46 341 Avis BD |20 081 Albums BD | 7 869 séries BD
Accueil
Tome 2 : Premières répressions
 

Les Enfants de la Résistance, tome 2 : Premières répressions

 
 

Résumé

Les Enfants de la Résistance, tome 2 : Premières répressionsAfin d'acceder au résumé de Les Enfants de la Résistance, tome 2 : Premières répressions, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Les Enfants de la Résistance, tome 2 : Premières répressionsCe deuxième ouvrage s’inscrit dans la pleine continuité du premier. On y découvrira une ambiance qui évolue : les habitants de Pontain L’Ecluse qui se voyaient occupées sans grande réaction, commencent à s’organiser. Les adultes, et notamment le curé, l’instituteur et le père de François sont entrés en résistance, organisant le transfert vers la zone libre, et peut-être vers Londres, des soldats français qui ont réussi à s’échapper des prisons mal gardées des allemands. Dans ce contexte, alors que François semblait le seul à organiser la résistance à son niveau, le voilà confronté, sans le savoir et sans le vouloir, à la Résistance, la vraie. Sauf que, respect historique oblige, on en est encore aux débuts de la résistance et cet album met en évidence des actions isolées plus qu’ celles d’un réseau organisé. Encore une fois, dans cet ouvrage, on saluera le travail de scénariste, mais également celui d’historien, qui retranscrit avec pédagogie et clarté une époque pas si facile à appréhender.

La tonalité de cet ouvrage est peut-être plus dure que le précédent. Mais il faut dire que les lois anti-juifs sont promulguées, que la population commence à se cliver entre ceux qui ne disent rien et ceux qui agissent. A travers quelques réflexions, quelques regards, on comprend combien la France peut être divisée, en l’extrapolant de la situation de ce petit village. Surtout, François va être touché de plein fouet par la guerre et cet événement ne pourra que renforcer la proximité du lecteur avec ce personnage.

Au-delà d’un objectif purement didactique et pédagogique, ô combien nécessaire, la série, qui n’a pas vocation non plus à être un livre d’Histoire dessinée, propose une narration faite de suspense (notamment autour du fameux papier peint), d’amitié et d’action. Le récit est ainsi entraînant et le dessin mi-réaliste est d’une belle clarté qui permet d’éviter d’affronter trop durement certaines scènes sans pour autant en dénaturer l’impact.

Cette série est une série jeunesse. Certes. Mais elle peut être lue par tous. Tant mieux.


Chronique rédigée par gdev le 18/02/2019
 
 
Statistiques posteur :
  • 3209 (74,01 %)
  • 357 (8,23 %)
  • 770 (17,76 %)
  • Total : 4336 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 10,40 10,40 10,40
Acheter d'occasion : 7,13
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Mars 2016