46 616 Avis BD |20 224 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Tome 2 : Le renard
 

Love, tome 2 : Le renard

 
 

Résumé

Love, tome 2 : Le renardAfin d'acceder au résumé de Love, tome 2 : Le renard, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Love, tome 2 : Le renardQuelle claque graphique !

"Love" est une série concept proposant, tome après tome, un récit muet à la frontière du documentaire animalier, narrant l'histoire d'un "personnage" (ici, le renard) et ses pérégrinations dans son univers. L'indéniable maîtrise de Frédérico Bertolucci transcende littéralement cette narration, son incroyable palette de couleurs venant appuyer un trait dynamique et à la limite du cartoon (à l'image de la couverture de cet album).

On parlera plus aisément de story-board que de scénario, le lecteur contemplant cet album plus qu'il ne se plonge réellement dedans. Le côté "livre d'illustration" est d'ailleurs clairement mis en avant par des mises en page aux cases très grandes, permettant au dessinateur de prendre les lattitudes nécessaires à l'expression de son trait. Le personnage du renard lui-même n'est d'ailleurs qu'un prétexte, invitant à découvrir la faune et la flore dans lesquels il évolue.

La mise en couleur est incroyable. La planche accompagnant cette chronique est d'ailleurs un parfait exemple de ce que vous trouverez dans cet album, à savoir une gestion de la lumière parfaite et des teintes génératrices d'une ambiance unique... c'est magnifique, impossible d'enlever cela à "Love".

On oublie donc rapidement un scénario simple pour se plonger, petits et grands, dans une série graphiquement au top. La mise en couleur numérique rend l'ensemble presque déroutant tellement la beauté de ce monde s'exprime ici. Une ode à la vie, tout simplement !


Chronique rédigée par Piehr le 03/09/2012
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de PiehrReflet de l'avatar de Piehr
Statistiques posteur :
  • 1099 (67,76 %)
  • 130 (8,01 %)
  • 393 (24,23 %)
  • Total : 1622 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 2,50 Scénario
  • Dessin : 4,50 Dessin
 
Acheter neuf : 14,16 14,16 14,16
Acheter d'occasion : 32,52
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.88
Dépôt légal : Aout 2012

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Love, tome 2 : Le renard, lui attribuant une note moyenne de 3,88/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

17 4 2015
   

Dans les séries muettes réservées à la jeunesse, je connais "Pandala", qui tape dans le registre Heroic Fantasy, et "Anuki", qui est plutôt orienté humour. Le point commun de ces séries, c'est qu'en l'absence de dialogues, tout repose sur l'expressivité des dessins, sur le rythme des vignettes : ca doit être graphiquement efficace. Et c'est ce que l'on trouve ici, dans ce deuxième tome de "Love". On se retrouve dans un monde naturel et animalier, sur une île qui fait l'objet d'une eruption volcanique, entraînant la fuite des animaux vers la mer, où de nouveaux dangers les attendent. Alors que tous les animaux fuient l'épicentre du phénomène, un renard fait le chemin inverse. Pourquoi ? On le découvrira en toute fin d'ouvrage, avec un joli sentiment à la clé. Les dessins, qui assurent l'intégralité du spectacle, sont maginfiques, et le trait rend bien toute la tension de la situation. Les pages avec les orques, notamment, sont tendues à souhait. Les regards entre les différents animaux sont très parlants, notamment lorsque notre renard découvre une famille de ses proies préférées, les lapins. Il y a juste le passage entre ours blanc et ours brun qui me semble un peu abscons : on se sait pas vraiment pourquoi ces deux-là se battent plutôt que de sauver leur peau. Mais dans l'ensemble, cet album est une belle prouesse graphique, avec une narration tendue et rythmée, comme l'exige la situation décrite. Quant à la chute, elle vient combler toutes les attentes du lecteur : ce qui pouvait passer par une chronique/documentaire animalier sans but devient une histoire à part entière.

26 5 2014
   

Un tome 2 aussi bien que le tome 3 (oui, je les lis dans le désordre, mais ça n'a aucune importance puisque chacun raconte une histoire différente).

C'est donc encore un documentaire animalier que nous avons là, avec toute la faune qui tourne autour du renard, sur cette île volcanique. Ce qui choque le plus dans cette série c'est avant tout la beauté des dessins, chaque planche est a admirer et a contempler. Cette série n'a rien a envier à un documentaire animalier télé même en HD.

Du coup, les auteurs se sont dits que les images suffisaient à elles-mêmes et que le texte n'était pas nécessaire. C'est donc une BD totalement muette, tout comme les autres épisodes, ce qui force à regarder davantage les images pour comprendre ce qui se passe, car il y a quand même une histoire en fil rouge.

Cet épisode est meilleur que le tome 3, car les animaux sont clairement différenciables (dans le 3 j'ai eu beaucoup de mal avec les lions qui se ressemblent tous). J'ai juste un petit regret par rapport au manque de texte, je pense qu'un petit laïus explicatif juste pour situer géographiquement l'action apporterait un réel plus à cette série qui ne manque ni de qualités, ni d'originalité.

10 9 2012
   

2ème coup de coeur pour ce second opus de "Love" chez Ankama. Comme pour le 1er tome où l'on suivait un Tigre à la recherche de sa proie dans la jungle, ce second opus ne possède aucune ligne de dialogue. Les dessins de Bertolucci sont toujours aussi magiques et le scénario encore plus haletant.
Ici exit la jungle pour faire place à une île neigeuse où l'éruption d'un volcan va changer le quotidien des animaux qui s'y trouvent.
On suit ici un Renard qui va bien a voir du mal à échapper à la fois aux caprices de la terre et aux prédateurs. On retrouve d'autres "personnages" dont les destins vont s'entre-choquer jusqu'au grand final.

Encore une fois, "Love" est une superbe réussite, un univers rare et original qui change beaucoup des autres productions. Une vraie bouffée d'air pur !