44 836 Avis BD |19 334 Albums BD | 7 672 séries BD
Accueil
Tome 2 : Jolly Jumper ne répond plus
 

Lucky Luke vu par ..., tome 2 : Jolly Jumper ne répond plus

 
 

Résumé

Lucky Luke vu par ..., tome 2 : Jolly Jumper ne répond plusAfin d'acceder au résumé de Lucky Luke vu par ..., tome 2 : Jolly Jumper ne répond plus, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Lucky Luke vu par ..., tome 2 : Jolly Jumper ne répond plusAprès Bonhomme, voilà qu’un nouveau scénariste propose sa propre vision de « Lucky Luke ». Et Bouzard nous propose ici un ouvrage assez convaincant, jouant très efficacement sur les poncifs de la série pour proposer une parodie de notre héros septuagénaire. On appréciera les différents niveaux d’humour que s’autorise le scénariste : du calembour, de l’humour parfois un peu bas de plafond et de répétition, mais également des réflexions plus avisées et plus fines, comme cette discrète réflexion sur les femmes qui laissent notre cowboy de marbre. La parodie est bien étudiée et efficace, notamment dans la première partie de l’ouvrage, où l’humour me fait parfois penser à du Pothier, et dans laquelle, je l’avoue, j’ai souri bien des fois.

Bouzard propose une parodie, mais respecte profondément l’œuvre de Morris : c’est bien ce que j’ai ressenti à la lecture. Il s’amuse d’un personnage bien connu, il s’amuse des codes de la série, mais à aucun moment, il ne dénigre l’œuvre initiale. Cette tonalité convient parfaitement à ce type de série, qui propose de s’amuser autour d’un personnage et d’un univers, sans le descendre inutilement.

On pourra regretter que l’histoire avec les Dalton se finisse en peu un nœud de boudin, sans vraiment proposer de conclusion à cette nouvelle évasion. Mais je soupçonne que c’est surtout pour porter le projecteur sur la véritable histoire de fonds de cet album : la relation entre Lucky Luke et Jolly Jumper. Lucky Luke se plaint que son cheval ne lui parle plus, et ne s’amuse plus avec lui. Il met en scène ce désamour naissant par des reprises très intelligentes de couvertures bien connues sur lesquelles ne figure plus Jolly Jumper. On ne peut s’empêcher de partager la nostalgie de l’auteur. Mais il va plus loin, puisque, entre les lignes, il pourrait suggérer que la relation entre Lucky Luke et Jolly Jumper que l’on connaît bien soit elle-même fantasmée par notre cow boy qui passe peut-être trop de temps lonesome. C’est, pour ma part, une véritable trouvaille qui permet à cet album de ne pas être « que » parodique et humoristique, mais qui apporte une profondeur supplémentaire à un personnage que l’on croyait maîtrisé.

Côté dessin, ce sera pour ma part une petite déception. Même si dans la tonalité joyeuse et humoristique que semble revendiquer cet album, on ne s’attend pas à un dessin parfaitement conforme à l’original, je trouve que l’auteur fait parfois à l’économie. Ce n’est pas vraiment une gêne dans la plupart des scènes humoristiques, mais il manque certainement de force dans les scènes plus graves.

L’exercice parodique est réussi tout simplement parce que cet album n’est pas qu’une parodie. Il va plus loin, en proposant, derrière les sourires et les bons mots, derrière les références et les facéties, une véritable nostalgie douce-amère du personnage, et une vision un peu désenchantée d’un Lucky Luke qui semble parfois frôler avec une folie qu’il est le seul à ignorer. Cette interprétation, peu commune et presque iconoclaste, sans jamais être irrespectueuse, c’est parfaitement ce que j’attends de ce type de série.


Chronique rédigée par gdev le 17/07/2017
 
 
Statistiques posteur :
  • 2873 (76,55 %)
  • 252 (6,71 %)
  • 628 (16,73 %)
  • Total : 3753 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,29 13,29 13,29
Acheter d'occasion : 10,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Janvier 2017