44 868 Avis BD |19 346 Albums BD | 7 676 séries BD
 

Les reines de sang - Isabelle, la louve de France, tome 2

 
 

Résumé

Les reines de sang - Isabelle, la louve de France, tome 2Afin d'acceder au résumé de Les reines de sang - Isabelle, la louve de France, tome 2, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Les reines de sang - Isabelle, la louve de France, tome 2Ce tome 2 confirme la qualité du tome 1, c'est à dire excellent. Je dois même avouer avoir trouvé ce tome 2 un peu meilleur que le premier.

Les choses peuvent sembler s'enchaîner plus rapidement, car la période couverte dans ce tome est plus importante que dans le précédent, mais finalement on se rend compte que tout s'enchaîne bien. On passe facilement d'une scène à l'autre. L'histoire est donc parfaitement lisible, ce qui rend la lecture agréable.

On retrouve les grands moments de l'histoire de l'Angleterre (la révolte des barons, la fuite de la tour Londres de Roger Mortimer, la chute d'Edouard II, la montée sur le trône de son fils Edouard III). L'histoire avec un grand H est assez bien respectée et rappellera bien sur (entre autre) les tomes 5 et 6 de la saga Les rois maudits de Maurice Druon.

Mais ce n'est pas que de l'action et justement cela constitue un énorme point positif. On entre avec plaisir dans la psychologie des personnages. On voit les relations évoluées entre les futurs Edouard III et Philippe VI. Mais surtout on nous présente une Isabelle de France qui subit de nombreuses humiliations, qui se remet en question (quand elle pense à Marguerite), loin de l'image d'une reine froide et sans cœur.

Cela donne un excellent album pour une excellent saga.


Chronique rédigée par difool le 26/12/2016
 
 
Statistiques posteur :
  • 895 (69,06 %)
  • 60 (4,63 %)
  • 341 (26,31 %)
  • Total : 1296 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.75
Dépôt légal : Juin 2014

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Les reines de sang - Isabelle, la louve de France, tome 2, lui attribuant une note moyenne de 4,75/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

31 1 2017
   

Ce tome 2 est encore plus réussi, le dosage entre les scènes de bataille et les scènes de palais est bien mesuré, la politique est toujours au coeur des problèmes, et surtout tous les faits exposés ici sont exacts, les 2 scénaristes ne faisant que suivre le cours de l'Histoire qui s'articule toujours autour de l'intrigue des "Rois Maudits". Il n'y a qu'un détail qui n'est pas forcément vrai, c'est la cause réelle de la guerre de Cent Ans (qui éclate en fin d'album). Beaucoup d'historiens en donnent des raisons différentes, et beaucoup d'auteurs d'autres Bd que j'ai pu lire comme "Le Trône d'Argile" par exemple (et pourtant c'est une sacrée référence en BD) se laissent emporter par la thèse officielle qui est l'ambition d'Edouard III à réclamer la couronne de France grâce à son lignage (héritier direct par sa mère Isabelle) ; en fait, c'est un prétexte, la vraie raison étant avant tout de récupérer la Guyenne confisquée pour ne plus avoir à rendre l'hommage simple au roi de France, cette position de vassal étant perçue comme humiliante.

Graphiquement, Calderon se surpasse encore, j'ai eu l'occasion de le rencontrer en dédicace lors d'un petit festival BD près de chez moi, mais pour une autre Bd ("les Voies du seigneur"), et comme il parle un peu français, nous avons pu discuter de ses sources. Il m'a avoué ne pas se servir d'internet, préférant le Musée d'Histoire de Barcelone et le Musée de l'Armée à Paris, ainsi que quelques bouquins. Il adore cette période moyenâgeuse, et ça se sent quand on voit sa précision des costumes et des armures ainsi que les pierres des salles de châteaux, bref un côté pointilleux et un soin des édifices et des armes, bien qu'il ait fait une petite erreur sur des épées qui sont plutôt du XVème siècle, mais c'est pas bien grave.
Là encore, le supplice d'Edouard II est montré sobrement, je m'y attendais car cette mort piteuse est bien trop horrible, de même que le supplice de Despenser est à peine montré. Je trouve que Calderon réussit mieux ses visages, c'est flagrant sur ceux d'Isabelle, de Mortimer, d'Edouard III ou de Robert d'Artois...

Au final, un second album qui termine un diptyque fabuleux pour les amateurs d'Histoire médiévale comme pour les néophytes.