46 588 Avis BD |20 210 Albums BD | 7 890 séries BD
Accueil
Tome 16 : L'éternité ne dure qu'un temps
 

Les Légendaires, tome 16 : L'éternité ne dure qu'un temps

 
 

Résumé

Les Légendaires, tome 16 : L'éternité ne dure qu'un tempsAfin d'acceder au résumé de Les Légendaires, tome 16 : L'éternité ne dure qu'un temps, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Les Légendaires, tome 16 : L'éternité ne dure qu'un tempsLa série-phénomène de Patrick Sobral s'enrichit déjà d'un seizième tome. Quand on se rappelle que le premier album date de 2004, on constate le stakhanovisme de l'auteur qui assure pourtant à la fois le scénario et le dessin. Le succès est au rendez-vous puisque Delcourt n'a guère que "Walking Dead" pour rivaliser avec les ventes impressionnantes des "Légendaires". Et franchement, on comprend que ça marche.

"L'éternité ne dure qu'un temps" est d'après l'auteur l'un des meilleurs tomes de la série. En tout cas, Sobral a beau produire de manière intense, on lui reconnaît de ne pas prendre son lectorat pour une bande de crétins fortunés : on sent que l'auteur a envie de faire plaisir à ses nombreux fans, en ne lésinant ni sur l'action ni sur les coups de théâtre. Sobral prend des risques en faisant disparaître certains personnages. La dernière planche se termine sur une scène qui devrait ravir les Légenfans (l'expression est donnée dans l'album, donc on la reprend !). Et il y a beaucoup de combat, comme toujours.

"Les Légendaires" est une série emblématique de la bande dessinée du troisième millénaire. Elle témoigne du succès de l'heroic fantasy auprès de la nouvelle génération qui a peut-être découvert "Le seigneur des anneaux" avec les films de Peter Jackson. Elle montre aussi que le manga est une influence majeure et totalement assimilée par la bande dessinée franco-belge. Les codes du manga sont très présents dans ce seizième épisode, ce qui ne surprendra pas les amateurs de la série qui sont, eux-mêmes, la plupart du temps des lecteurs de bande dessinée japonaise.

A l'instar de la série, "L'éternité ne dure qu'un temps" est clairement orienté jeunesse. Un lecteur adulte ne sera sans doute pas emballé outre-mesure, mais pourra reconnaître les qualités d'un véritable phénomène d'édition. On aurait adoré lire ça à douze ans. Aujourd'hui, on se félicite simplement que "Les Légendaires" prennent leurs lecteurs au sérieux et leur propose une histoire pleine de dynamisme et d'humour.


Chronique rédigée par Jean Loup le 27/10/2013
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Jean LoupReflet de l'avatar de Jean Loup
Statistiques posteur :
  • 1313 (63,80 %)
  • 390 (18,95 %)
  • 355 (17,25 %)
  • Total : 2058 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 2,50 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 10,40 10,40 10,40
Acheter d'occasion : 6,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Octobre 2013

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Les Légendaires, tome 16 : L'éternité ne dure qu'un temps, lui attribuant une note moyenne de 3,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

24 2 2014
   

Oh ! Un nouveau tome de ma BD préférée !
Patrick Sobral, auteur/dessinateur de la saga a dit "Ce tome est ma meilleure BD" ! Parole de Sobral, parole d'évangile, j'en attend beaucoup de cet album !

Au niveau du dessin, c'est du Sobral, rien que la couverture en témoigne, regardez ce sens du détail, ce sens de la perspective, ces décors inouïs ! Magnifique, au plan graphique, oui, c'est son meilleur album. Sobral change aussi sa palette habituelle, les couleurs sont plus contrastées et plus vives à la fois, plus dynamiques.

L'histoire est super bien, que de retournements de situation, le combat final fait jouir ! Tout change, les costumes, les personnalités (certains personnages étant possédés)... Et mon couple préféré se re soude à la fin !
Je referme cet album, heureux... Et puis, quelque chose me frappe. Je réouvre et feuillette encore...

Puis, la conclusion vient, cassante : ce n'est pas un tome des Légendaires. L'univers change, les costumes, les personnalités... Tout ! Il n'y a aucun point commun avec les autres tomes ! Sobral aurait dû au moins laisser leur costume au Légendaires non possédés tels que Gryf ! (et laisser leurs costumes à Shun Day et Kelma-Thu) Bon, Jadina est pas en costume mais elle est à poil, donc ça me va... ! Donc, rien pour rattacher ce tome aux autres si ce n'est le personnages (qui ont changé de personnalité pour la plupart...) Bref, une très bonne BD, pas un très bon Légendaire. Pas un Légendaire du tout, même.

Déception.