46 527 Avis BD |20 175 Albums BD | 7 885 séries BD
 

Marvel - Les Incontournables, tome 6 : Avengers

 
 

Résumé

Marvel - Les Incontournables, tome 6 : AvengersAfin d'acceder au résumé de Marvel - Les Incontournables, tome 6 : Avengers, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Marvel - Les Incontournables, tome 6 : AvengersAprès la collection "Spider-Man - Les incontournables" qui revenait sur les meilleures aventures de Spidey, Panini a édité une deuxième série d’incontournables. Après des tomes dédiés au tisseur, à Iron Man, à Wolverine, aux Fantastic Four et aux X-Men, le sixième tome de cette collection, dont chaque tome met en scène l’un de plus grands (groupe de) héros Marvel, est dédié à l’équipe Vengeurs. Les tomes suivants seront respectivement dédiés à Hulk, à Daredevil, au Punisher et au Ghost Rider.

Le fascicule fac-similé reprend l’épisode #4 des Avengers paru en mars 1964, produit par le duo qui créa cette équipe la plus puissante au monde en 1963 : Stan Lee et Jack Kirby. Le choix de cet épisode est assez compréhensible étant donné qu’il introduit Captain America au sein de l’équipe des Vengeurs. Ce héros qui avait disparu depuis la deuxième Guerre Mondiale est ici libéré de sa prison de glace grâce à l’intervention d’une tribu d’esquimaux et de Namor, prince d’Atlantis. L’histoire proposée est cependant très classique, le scénario est un peu léger et pourvu d’un petit clin d’œil à la légende de Médusa. Un récit qui est également repris dans la première intégrale dédiée aux Avengers.

Le tome cartonné reprend les six premiers épisodes de la quatrième série des Avengers (New Avengers #1-6, Breakout , 01/2005 – 06/2005) du duo Brian Michael Bendis / David Finch. Une histoire déjà publiée dans Marvel Icons #5 à #10 et également reprise dans le Marvel Deluxe New Avengers 1 qui relate la fin tragique des Vengeurs et l'avènement de leurs dignes successeurs, les Nouveaux Vengeurs.

L’album reprend donc la deuxième moitié du Deluxe et débute 6 mois après la dissolution de l’équipe des Vengeurs suite à un violent affrontement avec la Sorcière Rouge, l'une des leurs, qui était devenue folle. Un conflit qui a fait bien des victimes et les survivants de l’équipe, blessés physiquement et moralement, n'ont pas eu le cœur de continuer. Le récit débute par l’évasion de 87 détenus de la Prison de Haute Sécurité de Ryker’s Island, pénitencier surveillé par les agents du SHIELD et dont le nom des pensionnaires à de quoi faire frissonner : Carnage, Jigsaw, Vermin, l’Epouvantail, Mister Hyde, l’Homme Pourpre, Sentry … Leur libération simultanée va donner naissance à une situation qu’aucun superhéros ne peut résoudre seul et donc inciter les superhéros à reformer une nouvelle équipe de Vengeurs : la première à accueillir en son sein Spider-Man et Wolverine ! L’histoire proposée par Bendis est excellente, contient quelques moments forts (l’intervention de Sentry, le bras cassé de Spidey, …), les dialogues ne sont pas dépourvus d’humour et le graphisme de Finch m’a bien plu. La dernière phrase, conseillant de lire la suite de l’histoire dans le Deluxe New Avengers 1 est par contre mensongère, étant donné que cet album se termine par le même épisode.


Chronique rédigée par yvan le 03/07/2008
 
 
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.75
Dépôt légal : Juin 2008

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics Marvel - Les Incontournables, tome 6 : Avengers, lui attribuant une note moyenne de 3,75/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

25 12 2009
   

Crées en 1963, les Vengeurs sont certainement moins connus que d'autres groupes de super-héros, comme les Quatre Fantastiques ou les X-men, mais ils ont recensé la plupart des personnages majeurs de Marvel. Le concept est simple: quand un héros seul ne suffit pas à combattre une menace, les Vengeurs interviennent.
Ce tome est consacré aux Nouveaux Vengeurs. Au moment où ils viennent de subir une de leur plus grande défaite des mains d'un des leurs, La Sorcière Rouge, l'évasion de plusieurs dizaines de super-vilains d'une prison de haute sécurité gérée par le S.H.I.E.L.D. amène Captain América, Iron-Man, Spider-Man, Spider-Woman et même Wolverine à reformer une nouvelle équipe. Dardevil, dont l'identité a été rendue publique décline la proposition pour ne pas exposer ses amis...Mais ils pourront compter sur lui.
Brian Mickaël Bendis délivre une histoire classique mais bien ficelée et mêle aussi des éléments propres aux fictions d'espionnages, nos héros étant confrontés aux frasques du S.H.I.E.L.D. Il est un des scénaristes les plus prolifiques du moment et a signé des histoires dans presque toutes les séries Marvel ! Ces six épisodes lui permettent de jouer avec la narration, de remettre en selle des Vilains comme Sentry, de varier les plaisirs entre scènes d'actions et retrouvailles, le tout agrémenté de bons dialogues, aussi souvent décalés que l'humour du tisseur.
Le graphisme de Finch est très fluide. La qualité du travail des encreurs (dont l'excellent Danny Miki) amène le souci du détail, qui n'est pas si commun dans les Comics. Le découpage des planches est une réussite, avec des pleines pages et des double pages qui en mettent plein la vue. Enfin, les couleurs sont bien rendues. Il en résulte un bel effet visuel qui colle parfaitement au rytme de l'histoire.
C'est un bel album qui propose en supplément une réédition d'un épisode publié en France en 1964, signé par les mythiques Kirby et Lee pour mieux revenir sur l'histoire de ces Vengeurs. Les fans y trouveront un plaisir "historique", avec tout ce que la BD de l'époque a de désuet aujourd'hui.
Un tres bon Tome dans cette collection.