46 495 Avis BD |20 158 Albums BD | 7 882 séries BD
Accueil
Tome 1 : Premières actions
 

Les Enfants de la Résistance, tome 1 : Premières actions

 
 

Résumé

Les Enfants de la Résistance, tome 1 : Premières actionsAfin d'acceder au résumé de Les Enfants de la Résistance, tome 1 : Premières actions, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Les Enfants de la Résistance, tome 1 : Premières actionsJ’ai rencontré Dugomier et Ers sur deux autres séries, également destinées à un public pré-ado : "Hell School" et "Les démons d'Alexia"» qui sont deux petites séries assez bien réalisées. Le duo s’éloigne pourtant ici de la pure fiction pour s’engager sur un terrain plus historique, mettant toujours en scène des pré-ados, tels que François et Eusèbe, de Pontain L’Ecluse, ainsi que Lisa, une jeune fille qui a perdu ses parents sur la route de l’exode. La tonalité est juste : elle met en scène ces enfants qui sont le seuls à mener leur petite résistance face aux Allemands, dans un village qui semble résigné. Les auteurs ne commettent pas l’erreur de porter un jugement de valeur un peu facile et retranscrit avec une certaine justesse à mon sens un climat historique : c’est un petit village qui a d’autres soucis, et notamment les moissons, alors que des milliers de Français sont sur les routes. Et puis, il y a Pétain à la tête de l’Etat, et les anciens combattants, comme le père de François, lui font confiance, à ce héros de la Première Guerre. Et les militaires allemands ne sont pas bien vindicatifs… Mais ce n’est pas non plus d’un angélisme béat, et bientôt, la situation évolue… Les auteurs ont su trouvé le ton juste et le sens de la nuance pour décrire une histoire particulière en la replaçant dans le contexte, sans jugement facile a posteriori, mais sans saluer pour autant les décisions politiques.

François, dans ce contexte, va organiser quelques actes de résistance : imprimer de son propre chef des tracts, et s’arranger pour que l’un des écluses lâche… sans se rendre compte forcément des conséquences dommageables pour la habitants du village, réquisitionnés pour réparer les dégâts alors que la moisson attend. Une responsabilité de François donc, à la fois dans le quotidien de Pontain l’Ecluse qui se trouve chamboulé, et par la même occasion, dans la prise de conscience que l’armée Allemande n’est pas aussi sans danger que ce pour quoi elle essayait de se faire passer.

C’est bien construit, avec une jolie narration et un bon sens du rythme, avec trois personnages sympathiques auxquels le lectorat cible pourra certainement d’identifier sans encombres, le tout sur des dessins presque joviaux, mais plein de douceur.

Un premier tome assez convaincant, tant par la présentation des personnages que par celle d’une époque, auquel il manque peut-être un peu de tension et de suspense.


Chronique rédigée par gdev le 10/02/2019
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de gdevReflet de l'avatar de gdev
Statistiques posteur :
  • 3278 (74,20 %)
  • 366 (8,28 %)
  • 774 (17,52 %)
  • Total : 4418 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 10,40 10,40 10,40
Acheter d'occasion : 4,45
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Mai 2015

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Les Enfants de la Résistance, tome 1 : Premières actions, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

4 6 2019
   

Encore une série plutôt destinée jeunesse sur la guerre, ici c'est la seconde guerre mondiale. On prend deux jeunes garçons qui vivent une vie tranquille dans un village paumé et on leur fait vivre des événements dès l'envahissement des allemands. On prend conscience en meme temps qu'eux, de leurs changements émotionnels, mais dans l'ensemble ils ont l'air bien décidé à ne pas se laisser faire.

La gamine qui vient rejoindre le duo est aussi intéressante, elle semble servir de soupape aux deux autres. Son secret m'a vite sauté aux yeux et je ne me suis donc pas attardé la dessus.

Pour le moment les horreurs de la guerre semble bien loin et l'histoire semble un peu naïve par rapport au contexte.

Le dessin est agréable, mais on connait déjà le style de Ers, à la fois rond et agréable à voir. Une vraie série jeunesse, à la hauteur d'un "sac de billes" par exemple.