40 139 Avis BD |17 011 Albums BD | 6 836 séries BD
Accueil
Tome 4 : Les Geôles de Nenuphe
 

Les Forêts d'Opale, tome 4 : Les Geôles de Nenuphe

 
 

Résumé

Les Forêts d'Opale, tome 4 : Les Geôles de NenupheAfin d'acceder au résumé de Les Forêts d'Opale, tome 4 : Les Geôles de Nenuphe, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Les Forêts d'Opale, tome 4 : Les Geôles de NenupheD'une manière globale, je ne suis pas un fan de l'Héroïc Fantasy. Néanmoins, je me suis laissé tenter par « Les Forêts d'Opale » à l'occasion d'un festival de BD. Bien m'en a pris : cette série est vraiment une belle réussite !

L'histoire imaginée par Arleston se déroule dans un monde complexe à la végétation luxuriante qui peut laisser espérer de nombreux rebondissements. L'intrigue est bien ficelée, même si l'ensemble paraît avancer lentement avec une heureuse alternance entre moments de calme et d'action. Le personnage central, Darko, découvre peu à peu ses pouvoirs entre bourdes et blessures. On s'attache de plus en plus aux protagonistes dits secondaires et à leur quête.

Coté dessins, je suis littéralement soufflé par les performances de Philippe Pellet. Ce dessinateur de talent nous propose une superbe galerie de personnages ainsi que des décors variés et vraiment très fouillés. C'est bien simple, à peine découvert, Pellet figure déjà au rang de mes artistes favoris. Une note particulière doit aussi être donnée au coloriste Goussale car son travail rehausse encore, s'il est possible, le traitement graphique.

Définitivement une bande dessinée à conseiller...


Chronique rédigée par DR le 06/07/2005
 
 
Statistiques posteur :
  • 77 (96,25 %)
  • 3 (3,75 %)
  • Total : 80 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter d'occasion : 7,99 7,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Mai 2005

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Les Forêts d'Opale, tome 4 : Les Geôles de Nenuphe, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

6 5 2013
   

Je le trouve mieux ce tome là, surtout parce qu'il n'y a aucune blague qui me déconnecte de l'aventure. J'y suis allergique, quand je vois Gorhth qui veut jouer aux dominos ça me donne des boutons. Donc là pas de blagues, c'est du sérieux, du coup les monstres passent mieux, les espèces de serpents marins sont crédibles. Malheureusement le narrateur passe son temps à nous expliquer des choses pas vraiment utiles, surtout que l'histoire est tout même bien banale pour de l'Héroic Fantasy et qu'elle n'avance pas des masses.

Heureusement il y a les 2 filles dont les poitrines défient les lois de l'apesanteur, dont on ne sait pas trop ce qu'elles font là, vu qu'en grandes héroines elles manquent de crédibilité. Elles me font penser à Xéna la guerrière.

Le dessin est chouette, dans un style réaliste, par contre les couleurs rendent le tout un peu plat je trouve et Darko à parfois une drôle de tête.

C'est mieux mais ce n'est pas encore génial.

13 11 2007
   

Surement l’album qui m’a le plus déçu depuis le début de la série. En fait, en refermant cet album j’ai vraiment l’impression que sur les 47 pages de lecture, seules les 3 dernières étaient intéressantes pour l’avancée de l’histoire.
Pour le reste, il s’agit d’une étape qui semble bien purement commerciale. Peut être est ce néanmoins un tome transitoire qui permettra de revenir dessus lors de prochains tomes. Mais, là, nous avons l’impression que cela était dispensable.
Une intrigue bien menée cependant, avec un environnement à la Arleston toujours bien pensée et cohérente. L’histoire est menée avec rythme et malgré tout nous ne nous embêtons pas un seul instant. Durant toute la lecture, je ne me suis aperçu de rien, seule une fois refermé j’ai pu faire ce constat concernant le creux de l’histoire.
De plus, Gorhth a beau être costaud, sympathique, faire de l’humour à deux francs six sous et ressembler à Hébus, nous le voyons si peu que je n’arrive pas à m’y attacher. Finalement, les péripéties des dernières pages m’ont laissé de marbre et vu le peu d’importance jusqu’alors de son personnage, son destin ne me fait ni chaud ni froid. (j’ai déjà lu le tome 5 et je peux dire que son absence rend ainsi les évènements beaucoup plus tendus et intéressants).
Bref, Arleston a voulu reprendre les ficelles de « Lanfeust » mais toutes ne réussissent pas à prendre dans cette histoire.

Les dessins façon soleil sont dynamiques, plutôt précis, le trait relativement fin. Les couleurs sont vives et contrastées, tout ce que j’attends d’une série d’Héroic Fantays de cet acabit.

Un tome dont je ne vois pas trop l’utilité pour l’instant, mais qui vivra verra (quelques éléments de réponse dans le tome 5 !).