45 927 Avis BD |19 891 Albums BD | 7 823 séries BD
 

Lucky Luke d'après Morris (Les aventures de), tome 8 : Un cow-boy à Paris

 
 

Résumé

Lucky Luke d'après Morris (Les aventures de), tome 8 : Un cow-boy à ParisAfin d'acceder au résumé de Lucky Luke d'après Morris (Les aventures de), tome 8 : Un cow-boy à Paris, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Lucky Luke d'après Morris (Les aventures de), tome 8 : Un cow-boy à ParisCe huitième tome de la collection est tout simplement le meilleur de la collection à ce jour.

On pourrait se dire, à première vue, que l'histoire ne va pas être très originale car assez souvent dans la série on a vu notre héros venir au secours des personnes les plus faibles. Et bien il n'en est rien.

Le personnage du directeur du pénitencier, qui sert ici d'antagoniste, est assez original. Il a sa vision bien à lui d'une prison et du rôle qu'elle doit jouer (empêcher de sortir ceux qui pourraient nuire aux personnes honnêtes). Si sur le principe ses intentions sont louables, cela vire vite à l'obsession (il n'y a qu'à voir les contrôles à l'entrée de la prison) et à la privation de la moindre liberté. Le meilleur exemple pour illustrer cela étant le traitement qu'il réserve à son canari qu'il enferme dans un coffre .

Et puisque je parle de liberté, ce thème est aussi l'autre thème fort de l'album. L'idée de faire se rencontrer Lucky Luke et Auguste Bartholdi, le créateur de la statue de la liberté, est bien amenée. Cela amène une autre originalité de l'histoire qui voit notre héros quitter le continent américain pour se rendre en France. Il faut certes attendre la moitié de l'album. Mais cela permet à l'auteur de bien poser son récit. Rantanplan n'est donc plus le seul à avoir visité la capitale française.

Bien sûr on appréciera les différents clin d’œil. Il y a ceux faits à la série principale avec par exemple le professeur Himbeergest (la guérison des Dalton) et ceux faits à la série Rantanplan et plus particulièrement à l'album Le grand voyage, dans lequel ce dernier était venu à Paris (je vous laisse chercher, vous trouverez le clin d’œil facilement). Pour notre plus grand plaisir, Lucky Luke rencontrera d'autres personnages historiques comme par exemple Gustave Eiffel. Mais l'album fourmille aussi d'allusions actuelles notamment autour de la liberté. Et oui vous aurez droit au Libérez délivrez de la Reine des neiges de Disney.

L'histoire est très bonne. C'est un vrai plaisir de voir notre héros découvrir notre pays. Et comme il se retrouve à Paris avec Jolly Jumper, ne vous étonner pas de voir le grand prix hippique de Longchamp. Je regrette juste peut-être l'insistance de certains personnages à penser que le cow-boy est belge. Une fois ça passe, mais pas trois. Pour le reste c'est assez classique avec son lot d'attaques contre la statue. A signaler que Jul ne fait pas l'erreur d'utiliser les Dalton à la fin. Il ne les utilise qu'au début, et cela de façon intelligente pour introduire le nouveau directeur du pénitencier.

Au niveau du dessin, Achdé montre une fois encore tout son talent. Pour s'en convaincre je vous invite à regarder les pages 40 et 45 qui sont justes magnifiques.


Chronique rédigée par difool le 07/11/2018
 
 
Statistiques posteur :
  • 934 (67,68 %)
  • 96 (6,96 %)
  • 350 (25,36 %)
  • Total : 1380 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 5,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 5.00
Dépôt légal : Novembre 2018