46 560 Avis BD |20 193 Albums BD | 7 888 séries BD
 

Les Lumières de l'amalou : Intégrale

 
 

Résumé

Les Lumières de l'amalou : IntégraleAfin d'acceder au résumé de Les Lumières de l'amalou : Intégrale, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Les Lumières de l'amalou : IntégraleJ'ai lu cette série sous forme d'intégrale. C'est la bonne manière de le lire, je pense, car les volumes se suivent de très près et j'imagine l'agacement des lecteurs qui ont du attendre entre chaque tomes...

Le dessin de Claire Wendling est absolument magnifique, plein de poésie, de bonhommie et si violent à d'autres moments. Son dessin est dynamique et s'améliore de tome en tome, il n'y a qu'à voir les attitudes félines du Cafou pour s'apercevoir à quel point elle est une dessinatrice d'exception.

Sans être magistral, le scénario de Gibelin est bon. Malgré quelques explications besogneuses au détour du 2 et 3e tome, cela se lit très bien et sans temps morts. Il cerne très bien ses personnages et les dialogues sont souvent très bons.

A lire pour tout amateur de Fantasy qui en a marre des suiveurs de Tolkien, généralement peu inspirés.


Chronique rédigée par ArzaK le 30/07/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 100 (93,46 %)
  • 2 (1,87 %)
  • 5 (4,67 %)
  • Total : 107 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter neuf : 47,45 47,45 47,45
Acheter d'occasion : 49,99
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.33
Dépôt légal : Octobre 1997

Avis des lecteurs

6 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Les Lumières de l'amalou : Intégrale, lui attribuant une note moyenne de 4,33/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

1 9 2014
   

Ah oui, ça... c’est très bon !...
Le postulat ?... un chêne qui se meurt et, au travers de sa fin annoncée, un monde qui va disparaître. Et puis, une curieuse communauté de transparents et de furets qui d'amis, puis ennemis, se sont à nouveau réunis pour sauver le Monde.

Pas grand-chose à se mettre sous la dent pour une histoire qui s'annonce assez limpide ?...
QUE DU CONTRAIRE !...
Gibelin a vraiment mitonné une oeuvre à part, une de ces rares histoires où l'on se sent bien à sa lecture, une histoire qu'il fait vraiment plaisir de découvrir, attachante, simple dans son concept mais dont quasi chaque page donne envie de découvrir la suivante.
Le grand scénario est clair, précis, et les développements amenés de l'histoire -de cette grande fable plutôt- tireraient des soupirs d'envie à pas mal de scénaristes qui, déjà, peinent après un premier tome.

Mais s'il n'y avait que ça !...
Tout est bellement "mis en musique" par le graphisme de Claire Wendling. Son trait stylisé peut paraître simple, mais il ne l'est pas. C'est riche, doté d'un réel dynamisme, tout à fait de concert et de concept avec les histoires.
Un excellent duo d'auteurs pour un long conte lyrique à déguster sans retenue. Un plaisir d'auteurs qui m'a fait -vraiment- plaisir. Et ça, c’est rare !

8 4 2014
   

Reçu en cadeau sur les conseils d'un bon vendeur, j'ai été agréablement surpris par cette œuvre.
Très agréable à lire, un scénario assez recherché, un dessin magnifique et très juste.

Tout comme le signale ArzaK, je pense que la forme intégral est une très bonne manière de le lire, on est plongé dans l'histoire, et on a envie d'en sortir qu'après la dernière page... et encore ! On aimerai rester dans ce monde mixte pour savoir comment il va évoluer, Ubu, si tu nous entends !!

J'avoue que des fois, j'ai eu du mal à reconnaitre certains furets, mais la majorité des dessins sont magnifiques. Les différents endroits ont leurs propres couleurs, le trait donne de le dynamique, c'est vraiment du très bon boulot !

En conclusion, il faut le lire.

8 1 2006
   

Très belle série au scénario complexe et original.
Le dessin de Claire Wendling évolue de manière significative du tome 1 au tome 5. Déjà bon au départ, il gagne encore au fur et à mesure en assurance, en beauté, en maîtrise et en technique (sur la fin, elle s'essaie même à certains types de colorisations et autres qui sont bien réussies).
Le scénario n'est pas simple et l'intrigue évolue à chaque tome : il est impossible au tome 1 ou 2 de deviner ce qui va se passer ensuite.

Ce qui prime dans cette série, c'est la beauté graphique et l'originalité du scénario, même si sa compelxité relative peut parfois faire décrocher le lecteur.

8 1 2006
   

A mon tour, je dirai que c'est une superbe série.
Car on a là l'épiphanie, le moment de grâce de deux auteurs en devenir, Gibelin et Claire Wendling. Gibelin parce qu'il a su tresser un filet très serré, duquel on ne peut s'échapper, Claire Wendling, parce que son dessin est déjà très intéressant dans les deux premiers tomes, qu'il s'affirme sur les deux suivants, pour exploser littéralement sur l'ultime opus. C'est bien simple, on a du mal à décrocher. Le petit bémol est dédié à certaines petites difficultés de compréhension de l'histoire par moments, même si Gibelin a su planter ça et là des "rappels" bienvenus.

A lire, absolument.

25 8 2004
   

Magnifique!!!

Je ne trouve pas d'autre qualificatif pour cette oeuvre. L'histoire est superbe, la poésie et l'imaginaire sont au pouvoir pour nous dépeindre un monde mourant en quête de ses légendes.
La finesse des dessins de Wendling ajoute encore à cette ambiance rêveuse entre-déchirée par des accès de violence rendus plus crus encore par l'effet de surprise.

Et puis il y a Ubu, c'est l'un des plus beaux personnages secondaires qu'il m'ait été donné de voir dans une BD, on s'attache à ce petit être et l'on se surprend à guetter ses apparitions au fil de l'histoire.
En résumé, cette oeuvre vous apportera un grand moment de lecture pour peu que vous soyez persévérants, car elle ne prend toute sa dimension qu'après plusieurs lectures.