45 801 Avis BD |19 827 Albums BD | 7 810 séries BD
Accueil
Tome 21 : Corps de garde
 

Les Femmes en Blanc, tome 21 : Corps de garde

 
 

Résumé

Les Femmes en Blanc, tome 21 : Corps de gardeAfin d'acceder au résumé de Les Femmes en Blanc, tome 21 : Corps de garde, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Les Femmes en Blanc, tome 21 : Corps de gardeQui ne connait pas Cauvin et ses innombrables séries humoristiques à rallonge, de chez Spirou.
Ce tome des Femmes en Blanc prit tous seul n'ai pas trop mal : les gags peuvent plaire, tous comme le dessin.
Cependant, ce tome est quand même le 21ème de la série et franchement en sent que cette série s'essouffle, les gags sentent le réchauffé, on les a déjà lu.
De plus je déteste le trait de Bercovici, je n'aime pas son dessin, même si il est assez réussi (dans son style).
Un album de cette série dans sa bibliothèque (comme moi) ça va, toutes la série : NON !
Juste la moyenne pour cet album.


Chronique rédigée par Superjer le 22/12/2009
 
 
Avis de :Une BD décevante... Note de l'album : 2,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de SuperjerReflet de l'avatar de Superjer
Statistiques posteur :
  • 929 (75,90 %)
  • 93 (7,60 %)
  • 202 (16,50 %)
  • Total : 1224 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,50 Note générale
  • Originalité : 2,00 Originalité
  • Scénario : 2,50 Scénario
  • Dessin : 1,50 Dessin
 
Acheter neuf : 10,40 10,40 10,40
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.50
Dépôt légal : Novembre 2000

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Les Femmes en Blanc, tome 21 : Corps de garde, lui attribuant une note moyenne de 2,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

19 6 2014
   

J'étais hospitalisé et -ahahah gag !- on m'a offert cette BD.
Allons-y, je l'ai lue comme d'autres... pour passer le temps. Il est vrai que quasi 50 pages de ces infirmières, certaines survoltées, cela vous donne un air guilleret. Tu parles !... Ca m'a embêté plus qu'autre chose.
J'ai bien essayé de lire cette vingtaine de saynètes, qui vont de une à quatre pages, mais l'attention n'y était pas. Non pas que les divers scénaris et le dessin -ma fois bien enlevé- de Bercovici y soient pour quelque chose, mais il m'a manqué ce "grain de folie" qui l'aurait fait toute autre.
Dommage, le "sel" manquait dans certaines histoires et l'ensemble m'a semblé d'un gros ennui. Dommage, une fois de plus, car pas mal de situations me rappellent certaines périodes passés, qui ELLES m'ont fait rire.
En tout ?... une demi dizaine de saynètes m'ont fait sourire. Mais rien de plus... Encore un album rangé, avec d'autres, pour longtemps je pense...