46 495 Avis BD |20 158 Albums BD | 7 882 séries BD
Accueil
Tome 102 : Intégrale 2
 

Martin Milan, tome 102 : Intégrale 2

 
 

Résumé

Martin Milan, tome 102 : Intégrale 2Afin d'acceder au résumé de Martin Milan, tome 102 : Intégrale 2, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Martin Milan, tome 102 : Intégrale 2Deuxième intégrale Martin Milan et on peut louer une nouvelle fois le très bon travail rédactionnel du Lombard.
Le dossier poursuit en première partie la monographie de Christian Godard en s'attardant sur ses années Pilote et la deuxième partie présente chacun des titres de cette intégrale.
Il est enfin agréable de découvrir dans l'ordre les aventures de l'aviateur tant les éditions successives ont malmené la série.
Par rapport à la première intégrale, il y a un plus de longues histoires de 46 planches (trois contre une dans le premier volume) et ces trois aventures sont excellentes.
Parmi celle-ci, on trouve "l'émir aux sept bédouins", où le jeune Rachid est un peureux maladif. Il découvre par la suite être le descendant d'une principauté arabe du Moyen Orient victime de l'intérêt de son puissant voisin une pétromonarchie. Martin Milan prendra fait et cause pour le jeune Rachid et lui apprendra à dompter sa peur. Le récit est très bien mené, bien qu'un peu bavard par moment.
L'histoire suivante "Les hommes de la boue" est un bon exemple de récit qui nous conduit sur une fausse piste. Le récit semble partir sur une banale affaire policière de corruption. Mais, comme souvent dans ces ouvrages au milieu de l'album Godard change de direction en centrant l'action sur une petite île du Pacifique qui attend désespérément l'arrivée d'un mystérieux Dieu-cargo. Le thème de la superstition est alors développé.
Enfin "Mille ans pour une agonie" est une très bonne histoire sur le thème de la mort. L'histoire se passe en Inde où un vieux maharadjah de Falehpa (Godard est le roi des jeux de mots lourdingues) tente d'éviter l'inévitable. L'ironie est bien sûr au rendez-vous.
Les autres petites histoires "Miss Radada" et "L'impossible à portée de mains" sont elles aussi assez bonnes, mais l'une d'elle se dégage vraiment dur reste il s'agit de "Il s'appelait Jérôme" . Martin se rappelle de son ami d'enfance Jérôme qui le suivait en tout et a disparu bien trop tôt. Cette histoire pleine d'émotion est sans doute une des plus belles de la série. tout est dit en 8 planches.


Chronique rédigée par JAMES RED le 06/10/2019
 
 
Avis de :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de JAMES REDReflet de l'avatar de JAMES RED
Statistiques posteur :
  • 538 (94,89 %)
  • 23 (4,06 %)
  • 6 (1,06 %)
  • Total : 567 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 27,55 27,55 27,55
Acheter d'occasion : 73,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Aout 2019