46 501 Avis BD |20 162 Albums BD | 7 884 séries BD
Accueil
Tome 8 : Le miroir des mensonges
 

Les Naufragés d'Ythaq, tome 8 : Le miroir des mensonges

 
 

Résumé

Les Naufragés d'Ythaq, tome 8 : Le miroir des mensongesAfin d'acceder au résumé de Les Naufragés d'Ythaq, tome 8 : Le miroir des mensonges, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Les Naufragés d'Ythaq, tome 8 : Le miroir des mensongesNous avions laissé l'action sur l'arrivée d'un vaisseau de guerre, et l'attente des naufragés sur ceux qui pourraient en sortir, avec en toile de fond l'inquiétante évolution d'un des héros... On s'attendait donc à continuer dans la progression de l'intensité dramatique, et pourquoi pas, de nouvelles révélations après celles du tome précédent qui m'avaient alléchées...

Et bien rien de tout ça. Nous sommes ici dans l'action pure, à l'exception de quelques éléments mystérieux disséminés ici où là, qui ne surprennent malheureusement que les protagonistes, et peu le lecteur. Beaucoup d'actions, beaucoup de combats, un vague conflit intérieur de notre poète-mécanicien-quelque chose, et... c'est tout. Bref, pas mal de bruit pour pas grand chose. Même le dessin m'a paru en retrait, moins fin, moins détaillé, restant tout de même de bonne qualité.

J'avais commencé à m'enthousiasmer pour cette série, mais là je suis déçu. Où est la richesse imaginative qui m'avait séduit ? Je ne l'ai vraiment pas retrouvée malgré un a priori favorable...

Peut-être est-ce simplement une tome de transition pour introduire de nouvelles forces en présence et rebondir ensuite ? Je l'espère.


Chronique rédigée par berling le 29/11/2010
 
 
Statistiques posteur :
  • 205 (87,61 %)
  • 28 (11,97 %)
  • 1 (0,43 %)
  • Total : 234 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,50 Note générale
  • Originalité : 2,00 Originalité
  • Scénario : 2,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 9,99
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.75
Dépôt légal : Octobre 2010

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Les Naufragés d'Ythaq, tome 8 : Le miroir des mensonges, lui attribuant une note moyenne de 2,75/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

19 3 2015
   

Avec l'arrivée de cette expédition militaire, on sent que le dénouement de la série est proche. Tout s'accélère pour Granite et ses amis, et pour la planète Ythaq dans son ensemble.

Mais on commence à percevoir les limites de l'exercice. Arleston relance à chaque fois son intrigue avec de nouveaux éléments, quitte à ne pas revenir sur d'anciens : je m'interroge toujours sur la présence du premier vaisseau spatial qui nous a été dévoilée dans le tome 2, on se demande ce que devient la margrave, on s'interroge sur les moyens qui permettent aux Ithes de dévier les vaisseaux d'une technologie avancée, sur les pouvoirs magiques qui se révèlent chez certains (à ce sujet, il est un peu bizarre qu'aucun brasier ne soit apparu pendant près de 100 ans et que d'un seul coup, il y en ait eu deux coup sur coup)... Au fil des tomes qui succèdent, l'action présente est toujours bien assurée, mais certains thèmes qui semblent être oubliés. Par ailleurs, la narration se fait plus facile, avec ce coup de la téléportation qui permet d'aller beaucoup vite dans les déplacements, mais également moins aisée, puisqu'il est en conséquence plus difficile de se repérer dans l'espace. De même, si mettre des "putains" partout dans les dialogues permet de se moquer gentiment des militaires, à la longue, ca devient gavant (comme le défaut de prononciation des Banfoos dans le premier album). Enfin, les personnages deviennent de plus en plus caricaturaux, comme Callista ou encore Narvarth (qui sent de plus en en plus le Magohamoth).

Malgré tout, Arleston continue de nous livrer une histoire dynamique et aux multiples développements, ce qui permet de rester accroché. Espérons qu'il ne se perde pas en cours de route et qu'il nous apporte toutes lesréponses aux questions qu'il nous a fait nous poser.