45 515 Avis BD |19 677 Albums BD | 7 779 séries BD
Accueil
Tome 3 : Superpiquées
 

Les Femmes en Blanc, tome 3 : Superpiquées

 
 

Résumé

Les Femmes en Blanc, tome 3 : SuperpiquéesAfin d'acceder au résumé de Les Femmes en Blanc, tome 3 : Superpiquées, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Les Femmes en Blanc, tome 3 : SuperpiquéesMais où va-t-il chercher tout celà ??? Voici comment l'on pourrait résumer en quelques mots l'impression générale suscitée par la lecture de ce nouvel opus...

En matière d'imagination, Cauvin nous gâte bien dans ce volume : les situations sont toutes plus délirantes les unes que les autres, et en toute honnêteté, j'ai vraiment beaucoup apprécié l'humour des conclusions de gags assez saugrenues et inattendues...avec une mention spéciale au "vieux de la vieille"!
Force est de constater que l'auteur se régale des scénarii incroyables et voire un peu acides parfois : il est sûr que les progrès de la médecine sont époustouflants, mais de là à laisser un ordinateur manier le bistouri, il y a de quoi y réfléchir, surtout si c'est un certain Cauvin qui l'a programmé... (pour en savoir plus, jettez-vous sur "le progrès en marche"!)...

Le dessin gagne en maturité depuis le premier volume, et, même si ce n'est pas encore parfait, ma foi, le trait devient un peu plus vif, plus nerveux, à l'instar des différents personnages, assez stressés dans l'ensemble (et on les comprend!)...

En somme, un bon moment de rigolade...


Chronique rédigée par Foedora le 04/11/2005
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de FoedoraReflet de l'avatar de Foedora
Statistiques posteur :
  • 73 (43,71 %)
  • 1 (0,60 %)
  • 93 (55,69 %)
  • Total : 167 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 2,00 Dessin
 
Acheter neuf : 2,85 2,85 2,85
Acheter d'occasion : 2,32
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.67
Dépôt légal : Septembre 1987

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Les Femmes en Blanc, tome 3 : Superpiquées, lui attribuant une note moyenne de 2,67/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

23 12 2014
   

Ben ? ça m’a bien fait sourire, même si le « Superman » du cover ne se trouve pas dans la BD.
Mais les 17 saynètes reprises ont parfois l’art de sortir d’un cerveau en ébullition.
Il n’y a pas que l’institution hospitalière, et voir l’étudiante Nathalie chez elle –avec ses parents- vaut quelquefois bien quelques mandibules déployées.
Je n’oublierai pas de citer, entre autres, ces « sur le tas », « le vieux de la vieille », « un doigt seulement » et autres facéties sorties de l’esprit déluré d’un scénariste ainsi que d’un dessin de bon ton qui, l’air de rien, réduit au minimum, fait ressortir les états d’âme des principaux intervenants.
Je n’ai pas boudé mon plaisir, c’est vrai, et ai pris une pinte de bon sang à la lecture de cet opus.

10 10 2009
   

Pour ma part, je trouve que cet album est plutôt raté. L'imagination est bien sûr au rendez-vous pour inventer toutes sortes de situations, mais qui finalement ne m'ont pas fait rire. je trouve que le pouvoir comique de cet hôpital est réduit à peau de chagrin et je me serais attendu à un ton plus incisif, plus corrosif. cette succession de gags n'est pas franchement drôle et je dois avouer que je me suis plutôt ennuyé à la lecture de ces gags. Certains sont trop longs : un première chute nous est présentée en fin de première page, et puis l'histoire continue sur deux ou trois planches, en reprenant l'idée principale et en la répétant indéfiniment. Je n'ai pas vraiment apprécié. Le seul, qui pour moi, sort un peu du lot, est celui où l'on échange deux patients de chambres, qui conduit à une terrible situation pour la famille. Pour les autres, ce n'est vraiment pas très bons. En plus, avec cette couverture, on aurait pu imaginer que certains gags fassent apparaître des super-héros, ou des références à ceux-ci : détrompez-vous : dans aucune de ces pages vous ne verrez un super-héros. Du coup, j'ai un peu de mal à saisir la cohérence entre la couverture et le contenu. Cela dénote bien à quel point cet album est inabouti, que ce soit la couverture ou le contenu.