46 558 Avis BD |20 190 Albums BD | 7 887 séries BD
Accueil
Tome 2
 

Manhole, tome 2

 
 

Résumé

Manhole, tome 2Afin d'acceder au résumé de Manhole, tome 2, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Manhole, tome 2Dans la lignée du tome précédent, Tsutsui Tetsuya ("Duds Hunt", "Reset") poursuit ce thriller biologique selon un scénario classique, mais toujours de manière aussi efficace.

Après quelques cas de contagion isolés dans le tome précédent, Tsutsui Tetsuya va ici augmenter l’ampleur de la menace bactériologique à l’aide de moustiques tropicaux porteurs du parasite de la filariose.

C’est sur fond d’enquête policière savamment menée que Tsutsui Tetsuya va étoffer ce danger bactériologique au caractère terroriste qui s’apprête à frapper toute une population. En mélangeant le côté policier à l’horreur, il va nous produire un tome très équilibré et bien angoissant.

Côté graphisme, Tsutsui Tetsuya nous livre toujours un dessin très clair, sans trop de fioritures et légèrement gore quand il le faut, et avec une couverture très réussie.

Bref, une série en trois tomes qui risque de contaminer pas mal de lecteurs.

Tous les visuels de cette chronique sont © Tetsuya Tsutsui / SQUARE ENIX CO., LTD.


Chronique rédigée par yvan le 11/10/2006
 
 
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 4,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 7,27 7,27 7,27
Acheter d'occasion : 3,65
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.17
Dépôt légal : Septembre 2006

Avis des lecteurs

6 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Manhole, tome 2, lui attribuant une note moyenne de 4,17/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

7 3 2013
   

Un tome 2 très bien aussi. L'enquête policière en elle-même piétine un peu, il faut dire qu'on savait déjà un peu tout dans le 1er volet. De quoi peut bien traiter ce tome 2 alors ? Eh bien de la propagation du virus, de la façon de l'endiguer principalement. Ça n'en reste pas moins captivant et très addictif, surtout que Tsutsui parsème son livre de plein de scènes qui font accélérer le cœur des lecteurs.
Dans le genre suspens/thriller/horreur, "Manhole" est vraiment un must. J'ai eu souvent l'impression d'être devant un film ou une série, il ne manque que la petite musique aux moments propices qui font peur.
Pour être un peu pointilleux, on peut reprocher que l'inspecteur principal est trop stéréotypé, il se remet d'ailleurs à fumer lui qui avait réussi à arrêter. Mais tant que la formule fonctionne et que tout l'intérêt de la BD ne réside pas sur le profil psychologique des deux protagonistes principaux, on aurait tort de s’attarder là-dessus.
Graphiquement c’est simple et encore une fois très efficace, j’ai du mal à comprendre pourquoi l’héroïne n’a plus d’yeux dès qu’elle est un petit peu éloignée mais c’est vraiment histoire de chipoter.
Avec ce tome 2, « Manhole » s’affirme de plus en plus comme un manga incontournable dans son genre.

23 1 2013
   

J'ai trouvé cet album meilleur que le précédent. Dès la fin du tome précédent, le lecteur semble avoir fait le tour de l'histoire : on sait que se cache derrière cette maladie, on sait d'où elle vient, et on sait pourquoi elle est utilisée. Autant dire que l'intrigue est déjà bien avancée... Et pourtant, cet album semble prendre un nouveau souffle : le début n'est ni plus ni moins qu'une petite mise en scène de ce qui est exposé dans le tome précédent, la "victime" est un ancien pédophile qui s'est vu châtié par le mystérieux photographe. Reste à savoir comment les enquêteurs vont le coincer mais nul doute que le don de clairvoyance de nos deux inspecteurs vont permettre d'avancer ("je pense que c'est quelqu'un qui revendiquera son action", "je prends des photos des gens qui regarde la scène car les assassins reviennent toujours sur le lieu de leur crime", etc...).

Laissons donc de côté cette enquête gérée rapidement car ce n'est pas l'objet du présent tome. En effet, celui-ci se concentre sur l'épidémie qui commence à gagner cette petite ville, et on se concentre donc sur autre chose : comment les pouvoirs publics vont-ils identifier les foyers d'infection, et comment vont-ils éviter que toute la population se retrouve avec un vers dans le crâne ? Le récit quitte le terrain de l'enquête policière pour se retrouver sur celui d'une action autour du risque épidémioligue, et c'en est d'autant plus prenant. L'idée selon laquelle c'est la réunion d'événements exceptionnels qui favorisent l'émergence de cette maladie, ainsi que les moyens mis en oeuvre pour la terrasser sont assez bien présentés et se révèlent prenant. A noter que le dessin ne nous épargnera pas grand chose, entretenant cette ambiance qui tient parfois plus de l'horreur que du policier. Enfin, le scénariste arrivera à impliquer le lecteur, en faisant vivre une péripétie à Mysoguchi, qui entretient (trop peu à mon goût) un suspense appréciable. En revanche, Inoue se révèle toujours aussi nunuche et coconne et ce personnage, qui tient de l'adolescente fantasque, a vraiment du mal à souligner le côté dramatique et oppressant de la situation.

Ce second album quitte la petite enquête policière de quartier pour installer une ambiance de fin du monde digne d'Hollywood. Si l'enquête vers le responsable de tout cela n'avance pas beaucoup depuis la fin du tome précédent, le scénariste aura su nous tenir en haleine avec la gestion de cette situation de crise.

20 2 2007
   

Après un premier tome qui m'a littéralement scotché, j'étais un peu anxieux pour la suite.
L'auteur allait-il me décevoir ? vous avez la réponse avec ma note.
On est toujours autant impliqué dans la trame : je ne sais pas comment fait Tsutsui, mais avec moi, ça marche du tonnerre. Il me fait peur quand il veut me faire peur, il m'angoisse quand il veut m'angoisser, il me dégoûte quand il veut me dégoûter... bref, il est très fort.
Rien à dire ! question ambiance, ce monsieur sait de quoi il parle !
Et les personnages me direz-vous ? sont-ils approfondis au vu du petit nombre de tomes prévus ? très largement selon moi ... notre petit duo de policiers sait comment mettre le lecteur dans sa poche et nous embarque totalement dans l'enquête.
Les dessins sont exactement les mêmes que dans le premier tome et vous ne pourrez pas être déçus.

Un thriller EXTRAORDINAIRE !

16 1 2007
   

Derrière une couverture sobre mais qui produit son petit effet, se cache le deuxième et avant-dernier épisode de la trilogie "Manhole" de Tetsuya Tsutsui.

Les amateurs de thrillers bien menés n'auront certainement pas raté la sortie du tome d'ouverture. L'intrigue étant lancée (et bien lancée !), l'auteur poursuit son récit en ménageant le suspense et les moments horrifiques - on se croirait parfois dans un film fantastique, voire gore si on se réfère à la page 64 notamment...

Le récit progresse et on se demande si l'on aura droit à la catastrophe bactériologique qui s'annonce. Encore une fois, on dévore les pages car l'auteur met intelligemment en scène les événements et son découpage est impeccable.

Avec des personnages humains, une histoire captivante dotée d'un scénario béton, et quelques moments qui feront frissonner les plus endurcis, Tsutsui prouve qu'il entre dans le cercle des auteurs avec lesquels il faudra désormais compter. Si vous ouvrez "Manhole", attention : vous risquez d'attraper le virus et de ne plus pouvoir décrocher avant la fin du troisième tome !

6 1 2007
   

On pourrait rapprocher "Manhole" de "Emerging" : même type de thriller sur fond de contamination bactériologique, dans un Japon dépassé par les évènements.
Toutefois, la comparaison s'arrête ici : là ou "Emerging" est centré sur cette contamination à enrayer à tout pris, "Manhole" prend une tournure policière palpitante, en parallèle de tout cela.

Nos deux enquêteurs feront tout pour découvrir la raison de cette maladie dont on ne sait encore que peu de choses. Le lecteur va apprendre à aimer nos deux policiers, si différents et si humains. "Manhole" est en effet la série où Tsutsui prend le plus le temps de développer le profil psychologique de ses personnages.. et on en redemande.

L'histoire avance vite et bien : de nombreux nouveaux éléments permettent au lecteur de se faire sa petite idée de l'intrigue, alors que bon nombre de péripéties ponctuent l'histoire d'une action bien montée.

De plus, le trait de l'auteur brille par sa lisibilité : dessin net et dynamique, cadrages audacieux, tout est là pour vraiment servir le scénario de qualité.

Album charnière vers une fin de qualité, ce second tome est une perle. Tout comme l'est la série.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Manhole, tome 1 7 4.21
Manhole, tome 2 6 4.17
Manhole, tome 3 7 4.21