46 495 Avis BD |20 158 Albums BD | 7 882 séries BD
Accueil
Tome 5 : Wolverine
 

Marvel - Les grandes sagas, tome 5 : Wolverine

 
 

Résumé

Marvel - Les grandes sagas, tome 5 : WolverineAfin d'acceder au résumé de Marvel - Les grandes sagas, tome 5 : Wolverine, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Marvel - Les grandes sagas, tome 5 : WolverineTous les fans de comics de Super-Héros connaissent Jeph Loeb, à jamais indissociable de ses collaborations avec Tim Sale (les inoubliables "Batman - Un Long Halloween" et "Batman - Dark Victory"). Sa côte d’amour est donc assez élevée, mais ce rush de six épisodes datant de 2007 est une œuvre passable. En effet, la trame du récit est des plus simples : Dents de Sabre étant un vieil ennemi, il est aussi temps de passer à autre chose. Alors il a fallu faire d’une pierre deux coups : mettre en scène un dernier combat et introduire un nouvel ennemi impitoyable et de la même trempe que le Serval : Romulus ! Curieux hasard du calendrier de parution, le mensuel consacré au Griffu vient de classer, temporairement sans doute, le dossier Romulus au bénéfice de Daken, fils du Serval, qui concentre désormais toute l’hostilité à l’égard de son père ! Comme quoi, l’histoire des Supers est aussi un éternel recommencement…
Alors pour lier le tout, Loeb a recours à des flashbacks incessants. Malheureusement, ils n’amènent pas grand-chose d’autre que l’occasion de rompre avec une succession de combats sanguinolents. Résultat : un récit très stéréotypé, qui réduit aussi la psychologie du Griffu à celle d'un steak bien saignant ! Seul le dernier chapitre échappe à la médiocrité, ce qui permet de sauver le tout du naufrage.
Heureusement aussi, le dessin de Simone Bianchi ("Green Lantern", "Thor ", "Astonishing X-Men") s’avère assez spectaculaire et réussit à concentrer l’attention du lecteur. On pense en particulier à ses pleines et doubles pages, idéales pour les scènes d’action !

Pour moi, ce récit est assez décevant. Restent encore son prix attractif et le supplément de "Marvels" pour se raccrocher aux branches...


Chronique rédigée par Hellspawn le 24/06/2011
 
 
Avis de :Une BD décevante... Note de l'album : 2,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de HellspawnReflet de l'avatar de Hellspawn
Statistiques posteur :
  • 446 (38,99 %)
  • 689 (60,23 %)
  • 9 (0,79 %)
  • Total : 1144 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,50 Note générale
  • Originalité : 2,00 Originalité
  • Scénario : 2,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 8,65 8,65 8,65
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.00
Dépôt légal : Juin 2011

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics Marvel - Les grandes sagas, tome 5 : Wolverine, lui attribuant une note moyenne de 2,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

13 3 2012
   

Je suis bien malheureux. Moi qui ai un tel souvenir émlu de mes lectures d'antant mettant en scène Wolverine, moi qui ai tant aimé l'interprétation du Serval au cinéma dans les épisodes des X-Men, j'espérais que cet album m'amène autant de plaisir et de bonheur;
Tout commençait pourtant bien avec un ben ennemi qui apparait rapidement justement dans les films : Dents de Sabre.
l'ennemi à de la gueule et offre suffisamment de possibilité pour nous livrer un joli combat.
Làs, l'histoire ne décolle jamais. A coup de FlashBack aussi incompréhensibles pour nous que pour Wolverine, on progresse dans le noir et l'obscurité dans ce scénario.
De plus, le BackGround n'est pas assez explicité et je n'ai pas compris comment l'école du professeur X pouvait être devenue telle qu'elle nous apparait dans cet album.
Cette obscurité et opacité du scénario est renforcé par un dessin aux couleurs beaucoup trop sombres qui rendent la lecture de pages extrêmement fatigante. je pense que j'ai fini les dernières pages en survolant le dessin et en me focalisant sur les textes.
Dommage car le trait dessous semble vraiment intéressant et détaillé, précis et dynamique, mais vraiment, la mise en couleur gâche tout tellement on doit froncer des sourcils pour percer cette obscurité.

Heureusement, la fin, pour moi, complètement inattendue, a permis de refermer cette album sans être absolument abattu et dépité par mon achat.

Malgré tout, 2 pages intéressantes sur un album entier, cela reste léger !