46 560 Avis BD |20 193 Albums BD | 7 888 séries BD
Accueil
Tome 3 : Frères ennemis
 

Les Légendaires, tome 3 : Frères ennemis

 
 

Résumé

Les Légendaires, tome 3 : Frères ennemisAfin d'acceder au résumé de Les Légendaires, tome 3 : Frères ennemis, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Les Légendaires, tome 3 : Frères ennemisCette BD a un scénario assez banal, mais l'histoire comporte assez d'humour pour que l'on ne s'ennuie pas.
Les légendaires sont toujours aussi dynamiques, et la nouvelle présence des 3 autres héros, les "Fabuleux", est la bienvenue, même si elle n'ajoute rien à l'histoire.

Les légendaires et les fabuleux s'envoient des piques tout le long de la BD.

Les dessins sont toujours du même style, avec une nette influence du manga. Les couleurs sont très vives, mais personnellement cela ne m'a pas gênée.

Cette BD est divertissante, et pleine de légèreté.
A lire pour ne pas s'ennuyer !


Chronique rédigée par Fantabulle le 20/03/2007
 
 
Avis de :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de FantabulleReflet de l'avatar de Fantabulle
Statistiques posteur :
  • 5 (71,43 %)
  • 2 (28,57 %)
  • Total : 7 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 10,40 10,40 10,40
Acheter d'occasion : 5,40
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Mai 2005

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Les Légendaires, tome 3 : Frères ennemis, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

26 7 2013
   

J'ai été surpris lorsque j'ai commencé la lecture de cet album de m'apercevoir que l'histoire entamée était stoppée nette.
Finie la pierre de Jovenia, fini la quête prenante et haletante !
Nos héros après leur échec se retrouvent dans une taverne, perdu, toujours détestés de tous...et sans but.
Wow, mais c'est quoi ce revirement de situation ? Où sont nos héros qui avaient repris du poil de la bête ???

Et puis, l'apparition d'un nouveau groupe de héro va venir mettre en peu d'animation, mais malgré tout l'animosité qui s'installera rapidement entre les fabuleux et les légendaires ne sera jamais suffisante pour mener l'histoire vers la qualité des 2 premiers tomes. Nous venons ici dans du plus classique. Attention, ce n'est pas mauvais, l'histoire est toujours très bien menée, mais de voir nos héros ainsi diminués, malmenés n'est pas plaisant.

Surement un album de transition qui conforte ma pensée que l'auteur au départ n'avait pas forcement prévu de faire de suite aux 2 premiers albums. Devant le succès "surprise " de la série, il a dû modifier la chute de l'album précédent et trouver comment relancer son affaire.

Ce qui est notamment agréable est que l'auteur ne s'est pas relaché coté dessin et que l'on retrouve la même qualité de graphique qui aide grandement à entrer et aimer cette BD.

16 5 2012
   

Malgré la réussite de leur mission précédente, les légendaires se sont toujours pas franchement populaires auprès de la population d’Alysia. Et l’intérêt de ce tome est de les voir confrontés aux nouveaux héros officiels : les Fabuleux.

Et l’on a droit à une fort intéressante réflexion sur la vanité de la notoriété, sur l’orgueil qui vous fait considérer comme valant quelque chose, sur la dureté de la chute, sur la versatilité de l’opinion publique… Euh, en fait, non, rien de tout ça ! On n’est pas dans une BD philosophique, on veut une histoire d’aventure, enfin, quoi !

Et pour ça, on est servi ! Tous justes revenus de la quête de la pierre de Crescia qui aurait permis d’annuler le rajeunissement de la population, et pour plusieurs, d’entre eux tous justes revenus parmi les vivants, les voici appelés en mission dans le monde elfique. Mais ils ne sont considérés que comme des faire-valoir, ce qui n’est pas sans créer quelques situations et dialogues savoureux ! Et en dehors du dessin, sans évolution et donc toujours de qualité, c’est bien dans les dialogues que réside l’essentiel du plaisir de lecture : plein d’humour, avec parfois un second degré surprenant dans un album jeunesse, ils font souvent mouche et on lit l’album sourire aux lèvres. Heureusement, car côté scénario, ce n’est pas mauvais mais très, très classique. Le deuxième groupe de héros n’attire pas vraiment l’adhésion... La fin du tome surprend un peu quand même, avec un cliffhanger nécessaire puisque l’histoire complète est en deux tome (c’est d’ailleurs le principe de la série : à l’intérieur de la trame globale, les épisodes comprennent tous 2 volumes).

Un troisième tome un peu moins réussi, mais ça reste tout-à-fait lisible, particulièrement pour le lectorat 9-12 ans, qui devrait s’enthousiasmer !