40 797 Avis BD |17 305 Albums BD | 6 975 séries BD
Accueil
Luc Leroi
 
Note moyenne de la série : 3.17

Luc Leroi

Luc Leroi est une série BD qui est ou a été éditée chez Casterman.
L'auteur de cette série est Denis (Scénariste, Dessinateur).

Luc Leroi est parue initialement en Avril 1986, le plus récent album référencé sur Coin BD datant de Janvier 1998.

A ce jour, 3 albums BD concernant Luc Leroi sont référencés dans notre base, et 4 avis BD lui attribuent une note moyenne de 3,17/5.

 

  • Type d'histoire : Une histoire par tome
  • Albums parus : 7

 
Aucun mot-clé n'a été défini. Ajoutez-en !
 
Ajouter un album à cette série
 
 
Evolution de la série Luc Leroi au fil des tomes :
Evolution de la série Luc Leroi au fil des tomes
Export Graphique de l'évolution de la série
 

Luc Leroi, tome 3 : Des écureuils et des filles

Note moyenne de l'album : 3,00
Septembre 1990
 
Luc Leroi s'ennuie dans son appartement parisien. Il pleut, il fait froid alors qu'on est en plein mois d'août, et en plus la télé ne marche plus ! Par hasard, il rencontre une jeune femme brune qui lui propose de se lancer dans le monde du cinéma. Luc doit interpréter le rôle de Raoul dans un tournage qui a lieu dans le sud de la France. Et bien sûr, tout cela ne va pas être de tout repos malgré un cadre enchanteur qui incite à la paresse... [suite du résumé]
 
 

Luc Leroi, tome 4 : Le Nain Jaune

Note moyenne de l'album : 3,00
Avril 1986
 
Luc Leroi, l'écrivain qui n'a toujours pas achevé son premier roman, tombe un jour, au nain jaune, sur un numéro de strip-tease éloquant. Il tombe aussitôt amoureux de la jeune femme, Miyeko alias Pascale, une jeune eurasienne, qui cultive les embrouilles. Amoureux comme pas deux, ce très cher Luc ne réfléchira pas une seconde avant de recevoir son petit lot à lui... [suite du résumé]
 
 

Luc Leroi, tome 6 : Bande d'Individus

Note moyenne de l'album : 3,50
Janvier 1998
 
Le grand retour de Luc Leroi ! Décidé à avancer le grand roman de sa vie, notre héros n'en peut déjà plus. Les ouvriers dans le couloir jouent de la perceuse ; de plus, son vieux copain Gilbert a perdu ses clés et vient - provisoirement, paraît-il ! - s'installer chez lui. Obligé de s'isoler dans un café pour retrouver un peu de tranquillité, il tombe sur un livre oublié sur une table : l'âme d'homme d'Oscar Wilde, une éloge de l'individualisme.... [suite du résumé]