46 560 Avis BD |20 193 Albums BD | 7 888 séries BD
Accueil
Tome 3 : Le village tordu
 

Les Lumières de l'amalou, tome 3 : Le village tordu

 
 

Résumé

Les Lumières de l'amalou, tome 3 : Le village torduAfin d'acceder au résumé de Les Lumières de l'amalou, tome 3 : Le village tordu, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Les Lumières de l'amalou, tome 3 : Le village torduTroisième tome de la série de Gibelin et Wendling, cet opus fourmille d'ingéniosités scénaristiques autant que de dessins de qualité. Les héros changent d'univers pour se retrouver dans le monde de la légende, sorte de paradis perdu.

Les positions des différents protagonistes s'affirment, et s'engage une sorte de course contre la montre. Les dessins semblent s'affiner par rapport aux précédents tomes, Wendling semble plus sûre de sa main. Et elle semble se lâcher complètement quand il s'agit de dessiner les animaux merveilleux qui prennent vie dans le monde du chêne (le Cafou et les Bigops en tête).

Un tome qui lève le voile sur beaucoup de questions laissées en suspens dans les précédents albums, mais qui distille également sa part de mystère. Bref, une bien belle réussite.


Chronique rédigée par vladkergan le 17/06/2002
 
 
Avis de :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de vladkerganReflet de l'avatar de vladkergan
Statistiques posteur :
  • 351 (68,82 %)
  • 73 (14,31 %)
  • 86 (16,86 %)
  • Total : 510 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 3,99
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Novembre 1992

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Les Lumières de l'amalou, tome 3 : Le village tordu, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

19 7 2013
   

Cette fois-ci nous sommes directement dans le monde de la légende, si on retrouve nos protagonistes principaux: Orlane la transparente et Andreas et Elwood les furets, on découvre des animaux sortis de l'imagination des auteurs: Le cafou et les Bigops par exemple.

Attention toutefois, on a plusieurs changements dans ce tome : le rythme est un peu plus lent et peut désarçonner, l’histoire prend une direction onirique et fantastique encore plus prononcée, et le dessin est plus précis, plus aéré, mieux découpé.

Je redécouvre cette série avec toujours autant de plaisir, une bien belle histoire, bien dessinée qui plus est... que demander de plus ?

9 1 2006
   

De mieux en mieux. J’ai beaucoup apprécié l’atmosphère qui règne dans le Royaume de l’Arbre. Un monde dont nous ne connaissons pas les règles, peuplé de créatures dont nous ignorons les intentions.

Les auteurs ont fait preuve d’une réelle originalité pour façonner le bestiaire de cet autre monde.

De plus, l’intrigue se révèle plus dense que prévu car les objectifs des uns et des autres semblent dévier au fur et à mesure de l'histoire.

On constate une belle évolution dans le dessin ; le trait fin et précis de Wendling fait sensation, les cases sont plus aérées. Les couleurs me plaisent bien plus qu’au début.

1 10 2005
   

A la fois long et court, le troisème opus des "lumières de l'amalou" m'a particulièrement deçu.
Le scénario n'a rien de très divertissant, j'ai l'impression que l'on stagne sur une idée fixe, et que les personnages n'ont justement plus aucune personnalités, et qu'ils sont "absents".
Il ne se dégage aucune émotion, c'est le froid totale. En gros je me suis un peu ennuyé, ce qui est vraiment bizarre, puisque les deux premiers tomes ont été pour moi très agréable à lire.
Les dessins sont très beaux, ainsi que les couleurs, mais pour moi ils perdent tout leurs charme avec l'absence d'un bon scénario.
Cette bd a été pour moi, le vide totale et j'espère que la suite sera beaucoup mieux, car là, je ne comprends pas...