46 433 Avis BD |20 124 Albums BD | 7 880 séries BD
Accueil
Tome 10 : Si tu vas à Rio
 

Les enquêtes du commissaire Raffini, tome 10 : Si tu vas à Rio

 
 

Résumé

Les enquêtes du commissaire Raffini, tome 10 : Si tu vas à RioAfin d'acceder au résumé de Les enquêtes du commissaire Raffini, tome 10 : Si tu vas à Rio, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Les enquêtes du commissaire Raffini, tome 10 : Si tu vas à RioUn album bien mitigé, même si la lecture reste finalement plaisante comme l’indique ma note.

Je vais commencer par ce qui fait mal. L’originalité de l’intrigue. En fait, je devrais dire, l’absence d’originalité. La trame de cette histoire est hyper linéaire, les rebonds sont visibles à 10 kms et le fond lui-même est depuis longtemps éventé. L’histoire de ce bon gars embringué malgré lui dans une affaire de drogue a été vue plein de fois. Les personnages hyper archétypés ne sont pas là pour nous réveiller : le commissaire, la demoiselle en détresse, le mafioso au nez crochu…
Malgré tout, le scénario n’a pas de fausse note et se déroule de manière limpide. Tout s’enchaine logiquement et la lecture s’en trouve aisée et reposante.
Bref, si la note de l’album ne décolle, c’est uniquement à cause de l’originalité absolument absente de cet album.

Et pourtant, avec une intrigue aussi percée, l’album aurait pu avoir une vraie mauvaise note. Mais ce n’est pas le cas car il se rattrape par bien des points. Tout d’abord, un dessin classique, mais classieux. Parfaitement maitrisé par Christian Maucler, le trait et les couleurs nous plonge dans cet ambiance feutrée et tranquille, aux couleurs chaudes et lumineuse, dans ces ruelles étroites et ce village typique de la région. Le dessin est précis et détaillé sans en faire trop. On retrouve une pointe de Marcel Pagnol dans ce dessin, et c’est bon.

Parlons maintenant du scénario ou plutôt des à coté de l’histoire. En dépit d’un manque d’originalité, l’histoire n’est cependant pas sans intérêt. Bien que les personnages soient relativement caricaturaux, l’intérêt ne vient pas de leur caractère personnel, mais plutôt de l’utilisation et des liens créés entre les personnages. Mireille notamment illumine l’histoire par sa présence ambigüe. Bien qu’apparemment la petit amie du disparu, elle ne manque pas d’aiguiser les sens et de provoquer notre bon commissaire. La relation qui s’installe entre les deux personnages se déroule dans un délicat équilibre, comme un acrobate sur son fil tendu à 10 mètres de hauteur. On avance prudemment, il ne se passe pas grand-chose, mais finalement on est accroché à la performance incroyable. Mireille utilise les charmes d’antan, ses grands yeux, de petites phrases à double sens, , une magnifique répartie pleine de sous entendus et un caractère aventureux afin de mener le commissaire par le bout du nez.
Les relations humaines sont donc un point prépondérant dans cet album et force est de constaté que de ce coté le contrat est rempli haut la main par Rodolphe.

Un album que je ne recommande pas forcément, mais qui possède des atouts inattendus certains.


Chronique rédigée par Chalybs le 07/09/2011
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de ChalybsReflet de l'avatar de Chalybs
Statistiques posteur :
  • 1026 (91,94 %)
  • 52 (4,66 %)
  • 38 (3,41 %)
  • Total : 1116 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 2,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,29 13,29 13,29
Acheter d'occasion : 7,99
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Janvier 2011