46 560 Avis BD |20 193 Albums BD | 7 888 séries BD
 

Les Lumières de l'amalou, tome 5 : Cendres

 
 

Résumé

Les Lumières de l'amalou, tome 5 : CendresAfin d'acceder au résumé de Les Lumières de l'amalou, tome 5 : Cendres, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Les Lumières de l'amalou, tome 5 : CendresDernier tome de la série, mais non des moindres. wendling et Gibelin s'en donnent à coeur joie et semblent être parvenu au sommet de leur art.

Le scénario donne toute les cartes en main aux lecteurs, mais la conclusion reste à écrire car tout est possible dans la difficile cohabitation entre le monde de la légende et le monde réel.

Les graphismes sont réellement sublimes, et les tons rouges ocres utilisés pour le monde agonisant de la légende confèrent à l'histoire une intensité épique comme jamais. Les traits, toujours aussi vivants, font entrer le lecteur dans les derniers soubresauts de la trame dramatique. La légende continue de s'écrire, et la fin de l'histoire risque de réserver bien des surprises à tous les protagonistes !

Une conclusion de toute beauté qui installe Les Lumières de l'Amalou comme une très belle série, au graphisme fouillé et au scénario bien ficelé. A lire de toute urgence !!


Chronique rédigée par vladkergan le 18/06/2002
 
 
Avis de :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de vladkerganReflet de l'avatar de vladkergan
Statistiques posteur :
  • 351 (68,82 %)
  • 73 (14,31 %)
  • 86 (16,86 %)
  • Total : 510 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 24,66
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.75
Dépôt légal : Aout 1996

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Les Lumières de l'amalou, tome 5 : Cendres, lui attribuant une note moyenne de 3,75/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

29 7 2013
   

Dernier épisode de cette magnifique série, ce tome 5 conclut l’aventure, on aura quelques réponses au scénario pas toujours très clair de Gibelin. Pas toujours très clair, mais c’est toujours un régal à lire, « les lumières de l’Amalou » gardent ainsi une part de mystère qui permet aisément une relecture. Au fur et à mesure que les tomes passent, les personnages ont su prendre de l’ampleur, Orane en tête bien sûr, mais aussi Ubu ou les 2 furets qui l’accompagnent: Elwood et Andréas. Petit regret sur les personnages de Yz et Meth qui auraient mérités d’être plus au centre du récit. Le découpage a su aussi évolué, donnant ainsi plus de dynamisme à l’ensemble.

Pour finir, le dessin de Claire Wendling est aussi de toute beauté, et je ne sais pas ce qu’elle devient, mais ce serait pas mal qu’elle revienne dans la BD pour donner une touche féminine à ce monde de brutes !

Et pourquoi pas pour nous faire une suite de ces lumières dont la toute fin reste encore très ouverte.

15 6 2010
   

Dernier tome de la série, et c’est une sort de fin ouverte. Ubu termine sa fusion avec l’arbre, dont la vie ne tient plus qu’à un fil. Theo dévoile ses plans, alors que deux démons sont à ses trousses. Lorane et Eckwood arrivent bientôt à la porte d’eau, la bataille fait rage contre les furets…

Bref, ça sent la fin. J’ai bien aimé lire ce tome, quand même. Il est un peu court mais se laisse lire très facilement. Les deux points perdus? Le lettrage mauvais sur certains passages, les dessins trop brouillons et les couleurs trop sombres.

Une série à lire, tout de même, car malgré le dessin passable, le scénario est original et a inspiré bon nombre d’autres séries.

9 1 2006
   

Les auteurs concluent intelligemment la série ; ils évitent une fin à l’eau de rose ou un dénouement plein de noirceur. Ils mettent plutôt en avant le fragile équilibre qui existe dans le monde de la Légende et la difficulté de restaurer cet équilibre une fois qu’il est rompu.

Le scénario, parfois sinueux mais somme toute prenant, est empli d’imagination et de quelques bonnes trouvailles. Le suspense reste entier jusqu’à la fin.

De manière générale, les personnages ont un profil approfondi et on a droit à de vrais dialogues

J’ai beaucoup apprécié l’évolution du graphisme d’un tome à l’autre. Le travail final est remarquable.

Ayez les 5 tomes à portée de main car une fois entré dans la Légende de l’Arbre, difficile d’en ressortir… au revoir Ubu…