45 930 Avis BD |19 891 Albums BD | 7 823 séries BD
Accueil
Tome 5 : L'ultime arcane
 

Les Naufragés d'Ythaq, tome 5 : L'ultime arcane

 
 

Résumé

Les Naufragés d'Ythaq, tome 5 : L'ultime arcaneAfin d'acceder au résumé de Les Naufragés d'Ythaq, tome 5 : L'ultime arcane, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Les Naufragés d'Ythaq, tome 5 : L'ultime arcaneUn bien bon tome au nombreux rebondissements. Bien inspiré (une fois de plus), Arleston scénarise une histoire dont postulat et développements hissent l’ensemble à un vraiment bon niveau de l’heroïc-fantasy.

Petit « hic » quand même. Ce livre est-il à mettre entre les mains des « enfants » ?… Je ne sais car hémoglobine et tripes à l’air parsèment les pages. A part ça, un tome qui vous fera passer un bon moment de détente, un tome où le graphisme de Floch embellit vraiment –au propre comme au figuré- un scénario assez linéaire. Mais les deux auteurs se complètent vraiment et proposent ici une bien bonne histoire d’une série attrayante et aux très nombreux adeptes.
Encore bien fait.


Chronique rédigée par LYmagier le 17/06/2008
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de LYmagierReflet de l'avatar de LYmagier
Statistiques posteur :
  • 2911 (92,44 %)
  • 154 (4,89 %)
  • 84 (2,67 %)
  • Total : 3149 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 7,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.20
Dépôt légal : Décembre 2007

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Les Naufragés d'Ythaq, tome 5 : L'ultime arcane, lui attribuant une note moyenne de 4,20/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

29 8 2018
   

Pour moi c’est le meilleur tome depuis le début. C’est certes très violent, je rappelle il est question du siège du vaisseau spatial par Khengis. Beaucoup de sang, de personnes éventrées, et, à ma grand surprise, les auteurs n’hésitent pas à zigouiller des personnages secondaires certes, mais qu’on voit déjà depuis un petit moment. En tout cas, l’action et donc le dynamisme est bien présent. Et puis bizarrement ce tome est quasiment entièrement dénué d’humour, ce qui reste exceptionnel pour un album avec Arleston au scénario.
Ça se lit bien, le dessin est toujours sympa et on assiste à la fin du siège, le faire durer plus aurait été exagéré. La fin de l’album réoriente le récit vers autre chose et relance la série.

J’approuve complétement.

18 3 2015
   

Les trois quarts de cet album sont consacrés au siège du vaisseau par l'armée de Khengis et par l'assaut final. Un tome mouvementé et violent, qui encore une fois laisse la part belle à l'imagination dans les décors et les actions, toujours supportée par des dessins dynamiques qui contribuent à la lisibilité de l'ensemble.

Mais c'est surtout dans la dernière partie du tome que se situe la nouveauté et l'originalité, puisque l'on comprend mieux ce qui se trame sur Ythaq. Une idée un peu folle mais également originale, une surprise à la Arleston, qui permet à la série de maintenir un bon niveau de qualité. Par cette idée, l'histoire HF pure et dure prend une dimension un peu ironique, et permet de relancer l'histoire et éviter de tomber dans une certaine lassitude. Certes, il reste beaucoup à dire, mais ces développements finaux permettent de faire rebondir l'histoire après des événements qui auront été marqués par la disparition de bon nombre de personnages (je suis un peu surpris de certaines d'entre elles, d'ailleurs).

3 6 2010
   

Excellent ! C’est le premier mot qui me vient à l’esprit en pensant à ce tome, qui marque lui aussi l’arrivée de nouveaux personnages (Fraine et Ennak).
Celui-ci commence par un rêve de Khengis dans lequel est dévoilée une scène de son enfance.
Ensuite, et pour pratiquement tout le reste de l’album, une bataille éclate à l’issue de l’interminable siège du « brume de comète », avec comme enjeu la capture des pions, dotés chacun d’un pouvoir lié aux quatre éléments (air, eau, terre et feu). La traque à bord du vaisseau (rappelant étrangement le film Alien - le Huitième Passager) se révèle terriblement prenante, avec du suspense en prime : Granite a été enfermée dans une cellule, alors que les sbires de Khengis rôdent en étant sans pitié pour les occupants.
Au niveau graphique, la série a atteint l’apothéose - les décors détaillés et les couleurs toujours aussi sublimes sont là pour en témoigner.
Du grand art. Dommage que la suite ne soit pas à la hauteur.

2 6 2010
   

Wouah wouah wouah! Le meilleur tome de la série sans aucun doute! Pas d'humour débile, rien que des choses intelligentes qui éloignent petit à petit la série de Lanfeust, et c'est une très bonne chose. On a enfin des révélations, les dessins sont toujours aussi impeccables (je suis étonné qu'en si peu de temps le dessinateur puisse livrer de telles planches!), bref, un nouveau sans faute!

On retrouve Dhokas, Tao, Krurgor... Ils sont tous làs pour cette ultime bataille dans le rume de comète, avant un nouveau périple sur une mystérieuse île! Le combat dans le brume de comète est excellent, il y a des personnages importants qui meurent, du suspense...
Arrrrgh, la suite!