46 566 Avis BD |20 199 Albums BD | 7 889 séries BD
Accueil
Tome 4 : Les Cles du Royaume
 

Locke & key, tome 4 : Les Cles du Royaume

 
 

Résumé

Locke & key, tome 4 : Les Cles du RoyaumeAfin d'acceder au résumé de Locke & key, tome 4 : Les Cles du Royaume, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Locke & key, tome 4 : Les Cles du RoyaumeLocke & key c’est du solide ! Pas seulement parce que ce quatrième volet est sorti en version cartonnée (après trois premiers tomes initialement publiés en format souple), mais surtout parce que cette saga s’avère de plus en plus incontournable… et pas seulement pour les amateurs de fantastique.

Il aura donc fallu attendre près d’un an pour pouvoir replonger dans l’univers fascinant de Joe Hill, scénariste virtuose de cette saga et fils de Stephen King. C’est avec grand plaisir que le lecteur retrouve cette sympathique petite famille venue prendre un nouveau départ à Lovecraft, dans le Massachusetts, suite à l’assassinat du père par Sam Lesser. Au centre du récit, il retrouve évidemment ces fameuses clés cachées dans le manoir Keyhouse, qui sont activement recherchées par le benjamin des Locke, ainsi que par le diabolique petit ami de la fille. Si les différentes clés et leurs pouvoirs respectifs permettent au scénariste de multiplier les bonnes trouvailles, elles contribuent également à entretenir le suspense et l’ambiance envoûtante de cette saga.

Chacun de ces phénomènes paranormaux est également utilisé pour donner plus de profondeur aux différents protagonistes. Passant d’un personnage à l’autre, le lecteur suit les déboires de cette famille qui se déchire au fil des événements. De la mère dépressive qui sombre dans l’alcoolisme au grand frère qui protège les siens tant bien que mal, en passant par la fille qui tente d’échapper à cette spirale négative en fréquentant deux jeunes un peu bizarres, le scénariste parvient à rendre ses protagonistes extrêmement attachants. Mes préférés demeurent le petit Bode, le cadet des trois enfants qui multiplie les découvertes en fouillant dans les recoins de la propriété familiale, ainsi que Scot et Jamal, les deux amis de la fille, qui insufflent une bonne dose d’humour au scénario.

Si les différentes clés demeurent au centre du récit, celui-ci s’intéresse également aux émotions et aux relations amoureuses des différents protagonistes. En mélangeant fantastique, suspense, émotion et humour au sein d’un scénario intelligent et parfaitement maîtrisé qui insuffle énormément d’humanité à ses personnages, Joe Hill ("The cape") démontre une nouvelle fois toute l’étendue de son talent.

Si l’inventivité du scénariste est le moteur de cette série, Gabriel Rodriguez confirme tout son savoir-faire aux dessins. Le dessinateur chilien continue de distiller une atmosphère efficace qui s’installe au diapason de cette saga. Il parvient non seulement à combiner cette ambiance horrifique avec des personnages attachants, mais se permet également un hommage particulièrement réussi à "Calvin et Hobbes" de Bill Watterson, ainsi qu’aux vieilles séries EC Comics.

Une saga incontournable !


Chronique rédigée par yvan le 11/08/2013
 
 
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 18,91 18,91 18,91
Acheter d'occasion : 24,78
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Mars 2013

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics Locke & key, tome 4 : Les Cles du Royaume, lui attribuant une note moyenne de 4,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

28 8 2014
   

Cette série, c'est avant tout un univers : une maison fantastique où sont cachées des clés étranges, qui confèrent des pouvoirs fantastiques à ceux qui les découvrent. C'est également l'histoire d'une fratrie qui fait l'expérience de cette magie et se confronte à une force du mal qui convoite ces clés et en particulier l'une d'entre elles, tout en tentant de percer les mystères du père de famille assassiné.

Mais c'est avant tout une narration rythmée et oppressante, avec ce talent de nous faire adhérer à cet univers, de nous faire nous intéresser à tous ces personnages qui le peuplent, et de frémir ou de sourire. Une narration réussie supportée par un dessin inspirés, aux styles parfois différents. Bref, c'est une série qui pour moi est devenue addictive, qui oscille entre fantastique et horreur pour faire vivre quelques jolies émotions. Il faut lire "Locke & key".

Dans cet album, je regrette toutefois que certains passages soient traités par ellipses, voire en une vignette ou deux. Si on ne perd rien de l'histoire, je trouve dommage que l'on ne s'attarde plus, autant que précédemment, sur la découverte des différentes clés et l'apprentissage de leurs pouvoirs. C'était un aspect qui me plaisait particulièrement dans les tomes précédents. Et pourtant, Joe Hill s'en sort encore admirablement. C'est justement lorsque l'on se dit que cette succession de nouvelles clés ne sert qu'à faire patienter le lecteur, qu'il en profite pour nous offrir une conclusion qui fleure bon la maîtrise, qui permet à tout ce qui précède de trouver sa place, et qui fait frémir le lecteur une dernière fois avant qu'il ne referme l'ouvrage... et avant d'ouvrir rapidement le suivant.