46 560 Avis BD |20 193 Albums BD | 7 888 séries BD
Accueil
Tome 1 : Mille ans pour une agonie
 

Martin Milan, tome 1 : Mille ans pour une agonie

 
 

Résumé

Martin Milan, tome 1 : Mille ans pour une agonieAfin d'acceder au résumé de Martin Milan, tome 1 : Mille ans pour une agonie, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Martin Milan, tome 1 : Mille ans pour une agonieCet album n'est pas le meilleur de la série. Moins grinçant, moins ironique, il n'en recèle tout de même pas moins les éléments qui feront par la suite le succès de "Martin Milan". J'entends par là un regard assez désenchanté sur le monde, des histoiresq truffées de jeux de mots assez sympathiques (Godard appartient à cette école franco-belge des années 1970-1980), mais pas lourds. Cet album comporte une réflexion en germe sur le pouvoir, le temps qui passe et la fatuité de l'existence. Le dessin de Godard est déjà fixé et ne bougera quasiment pas durant toute la série.
A découvrir.


Chronique rédigée par Spooky le 02/06/2006
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de SpookyReflet de l'avatar de Spooky
Statistiques posteur :
  • 866 (80,26 %)
  • 70 (6,49 %)
  • 143 (13,25 %)
  • Total : 1079 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 2,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 6,18 6,18 6,18
Acheter d'occasion : 2,98
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Aout 1978

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Martin Milan, tome 1 : Mille ans pour une agonie, lui attribuant une note moyenne de 3,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

6 8 2014
   

Spécial, cet album. J'appellerais cela du "comico-sérieux". Ce n'est pas du réalisme tel qu'on le conçoit, ni une BD d'humour dans le vrai sens du terme.
Cela commence par une aventure policière qui -au fil des pages- va laisser sa place à une intrigue fantastique.
Qui plus est, bien que "héros", Martin Milan devient plus un observateur qu'un acteur principal.

C'est humoristique, c'est vrai, mais dans une narration dramatique qui fait de "Milan" un cas à part dans la BD. A noter que le graphisme de Godard fait évoluer son héros. D'un certain "comique", Martin deviendra assez vite d'un plus grand réalisme. Ca me déroute un peu.

J'aime bien MAIS : il y a un petit quelque chose -j'avoue d'indéfinissable- qui fait que je n'ai jamais entièrement "accroché" à l’album. Ce mélange d'humour et de dramaturgie, ce flegme dont Martin ne se sépare jamais et ce en toutes occasions ? Je ne sais.
J'ai lu son histoire, en possède quelques albums... mais c'est tout.
Bien fait quand même...