Dépôt légal : Aout 2017