45 659 Avis BD |19 750 Albums BD | 7 797 séries BD
Accueil
Tome 2 : To bio or not to bio
 

Les Seigneurs de la terre, tome 2 : To bio or not to bio

 
 

Résumé

Les Seigneurs de la terre, tome 2 : To bio or not to bioAfin d'acceder au résumé de Les Seigneurs de la terre, tome 2 : To bio or not to bio, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Les Seigneurs de la terre, tome 2 : To bio or not to bioLe premier tome de cette série avait un ton tellement engagé qu’il en devenait moralisateur et caricatural. Les personnages et les situations en devenaient grotesques et finalement, l’entrée en matière souffrait d’une manque de crédibilité à cause de cela. Ce deuxième album semble gommer en partie ce défaut. En effet, Anne devient moins matérialiste, et les personnages semblent, dans l’ensemble, plus mesurés. Il reste bien quelques personnalités « fortes », comme le père de Florian ou encore son cousin Luc, mais dans l’ensemble, j’ai eu moins cette impression de caricatures à longueur de page. Ici, ce qui est intéressant, c’est le ton presque pédagogique du scénariste pour nous expliquer quel doit être le parcours pour devenir agriculteur, et cela ne semble pas facile : il ne s’agit pas juste d’aimer la terre et d’en avoir une à exploiter. D’autant que Florian veut faire dans le bio, ce qui ajoute des contraintes supplémentaires. Bref, ce parcours de Florian, tout au long de ces années, depuis sa décision de reprendre un exploitation jusqu’à ses premières récoltes est assez intéressant.

En toile de fond, et pour servir le dynamisme du scénario, on adjoint à cette trame, une histoire autour d’une confrontation entre le père Joseph, agriculteur conventionnel très puissant, et son fils Florian, qui le défie en se mettant au bio. L’acrimonie entre les deux hommes et bien palpable et c’est peut-être dans ces relations un peu brutes que l’on retrouve la tendance de l’histoire à retomber dans la caricature. Une caricature sur laquelle le scénariste s’appuie pour justement opposer deux mondes, deux modes de production que tout semble opposer. Étant entendu que l’agriculteur bio est désintéressé, gentil, sensé ; et que l’agriculteur conventionnel est mû par le profit, flambeur, et malhonnête.

Bref, la série a du mal à abandonner son côté moralisateur, même si des efforts sont consentis dans ce domaine. En se concentrant davantage sur la partie didactique, le récit est toutefois plus intéressant.


Chronique rédigée par gdev le 24/06/2018
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de gdevReflet de l'avatar de gdev
Statistiques posteur :
  • 3037 (75,08 %)
  • 279 (6,90 %)
  • 729 (18,02 %)
  • Total : 4045 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 13,21 13,21 13,21
Acheter d'occasion : 9,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Septembre 2016