46 616 Avis BD |20 224 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Les perles de l'amour
 

Les Perles de l'Amour : Les perles de l'amour

 
 

Résumé

Les Perles de l'Amour : Les perles de l'amourAfin d'acceder au résumé de Les Perles de l'Amour : Les perles de l'amour, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Les Perles de l'Amour : Les perles de l'amourVoilà la réédition d'une BD érotique datant de 1985. Aux commandes, Francis Leroi qui, parait-il, est un cinéaste pionnier du porno français dans les années 70. . Et Georges Lévis, surtout connu pour avoir illustré un tout autre genre d'histoires : "Le club des 5". Quand j'ai appris ça, ça m'a fait bien rigoler.

Mais quid de l'ouvrage ? commençons par le scénario. Dans une BD érotique, ce n'est pas forcément le plus important me direz-vous. Pourtant, ça a son importance selon moi. Plus l'histoire est réussie, plus l'érotisme sera marquant. Je pense.
Ici, on a droit à une narration typique des années 70-80. Le lecteur d'aujourd'hui risque de trouver les bulles descriptives un peu lourdes. Effectivement, ça a vieilli. D'autant que les situations se succèdent de manière un peu simplistes. Oh, je cours dans la jungle, et comme par hasard, je me retrouve face à une bande de sauvages en rut.
Evidemment, j'ai bien compris qu'il y a plein de second degré et qu'on se moque gentiment du colonialisme anglais en Inde, de ce pseudo-exotisme et même du flegme britannique. Mais quand même, j'aurais préféré un peu plus de finesse dans le scénario.
En revanche, côté scènes de cul, c'est plutôt réussi. Tous les fantasmes des auteurs (et de leurs lecteurs) y passent. L'avantage, c'est que ce n'est jamais vulgaire : tout reste léger même si explicite. C'est même parfois ridiculement drôle, notamment la scène finale d'après mariage qui est affreusement kitch / gnagnan / cul. Fallait quand même réussir à associer ces trois termes dans une scène de cul.

Ce qui est sûr, et c'est la grande réussite de l'album, c'est que les illustrations de Lévis sont superbes. Il n'a pas son pareil pour dessiner de superbes créatures dans toutes les postures imaginables. Pour les yeux, c'est un régal. Lévis n'est pas en reste non plus sur les mâles (qu'il n'hésite pas à "membrer" très correctement) ou les décors, que ce soit la jungle ou les palais. Un trait réaliste, en noir et blanc, donnant l'impression d'avoir les planches dessinées au crayon à papier sous les yeux. Vraiment très agréable. D'ailleurs, voir les planches originales avec leur encrage doit valoir le coup d'oeil. Bref, c'est superbe.

Au final, une oeuvre gentiment kitch mais à l'érotisme certain. Si vous n'avez pas peur des scénarios ultra-simplistes (mais assumés), l'ensemble devrait vous plaire. Ce qui est sûr, c'est que je ne regarderai plus jamais mes bouquins du "Club des 5" de la même manière...


Chronique rédigée par david le 05/05/2012
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de davidReflet de l'avatar de david
Statistiques posteur :
  • 559 (44,51 %)
  • 290 (23,09 %)
  • 407 (32,40 %)
  • Total : 1256 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 2,50 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter neuf : 14,73 14,73 14,73
Acheter d'occasion : 20,75
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Avril 2012

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Les Perles de l'Amour : Les perles de l'amour, lui attribuant une note moyenne de 3,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

5 5 2012
   

Ah ah ! Encore un album qui m'avait fait forte impression à l'époque ! En tout cas, je n'étais pas resté insensible face à son torride érotisme.

Certes, l'histoire est assez rocambolesque. Ici ce n'est pas d'une boîte qui fait clic et qui amène les femmes à perdre le contrôle de leur libido dont il s'agit, mais plutôt des pilules magiques qui font toute la perfidie des orgies ! Certes, on peut mettre ces pastilles d'amour dans une jolie petite boîte, mais il ne faudra pas en abuser, comme cette histoire nous le démontera.

On s'embarque donc dans un récit aux allures orientales, dans une époque coloniale, comme la couverture le suggère si bien. Mais on reste très loin des amours fleurs bleues façon roman-photo. Non, ce récit est une sorte de porno, par moments pas si chic que ça par ailleurs.

Encore un album remarquable pour le genre, et bien sûr à ranger dans un coin de la bibli bien à l'abri des enfants...