46 560 Avis BD |20 193 Albums BD | 7 888 séries BD
 

Lucky Luke d'après Morris (Les aventures de), tome 2 : La corde au cou

 
 

Résumé

Lucky Luke d'après Morris (Les aventures de), tome 2 : La corde au couAfin d'acceder au résumé de Lucky Luke d'après Morris (Les aventures de), tome 2 : La corde au cou, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Lucky Luke d'après Morris (Les aventures de), tome 2 : La corde au couAvec la sortie du précédent album "La belle province", j'avais pris un peu peur (à tord) en voyant Gerra pointer le bout de son nez dans Lucky Luke, surtout que les derniers tomes n'étaient vraiment pas terrible. Je croyais l'aventure Lucky Luke fini pour moi, et bien non, "La belle province" était plutôt pas mal et rattrapait bien le tir.
C'est donc assez confiant mais sans plus que je me suis lancé de ce dernier tome "La corde au cou". Et j'en suis ravi, c'est du bon Lucky Luke ou plutôt du bon Dalton, ben oui, car dans les aventures du cow-boy solitaire, c'est bien souvent les autres personnages qui sont intéressants, Luke, lui est trop lisse et sans faille. Les jeux de mots et l'humour font mouche sans tomber dans le lourd dingue.
Dans cette histoire, les Dalton sont condamnés à la pendaison et leur seule échappatoire est le mariage. Et voilà donc nos quatre gredins libéré, enfin marié... Very Happy et pas à n'importe qui, à quatre squaws de la tribu des têtes Plates...

Rien à redire sur les dessins de Achdé c'est du Morris de la grande époque. Avec des caricature bien sympathiques mai speut être moins bien intégrées à l'histoire.

Les couleurs de Ducasse sont biens, elles sont simples mais pas bâclées comme on avait pu le voir dans les derniers tomes.


Chronique rédigée par Chelmi le 09/11/2006
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de ChelmiReflet de l'avatar de Chelmi
Statistiques posteur :
  • 51 (72,86 %)
  • 19 (27,14 %)
  • Total : 70 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 2,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 10,40 10,40 10,40
Acheter d'occasion : 3,68
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.09
Dépôt légal : Février 1999

Avis des lecteurs

11 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Lucky Luke d'après Morris (Les aventures de), tome 2 : La corde au cou, lui attribuant une note moyenne de 3,09/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

27 12 2018
   

Le personnage de Lucky Luke est plutôt effacé ici et il y a peu de surprises.
Toutefois, la BD se lit bien avec une histoire de fond assez intéressante (mariage des Dalton) et plusieurs gags. Le scénario est moins décousu que le premier album de la reprise.

23 3 2015
   

Ce Lucky Luke là, deuxième tome depuis le décès de Morris, m’a bien plu. Je ne reviendrai pas sur le dessin de Achdé, qui est toujours bon, qui arrive maintenant à faire du Morris même dans les personnages secondaires, tout en mettant ça propre patte. Ce n’est pas du Morris, ça y ressemble, et ce n’est pas moche et moi, ça me convient.
Allons tout de suite au scénario de Gerra, qui, pour la deuxième fois s’y colle. La première constatation, c’est que le récit se tient bien, il part moins dans tous les sens que « la belle province », on a un début avec les Dalton qui doivent trouver une solution pour ne pas être pendu, un développement et une fin. C’est mieux construit et on n’a moins une suite de gags, avec plein de jeux de mots et des anachronismes à chaque case. Pourtant ça reste marrant, et j’ai beaucoup aimé les situations entre les Dalton et leurs femmes. Certaines situations sortent de l’ordinaire du temps de Morris, ainsi l’hommage à Astérix, qu’on aurait jamais eu du temps du dessinateur créateur de la série. Cela permet de donner un nouvel élan à une série qui s’enterrait dans des lieux communs. Ici ils sont utilisés judicieusement, ce qui permet de ne pas avoir l’overdose du premier épisode.

Le gros défaut de cet album c’est certainement l’absence de Lucky Luke sur les ¾ de l’album, et peut être la présence de rantanplan qui ne sert à rien ici.
Je lui mets un 3.5 d’encouragement !

2 7 2010
   

Un album globalement assez bon, même si on a une impression de "je copie sur la série de Morris sans y mettre ma patte car comme ça ça se vend bien".
Le dessin est joli, plus fourni que celui de l'homme au noeud papillon, les couleurs sont claires, c'est du bon travail.

On a encore les dalton dans le scénario, qui doivent se marier avec des indiennes ou être pendus, et choisissent la première option.
Cela donne des situations comiques où les Dalton tenteront d'apprendre aux indiens à faire des hold-up.

Je pensais cette idée originale mais je n'ai pas lu les dalton à la noce, qui doit traîter ce sujet aussi je pense.
Un album de bonne facture, qui relance l'intérêt de la série et la remet au goût du jour. C'est le seul Lucky Luke que j'ai acheté à sa sortie.

Dans la première édition, un papier publicitaire sur le film tous à l'ouest qui paraîtra 1 an plus tard, et sur un jeu Outlaw sur téléphone portable.

L'album a été prépublié dans TV magazine en fin 2006.

un bdphile :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,50
Avatar de Reflet de l'avatar de
8 1 2009
   

Je ne vois pas trop où est l'irrespect pour Morris dans cet album. Je trouve au contraire que les 2 repreneurs font un bel hommage à la série, en créant de nouveaux personnages et des histoires bien construites et plutôt passionantes. On revoit les Dalton au meilleur de leur forme, et comme je les adore j'ai tout de suite accroché à cet album ! L'humour est présent dans cette aventure, les gags sont plus drôles que dans le précédent. Mais ici, j'ai trouvé que l'action l'emportait plus que tout, et j'ai totalement adhéré ! Il y a un petit je-ne-sais-quoi qui fait que l'album n'est pas tout à fait parfait. En tout cas, ce petit je-ne-sais-quoi n'est sans doute pas dû aux dessins d'Achdé, qui a repris brillament le style de Morris.

yamcha38 :Une BD sans intérêt ! Note de l'album : 1,00
Avatar de Reflet de l'avatar de
22 6 2008
   

Cet album est aussi décevant que le premier. Malgré un effort de dessin, il ne faut pas oublier que Morris est un maître dans la matière et il est réputé pour son style inimmitable. J'avoue que Achdé ne s'en sort pas trop mal, mais il est à des lieues du maître. En ce qui concerne le scénario, Gerra s'est un peu calmé avec ses vannes pas drôles sur Céline Dion etc... Mais quand je lis un lucky luke "goscinnyste" et un lucky luke de Gerra, je suis dégoûté, devant un tel manque de respect pour Morris.

22 11 2007
   

Le deuxième album signé Achdé et Laurent Gerra est meilleur que le premier. Il met même en scène une situation inédite car les Daltons vont être pendu, ce qui permet le retour plus qu'agréable de Ma Dalton (mais aussi de Calamity Jane et de Lulu Carabine en guest star). Il y'a de nombreuses touches comiques dans cet album, dont l'adaptation à la vie de couple pour Joe, William et Jack. Averell se retrouve d'ailleurs dans une situation nouvelle, où il songe à arrêter sa vie de malfaiteur. L'humour style Laurent Gerra de l'album précédent est donc loin derrière.

Mais cet album a aussi des points faible. Nos trois héros: Lucky Luke, Jolly Jumper et Ran Tan Plan semblent presque absents, comme Averell presque. Ceci dit, cela permet de donner plus d'importance a William et Jack qui jusqu'à présent étaient dans l'ombre des deux autres.

L'histoire est quand même sympathique et le dessin d'Achdé toujours aussi bon. Certes cela ne vaut pas un bon album des Dalton scénarisé par Goscinny (Tortillas pour les Dalton, Ma Dalton, L'héritage de Ran Tan Plan), mais l'album est très agréable à lire.

10 5 2007
   

L'album précédent, des mêmes auteurs, ne m'avais pas tellement amusé. C'est vrai que Morris est irremplaçable et que son ombre plane toujours sur les aventures de SON cow-boy.
Et pourtant, ce second opus du tandem Achdé-Gerra me semble plus construit, mieux amené que "La belle province".
Le postulat ?... Les Dalton sont à deux doigts d'être pendus. Mais une subtilité de la loi américaine permet de gracier un condamné à mort pour autant qu'il trouve une épouse qui le fera regagner le droit chemin (véridique à cette époque).
Et c'est ainsi que les cousins vont se retrouver dans un village indien pour y trouver leur rédemption.
Pas mal de bons ingrédients dans cet opus qui -parfois- m'a fait sourire. Un scénario bien construit, une histoire distrayante et -à mentionner- un graphisme qui -s'il ne fait pas oublier celui de Morris- en donne quasi l'illusion.
Divertissant.

7 4 2007
   

Dès les premières pages, et après avoir relu pas mal des classiques de la série, une chose m'a frappée: le dessin. Il est différent des anciens LL, plus aéré, un peu plus grand, mieux coloré.
Je dirais: avantage à celui de Morris, sauf pour les couleurs.
Bon, le récit, maintenant. Après un premier ouvrage qui se tenait, qui n'était pas pire que les derniers de Morris vivant, Achdé et Gerra récidivent.
Dans le précédent, il y avait des blagues et des jeux de mots "à la Laurent Gerra", un excès de références à l'actualité et des caricatures, trop.
Ici, Gerra est devenu plus sobre, presque neutre. C'est un bon point pour lui car il ne manque quand même pas d'esprit, et il ne doit pas se contenter de si évidentes facilités.

Le problème de ce livre, c'est que je n'ai pas ri, à peine souri.
C'est conventionnel, prévisible, voire déjà vu (le coup de l'amnistie) et même si la base du récit est bonne (ce mariage indien), j'ai été bien déçu.
A quoi sert Lucky Luke ici ? Il ne dirige rien. Jolly Jumper est redevenu une simple monture, avec peu d'âme, c'est triste. Même Rantanplan semble décalé.
Le seul qui sorte du lot c'est Averell, mais le mettre ne avant, jouer sur sa différence par rapport à ses frères a été vu et revu déjà. Ici, c'en est une autre vision, un peu différente, pas mauvaise du tout je dois le dire.
Mais, j'ai quand même le sentiment final que c'est un assemblage de morceaux indépendants que ce livre.
Des scènes, du suivi, mais des personnages un peu trop figés sur eux mêmes, et qui n'interagissent pas ou que peu entre eux.

En deux mots, un livre neutre, sans grande passion ni trahison.
Mais loin d'être indispensable. Encore moins capital.

18 1 2007
   

Décidément, Laurent Gerra sait imiter tout le monde, y comprit Goscinny. Avec cet album, il redonne à la série ce charme qu'elle avait perdue depuis longtemps: il y a de l'humour dans tout les petits détails, y comprit dans les dessins. Parlons-en, justement, des dessins: Achdé lui aussi ne se débrouille pas trop mal dans l'imitation, avec des dessins géniaux qui ferait presque oublier que Morris n'a -malheureusement- pas travaillé sur cette BD. Un album très drôle, avec une histoire farfelue et très bien menée, à acheter sans hésitation.

10 11 2006
   

Et voici un énième tome de Lucky Luke.
Après tant d'album, dans un Far West où finalement, peu de chose bouge, il devient difficile de renouveler les histoires et de relancer l'intérêt des scénarios.
Celui-ci comprend presque tout ce que l'on est en droit d'attendre d'un Lucky Luke : Lucky Luke, Jolly Jumper, Rantanplan, Les Daltons, Ma Dalton, les indiens, la cavalerie, un calumet de la paix qui rend malade l'émissaire du président des Etats-Unis…
Mais au final, vraiment pas beaucoup de surprises, vraiment pas beaucoup de nouveauté.
On lit l'histoire pour passer le temps et on referme l'album ni heureux, ni déçu, juste en se disant : alors comment expliquer aux lecteurs de CoinBD notre sentiment mitigé sur ce nouvel album ?
Le trait de Achdé est dans la droite ligne de la série. Vraiment, moi qui n'avais pas ouvert de Lucky Luke depuis quelques années, je n'ai pas été dépaysé !