46 491 Avis BD |20 156 Albums BD | 7 883 séries BD
Accueil
Tome 3 : Yorthopia
 

Les démons d'Alexia, tome 3 : Yorthopia

 
 

Résumé

Les démons d'Alexia, tome 3 : YorthopiaAfin d'acceder au résumé de Les démons d'Alexia, tome 3 : Yorthopia, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Les démons d'Alexia, tome 3 : YorthopiaPas mal cet album. On voit Alexia toujours tiraillée entre sa nature de sorcière et son métier (sa vocation ?) d'exorciste. Le récit nous emmène en Norvège, dans un drôle d'ambiance... Cependant, malgré le dessin très "rond" et "tous publics" qui accrochera le regard, on reste un peu sur sa faim quant à l'histoire... On a un peu l'impression que le "monstre de la semaine" à la X-Files est un prétexte pour nous proposer un développement sur la trame principale, c'est à dire la nature réelle d'Alexia et sa relation avec Yorthopia. Du coup, cet album a l'air un peu bâclé, alors qu'il aurait pu faire l'objet d'un diptyque très intéressant...


Chronique rédigée par Spooky le 11/05/2006
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de SpookyReflet de l'avatar de Spooky
Statistiques posteur :
  • 866 (80,26 %)
  • 70 (6,49 %)
  • 143 (13,25 %)
  • Total : 1079 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 10,40 10,40 10,40
Acheter d'occasion : 34,72
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.25
Dépôt légal : Mai 2006

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Les démons d'Alexia, tome 3 : Yorthopia, lui attribuant une note moyenne de 3,25/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

17 3 2014
   

Pour la troisième fois maintenant, on nous fait un peu le même coup : Alexia enquête sur un phénomène étrange mais ce dernier apparaît anecdotique par rapport à ce qui se joue au CRPS. Pourtant, cette intrigue de morts enterrés vivants est me semble-t-il assez ingénieuse, et je trouve l'idée assez originale. Pourtant, son traitement dans la narration en fait quelque chose d'anecdotique et de pas très prenant, ce que je trouve dommage. On ne voit pas bien, par exemple, le lien qui unit ce mort à la proue de drakkar au centre du village. Mais qu'importe, pourrait-on dire, parce que la vraie intrigue se situe ailleurs, au CRPS, où le nouveau directeur reprend son poste : on se demande comment, d'ailleurs, au vu de la personnaliité excentrique et incohérente de ce dernier. On apprend également quelle est cette fameuse entité qui vient visiter Alexia la nuit, et à ce sujet, je n'ai pas pu m'empêcher d'être surpris : le scénario se permet d'être retors, ce qui est une bonne chose, même si la fin de l'ouvrage me semble plus confuse quant à la nature de Yorthopia (car on y arrive enfin !) et les moyens d'y rentrer.

Au bout de 3 tomes, on se rend compte que les petits mystères paranormaux présentés à chaque tome ne sont pas au centre du récit, mais sont surtout là pour meubler pendant que l'auteur prend bien son temps à nous inventer des développements sur le CRPS ou Yorthopia.

Quant aux dessins, ils semblent stabilisés et le style, bien que très peu approprié à l'univers ésotérique développé, semble faire partie désormais de l'identité de la série.

25 9 2013
   

Ce tome 3 trouve un peu plus de cohérence, il permet de s’attarder plus sur les sujets abordés dans les deux premiers tomes et du coup part moins dans tous les sens.
L’énigme principale réside dans les morts enterrés vivants en 1973 (il s’en est passé des choses importantes cette année-là) en Norvège, mais on se rend compte bien vite que le réel intérêt de l’album est concentré sur Alexia qui ne sait toujours pas si elle est une sorcière ou une exorciste. Pour cela elle a besoin d’aller à Yorthopia, le pays où elle trouvera la réponse.

On nage bien sûr toujours en pleine magie noire, occultisme et ésotérisme. Malheureusement je suis un peu trop cartésien pour prendre tous ces sujets au sérieux, et là il y en a un paquet, c’est du lourd.

Alors j’ai trouvé des choses marrantes mais au final je ne sais pas si c’est l’effet escompté : le directeur qui se réveille après 30 ans de coma et qui agit comme si de rien était, il se plaint juste que les portables n’existaient pas à son époque…Alexia qui traverse les péripéties sans que grand-chose ne l’inquiète outre mesure, les petits fils du docteur qui meurent ça n’a quand même pas l’air de trop l’affecter…

Je ne suis pas sûr qu’on soit en plein réalisme mais bon, passons, j’ai trouvé que cet épisode n’était pas des plus désagréable à lire. Je mettrai bien 3.25, mais comme ça n’existe pas et que je suis gentil je vais mettre 3.5/5

21 6 2006
   

Un très bon mélange d'enquête policière et de surnaturel.
Ce troisième opus des aventures d'Alexia repousse une nouvelle fois les limites entre le réel et l'occulte.
Alexia va partir pour l'île de Flergen, au large de la Norvège, où il a été découvert que plusieurs personnes avaient été enterrées vivantes dans le cimetière marin.
Mystère et aventure se complètent bien dans ce tome au scénario solide.
Très beau dessin, méticuleux, précis, net.
Belle palette de couleurs aussi, qui complémentarise un album -pas essentiel dans la BD- bien fini de la série.