46 558 Avis BD |20 190 Albums BD | 7 887 séries BD
Accueil
Tome 1
 

Manhole, tome 1

 
 

Résumé

Manhole, tome 1Afin d'acceder au résumé de Manhole, tome 1, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Manhole, tome 1Après deux one-shots excellent édités chez Ki-oon ("Duds Hunt" et "Reset"), l’éditeur publie la première série de Tsutsui Tetsuya, "Manhole". Cette série qui est en cours de parution dans le magazine Young Gangan est prévue en trois tomes.

Après avoir surfé sur la violence et la cyber réalité dans ses œuvres précédentes, Tsutsui Tetsuya s’attaque ici à la menace bactériologique dans un thriller biologique qui démarre déjà très fort dans ce premier tome.

Comme son nom l’indique, "Manhole" (‘bouches d’égout’ en français dans le texte) n’est pas un récit très ‘frais’, mais plutôt un seinen assez gore et dans la lignée de "MPD - Psycho". Du sang qui gicle, des vilaines larves et une ambiance prenante sont au menu.

Tsutsui Tetsuya qui est très doué pour les one-shots parvient logiquement à accrocher le lecteur en très peu de pages, grâce à une narration exemplaire, un graphisme très clair et un scénario pas super original mais très bien ficelé.

Un virus meurtrier, 130 millions d’habitants et un lecteur contaminé par le talent de Tsutsui Tetsuya et qui souffre le martyr en attendant le deuxième tome.

Tous les visuels de cette chronique sont © Tetsuya Tsutsui / SQUARE ENIX CO., LTD.


Chronique rédigée par yvan le 02/07/2006
 
 
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 4,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 7,27 7,27 7,27
Acheter d'occasion : 3,01
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.21
Dépôt légal : Juin 2006

Avis des lecteurs

7 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Manhole, tome 1, lui attribuant une note moyenne de 4,21/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

2 3 2013
   

J'ai enfin pu lire ce premier tome, effectivement ça fait beaucoup penser à une série américaine du type de "24", par son développement et son découpage cinématographique.
C'est donc passionnant et très addictif, on tourne les pages très vite. On peut quand même noter quelques petits défauts, qui bizarrement sont aussi imputable à n'importe quelle série américaine: l'action et l'enquête avance très (trop) vite, d'un côté c'est ce qui fait le charme mais de l'autre ça ne fera jamais rentrer ce Manga dans autre chose que du divertissement, mais n'est ce pas là le principal ? Et puis également ces personnages vraiment stéréotypés avec le commissaire qui arrête de fumer ou la jeune novice qui est prise pour le larbin de service et qui fait pas mal de bourdes.

Le dessin est plaisant sans être révolutionnaire, à la fois suffisamment précis et sans trop de particularités manga, on pourrait presque le prendre pour une BD européenne. Presque.

En tout cas, ça à le mérite d'être passionnant et c'est bien là le principal.

23 1 2013
   

Je serai peut-être un peu moins enthousiaste que mes condisciples sur ce premier album. Pour sûr, j'ai apprécié l'ambiance, j'ai été marqué par ces premières vignettes et ces dernières qui constituent une boucle parfaite, j'ai frémi en imaginant cette méchante bébête dans le corps des différents individus, et c'est avec un certain plaisir que j'ai suivi l'enquête menée par tous ces flics japonais. Il y a du grand spectacle dans ces pages, des images fortes et de belles trouvailles de mises en page, la découverte du "Centre" représentant pour moi l'apogée graphique de cet album. C'est, pour moi une bonne entrée en matière, assez prenante et divertissante.

En revanche, j'ai quelques petits problèmes avec le rythme et la présentation des idées. Tout va bien trop vite : les médecins trouvent bien rapidement la nature de la maladie et le moyen (un peu ridicule) de s'en préserver, et l'inspecteur Mizoguchi, en voyant une plaque d'égoût, en déduit bien facilement beaucoup de choses sur la personnalité de celui qui est derrière tout cela, ce dernier expliquant son histoire au même moment... Je n'aime pas trop les inspecteurs clairvoyants, et je trouve que cette partie du récit est un peu rapide, ne laisse pas vraiment la place à l'enquête de terrain. Je trouve un peu bizarre, également, que le grand méchant explique tout son plan à un quidam et que ce dernier soit toujours en vie. Enfin, je n'aime pas la personnalité d'Inoue, trop gamine pour être enquêtrice. Elle est crispante cette gamine...

C'est, à n'en pas douter, une bonne introduction, mais à la fin de cet album, on a l'impression que tout est dit : on sait qui, on sait pourquoi, on sait comment. Que reste-t-il pour les deux tomes suivants ? Allons donc voir, justement.

19 2 2007
   

N'y allons pas par quatre chemins, j'ai trouvé ça PARFAIT !

Un peu de la saison 3 de "24" pour le côté épidémie bactériologique, un peu de "Seven" pour le gore, des personnages attachants, du suspense et une immersion totale.
J'ai beau chercher, je n'arrive pas à trouver de défauts à ce thriller comme je les aime. On est captivé par sa lecture de bout en bout et impossible de décrocher !!!!!
Faute à qui ? à ce diable d'auteur qui manoeuvre son manga comme un film ... c'est du cinéma en BD, rien de moins !
Les dessins sont très plaisants et permettent une compréhension de l'action immédiate car ils sont clairs et très précis.

En plus, on me dit en régie que c'est sur 3 tomes ... pas besoin de braquer sa grand-mère pour en faire l'acquisition ? et vous ne l'avez pas encore acheté ?

Non, vraiment, y'a des jours où on est vraiment heureux d'être tombé sur Coin BD par hasard en surfant ...
Merci à vous de m'avoir permis de découvrir cette merveille !

15 1 2007
   

Le manga, rappelons-le, est un support aux multiples facettes. A l'instar de la BD franco-belge, la BD nippone offre des lectures dans des genres nombreux et variés : historique, aventure, humour, sentimental, action, ou encore thriller. Si vous avez déjà lu "Monster" ou "Heads", vous savez déjà que le polar n'a pas de secret pour les mangaka. La bonne nouvelle, c'est que "Manhole" est tout aussi recommandable.

C'est le premier manga de Tetsuya Tsutsui que je découvre. Et ce premier tome, à l'évidence, est bluffant : j'ai une furieuse envie de lire la suite !

Parce que les personnages des flics sont attachants et crédibles, avec des pointes d'humour qui les rendent très réels. Parce que le suspense est savamment distillé au fil des pages et qu'on a vraiment du mal à lever le nez de sa lecture. Parce que ce genre d'intrigue (l'auteur parle de "thriller biologique", et ceux qui ont vu la saison 3 de la série "24 heures" devraient apprécier) n'est pas si courant en bande dessinée. Parce qu'il y a une ambiance glauque particulièrement réussie. Et parce que le dessin ne vient en rien gâcher ce scénario solide.

Une dernière bonne raison pour sauter le pas : "Manhole" est une mini-série qui ne devrait compter que trois volumes. Ceux qui ont peur du manga à rallonge n'auront donc pas d'excuse s'ils s'obstinent à passer à côté de ce thriller de qualité.

13 8 2006
   

Je confirme les précédents avis. Ce premier volume est une véritable réussite, tant au niveau du scénario que du dessin.

L'histoire nous plonge dans un thriller qui n'a rien à envier à des séries comme "Monster" et "MPD - Psycho". La tension est à son comble d'un bout à l'autre de l'album, le rythme ne souffrant d'aucune longueur, bref on ne peut qu'accrocher à un scénario aussi finement construit et à des informations distillées avec autant de maestria. Et on découvre, à l'instar des héros, que la filariose sur laquelle ils enquêtent pourrait bien être plus qu'une banale épidémie.

On s'attache très vite aux pas des deux policiers qui découvrent en même temps que nous, lecteur, la noire machination qui semble être au coeur de cette épidémie très particulière.

Le dessin est vraiment bien maîtrisé, très dynamique, complexe et lisible à la fois. Pas de surenchère mais une maîtrise quasi-cinématographique du cadrage. Impressionant d'efficacité.

A lire absolument pour tous les amateurs de thriller bien ficelé

24 7 2006
   

Le voilà, pour moi, l'album de la consécration pour Tsutsui !
Manhole, par son côté "série courte" (trois tomes prévus) permet en effet à l'auteur de développer une vraie enquête, autour d'une histoire complexe et passionnante. Loin des one-shot de l'auteur ("Reset" et "Duds Hunt"), "Manhole" est une intrigue policière sur fond de Thriller biologique complexe et nouvelle.

On s'attache très vite aux personnages et au duo de policiers chargés de l'enquête. Le mystère s'épaissit au fil du livre, pour terminer sur un visuel qui nous fait attendre avec impatience le second tome.

Le dessin est classe : stylé, dynamique, complet et complexe, il permet à l'auteur de faire passer toute son histoire avec une lisibilité parfaite.

ManHole est une sacrée bonne surprise, dans la lignée de "MPD - Psycho" et autres "Monster". Passer à côté serait une belle erreur.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Manhole, tome 1 7 4.21
Manhole, tome 2 6 4.17
Manhole, tome 3 7 4.21