45 063 Avis BD |19 420 Albums BD | 7 701 séries BD
Accueil
Tome 55 : Indien, mon frère
 

Les Tuniques bleues, tome 55 : Indien, mon frère

 
 

Résumé

Les Tuniques bleues, tome 55 : Indien, mon frèreAfin d'acceder au résumé de Les Tuniques bleues, tome 55 : Indien, mon frère, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Les Tuniques bleues, tome 55 : Indien, mon frèreSi vous aimez « les tuniques bleues », si vous avez lu tous les albums précédents, si vous êtes un inconditionnel de Chesterfield et de Blutch, de leur inséparable et improbable duo alors, surement aimerez vous cet album.
Si vous n’avez pas lu tous les précédents opus, si vous ne savez pas lequel est Chesterfield et lequel est Blutch, si vous avez raté plusieurs épisodes, alors, surement aimerez vous malgré tout cet album.

Alors, attention, hein, je n’ai pas dit qu’il plaira forcément à tout le monde ce 55ème tome de la série ! 40 ans que le premier album est sorti dans les kiosques ! Et la série n’a pas pris une ride.
Mais pour autant, moi qui fais partie de la 2ème catégorie, de ceux qui ont lu quelques albums épars de la série, je n’ai pas été déçu et je n’ai pas été perdu. Nous retrouvons l’humour qui a fait le succès de la série et nous retrouvons l’aventure à laquelle on nous a habitués.
La qualité est toujours là et de plus les scénaristes réussissent à renouveler leurs scenarii d’assez belles manières à chaque fois. Pour autant, il vaut mieux avoir un minimum de connaissance car les auteurs alimentent aussi leur scénario avec des vieilles connaissances, comme Plume d'argent ou le colonel Appletown ce qui sera sujet à un humour de répétition entre les albums que les moins assidus de la série pourront rater.
De plus cette fois, nous en apprenons un joli paquet sur le passé de l’un des personnages récurrents de la série. Je n’en dirais pas plus pour ne pas spoiler, mais je suis sûr que les fans seront ravis.
Pour autant, j’ai trouvé le rythme de l’histoire assez mou, des longueurs viennent ralentir le scénario et les frictions entre les deux héros n’ont pas réussi à me faire sourire, tout au plus à m’agacer. Dommage, car le sujet abordé était sympathique et l’idée de départ plutôt bonne.


Chronique rédigée par Chalybs le 11/04/2012
 
 
Statistiques posteur :
  • 1026 (91,94 %)
  • 52 (4,66 %)
  • 38 (3,41 %)
  • Total : 1116 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,50 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 2,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 10,40 10,40 10,40
Acheter d'occasion : 7,80
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.30
Dépôt légal : Octobre 2011

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Les Tuniques bleues, tome 55 : Indien, mon frère, lui attribuant une note moyenne de 2,30/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

11 4 2014
   

Il n'était pourtant pas dénué de bonnes idées cet album : envoyer Blutch et Chesterfield chercher des chevaux pour l'armée, ca fait penser à Bronco Benny, le petit tour à Fort Blow est une bonne occasion de renouer avec certains très bons tomes de la série, et le rythme est assez présent.

Mais l'un des ingrédients essentiels de la série, à savoir l'humour, se fait nettement plus discret. Il sent le déjà vu et certaines blagues, comme le rappel du mariage à Fort Blow, tombe un peu à plat. Enfin, la situation qui se veut originale, l'idée sur laquelle repose le titre de l'album, est largement sous-exploitée : arrivée de nulle part et sans grand intérêt dans la trame générale, on se demande ce que vient faire cette idée dans la série. Encore une fois, on voit forcément le rappel à Vertes Années. Enfin, le coup du sosie de Blutch, on nous l'a déjà fait dans "Des bleus en Folie".

On se dit que les auteurs se reposent davantage sur le succès des albums passés que sur leur capacité à nous surprendre encore. Ici, on se rend compte d'un mélange d'idées issues d'autres tomes mal exploitées.

30 7 2013
   

Aïe, celui-là je vais avoir du mal à le défendre. Ça partait plutôt pas mal cette histoire d’aller chercher des chevaux chez les indiens, avec un petit détour par le fort pour que plume d’argent se joigne à nos deux héros. Ce n’était pas vraiment novateur, on avait déjà vu ça dans des tomes précédents, mais au bout de plus de 50 épisodes difficile d’innover alors autant faire du neuf avec du vieux. Il s’avère au bout de la moitié de l’album que rien ne prête à sourire à part quelques répliques entre nos deux olibrius, mais là pareil : au bout de tant de temps, on a l’impression d’assister à des querelles d’un vieux couple. Il faut bien le reconnaitre: c’est en plus très bavard, et ce n’est pas bon signe… Et là, on voit le truc arriver avec la discrétion d’un éléphant dans un magasin de porcelaine, attention spoiler : Blutch a un frère jumeau ! Mais quelle idée a eu Cauvin ! Surement la plus mauvaise depuis le début de la série. Il avait déjà eu un sosie auparavant, mais là, c’est tellement boiteux qu’on n’y croit pas une seconde. Pire, ça semble complétement hors sujet et être là uniquement pour broder. L’émotion qu’est censée susciter la scène des adieux fait mal aux yeux mais pas pour les mêmes raisons.

Vous l’aurez compris il n’y a rien à faire, je ne l’aime pas celui-là.

11 4 2013
   

Un 55ème opus de cette magnifique série qui, malheureusement, s'essouffle maintenant depuis de nombreuses années. Les albums continuent de paraître, mais la plupart sont convenus et sans surprise, à l’une ou l’autre exception près. Et celui-ci poursuit dans cette lignée...

Dans cet album, on a l'impression que l'auteur a essayé un coup, de créer un choc chez son lecteur, en le surprenant avec une péripétie inattendue : Blutch aurait donc un frère jumeau!

Mais, écrivons-le de suite, cette péripétie tombe complètement à plat et fait un bide complet, tant elle maladroitement exploitée et, de toute façon, aussi anecdotique qu'inutile! Finalement, elle a même un goût de déjà-vu et n'a rien de surprenant.

Après la lecture de cet album, on en ressort avec un sentiment que l'auteur brode beaucoup autour d'une intrigue qui aurait pu s'avérer intéressante...

Ainsi, la mission qui est confiée aux deux héros et à plume d'argent est alléchante et semble palpitante, même si elle n'est pas sans rappeler l'intrigue de l’excellent album Bronco Benny (n°16).

Mais si par moment l’histoire est agréable à lire, prête à sourire et à rire, le fil conducteur est vite abandonné et l'auteur se contente de broder autour de celui-ci, en inventant cette invraisemblable, anecdotique et inutile histoire de frère jumeau, et en revenant à nouveau avec des péripéties d’albums récents que l’on désirait oublier au plus vite…

Au final, on se demande un peu ce que l’auteur à voulu raconter avec cette histoire, quel en était le but… Si c’était pour nous faire découvrir le frère jumeau de Blutch, cela n’en valait vraiment pas la peine ! A force d’essayer de surprendre avec les passés des héros, cela en devient peu crédible et ça tourne vite en eau de boudin, pour un résultat plus que convenu !

Allez, une note positive quand même, les très beaux dessins de Lambil, pour ne pas changer!

30 4 2012
   

Autant l’album précédent « Miss Walker » était loin de me satisfaire, autant « Indien, mon frère » atteint un degré de médiocrité jamais égalé.

Je ne vais pas dévoiler l’intrigue pour deux raisons :
1. un lecteur pourrait souhaiter s’aventurer dans la lecture de ce dernier album avec tous les risques que cela comportent
2. je ne souhaite être nullement responsable d’une éventuelle crise cardiaque d’un fidèle lecteur de la série.

Pour résumer, j’ai trouvé le scénario totalement invraisemblable. Cauvin a sans doute voulu innover, chercher une idée originale pour surprendre le lecteur mais il y a des limites. Au final, il s’agit plutôt d’une idée loufoque débouchant sur du n’importe quoi. A trop vouloir en faire, l'auteur perd petit à petit le fil pour finalement se perdre. L’idée de départ, totalement improbable, débouche sur un scénario peu intéressant et surtout peu crédible.

Le scénario, trop irrationnel, s’éloigne de l’esprit du début de la série. Et pourtant, cela me peine de rédiger un avis aussi négatif. J’aime beaucoup cette série, je possède 49 des 55 albums parus à ce jour.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Les Tuniques bleues : Des histoires courtes des Tuniques Bleues 1 3.50
Les Tuniques bleues, tome 1 : Un chariot dans l'ouest 9 3.78
Les Tuniques bleues, tome 2 : Du Nord au Sud 8 3.75
Les Tuniques bleues, tome 3 : Et pour quinze cents dollars en plus 7 3.93
Les Tuniques bleues, tome 4 : Outlaw 6 3.83
Les Tuniques bleues, tome 5 : Les déserteurs 5 3.00
Les Tuniques bleues, tome 6 : La prison de Robertsonville 6 4.25
Les Tuniques bleues, tome 7 : Les bleus de la marine 6 2.92
Les Tuniques bleues, tome 8 : Les Cavaliers du Ciel 6 3.67
Les Tuniques bleues, tome 9 : La Grande Patrouille 6 2.50
Les Tuniques bleues, tome 10 : Des bleus et des tuniques 5 2.90
Les Tuniques bleues, tome 11 : Des bleus en noir et blanc 6 3.83
Les Tuniques bleues, tome 12 : Les bleus tournent cosaques 6 3.25
Les Tuniques bleues, tome 13 : Les bleus dans la gadoue 7 3.43
Les Tuniques bleues, tome 14 : Le blanc-bec 5 3.30
Les Tuniques bleues, tome 15 : Rumberley 7 4.29
Les Tuniques bleues, tome 16 : Bronco Benny 5 4.00
Les Tuniques bleues, tome 17 : El Padre 7 3.50
Les Tuniques bleues, tome 18 : Blue Retro 9 3.44
Les Tuniques bleues, tome 19 : Le David 5 4.60
Les Tuniques bleues, tome 20 : Black Face 5 4.40
Les Tuniques bleues, tome 21 : Les cinq salopards 8 3.44
Les Tuniques bleues, tome 22 : Des bleus et des dentelles 6 3.25
Les Tuniques bleues, tome 23 : Les cousins d'en face 5 3.50
Les Tuniques bleues, tome 24 : Baby blue 6 2.75
Les Tuniques bleues, tome 25 : Des bleus et des bosses 4 3.75
Les Tuniques bleues, tome 26 : L'or du Québec 6 4.58
Les Tuniques bleues, tome 27 : Bull Run 6 4.33
Les Tuniques bleues, tome 28 : Les bleus de la balle 3 2.67
Les Tuniques bleues, tome 29 : En avant l'amnésique 4 3.38
Les Tuniques bleues, tome 30 : La rose de bantry 8 4.19
Les Tuniques bleues, tome 31 : Drummer Boy 4 2.75
Les Tuniques bleues, tome 32 : Les bleus en folie 5 3.80
Les Tuniques bleues, tome 33 : Grumbler et fils 5 3.90
Les Tuniques bleues, tome 34 : Vertes Années 8 4.25
Les Tuniques bleues, tome 35 : Captain Nepel 5 1.70
Les Tuniques bleues, tome 36 : Quantrill 6 3.33
Les Tuniques bleues, tome 37 : Duel dans la Manche 5 3.00
Les Tuniques bleues, tome 38 : Les planqués 6 4.00
Les Tuniques bleues, tome 39 : Puppet Blues 5 2.60
Les Tuniques bleues, tome 40 : Les hommes de paille 5 4.00
Les Tuniques bleues, tome 41 : Les bleus en cavale 5 2.20
Les Tuniques bleues, tome 42 : Qui veut la peau du général ? 4 3.25
Les Tuniques bleues, tome 43 : Des bleus et du blues 5 3.10
Les Tuniques bleues, tome 44 : L'oreille de Lincoln 5 3.10
Les Tuniques bleues, tome 45 : Emeutes à New York 7 3.43
Les Tuniques bleues, tome 46 : Requiem pour un bleu 7 3.00
Les Tuniques bleues, tome 47 : Les Nancy Hart 7 3.29
Les Tuniques bleues, tome 48 : Arabesque 8 3.13
Les Tuniques bleues, tome 49 : Mariage à Fort Bow 6 3.33
Les Tuniques bleues, tome 50 : La traque 12 3.54
Les Tuniques bleues, tome 51 : Stark sous toutes les coutures 10 2.75
Les Tuniques bleues, tome 52 : Des bleus dans le brouillard 10 3.30
Les Tuniques bleues, tome 53 : Sang bleu chez les bleus 4 3.00
Les Tuniques bleues, tome 54 : Miss Walker 7 2.71
Les Tuniques bleues, tome 55 : Indien, mon frère 5 2.30
Les Tuniques bleues, tome 56 : Dent pour dent 4 2.75
Les Tuniques bleues, tome 57 : Colorado story 2 3.00
Les Tuniques bleues, tome 58 : Les Bleus se mettent au vert 2 2.50
Les Tuniques bleues, tome 59 : Les quatre évangelistes 2 2.25
Les Tuniques bleues, tome 60 : Carte blanche pour un Bleu 2 2.00