46 495 Avis BD |20 158 Albums BD | 7 882 séries BD
Accueil
Tome 5 : Le Sang de l'Ange
 

Les démons d'Alexia, tome 5 : Le Sang de l'Ange

 
 

Résumé

Les démons d'Alexia, tome 5 : Le Sang de l'AngeAfin d'acceder au résumé de Les démons d'Alexia, tome 5 : Le Sang de l'Ange, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Les démons d'Alexia, tome 5 : Le Sang de l'AngePremier album du 2ème cycle, Le sang de l'Ange est un album réussi, même si le scénario est un peu plus décousu que celui des tomes précédants. Dans cet album, il n'est plus beaucoup question de Yorthopia, mais surtout du C.R.P.S. et de sa nouvelle directrice. Ayant des problèmes internes et externes au centre, elle va devoir tous les résoudre quand même. Gabriel, manacé de mort, va devoir survivre, avec ou sans l'aide d'Alexia. On tente aussi d'"humaniser" l'ange malgré qu'il n'en ait pas trop envie... Le dessin, lui, ne change pas: toujours impeccable et Alexia est toujours aussi jolie...

Alors voilà, cette série, même si elle reste fantastique, elle devient aussi un peu policière... C'est un bon tome, on arrive vite à la fin et voit bien qu'il se passera quelque-chose d'important dans le tome suivant.


Chronique rédigée par Jérôme le 18/02/2009
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de JérômeReflet de l'avatar de Jérôme
Statistiques posteur :
  • 49 (64,47 %)
  • 27 (35,53 %)
  • Total : 76 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 10,40 10,40 10,40
Acheter d'occasion : 7,33
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.50
Dépôt légal : Janvier 2009

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Les démons d'Alexia, tome 5 : Le Sang de l'Ange, lui attribuant une note moyenne de 2,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

18 3 2014
   

J'ai assez apprécié le début de cet ouvrage. Après les éléments confus de la fin du cycle précédent, on repart sur de nouvelles bases. Alexia est directrice du CRPS, son statut à la fois de sorcière et d'exorciste devant permettre aux forces de la magie noire et de la magie blanche de s'équilibrer, et les phénomènes paranormaux néfastes doivent ainsi disparaître. Sauf que les événements relevant de la magie noire semblent persister et s'intensifier, remettant ainsi en cause la place même d'Alexia : les investisseurs du centre veulent la virer.

Malheureusement, derrière cette introduction qui laissait présager de belles choses pour la suite de la série, on a l'impression que les auteurs se trompent de chemin : on fait le tour des boîtes avec Alexia et Bérénice, on s'amuse de la situation de Gabriel, et Pleston est toujours en relation, en secret, avec Sarah Perkins... On n'avance pas des masses dans cet ouvrage et l'intrigue ne s'excite un peu en fin d'ouvrage, avec cet hopital présentant un taux de mortalité anormalement élevé : cette partie est également sous exploitée, traitée à la va-vite. On a l'impression que l'auteur a intégré cet élément uniquement dans le but de nous rappeler que les premiers tomes de la série présentaient chacun un phénomène paranormal qu'Alexia devait résoudre. Sauf que cette nouvelle mini-aventure ne mène à rien.

Ca donne l'impression au départ, que la série trouve avec ce nouveau cycle, une nouvelle orientation, moins confuse que précédemment. Mais l'auteur n'a pas su exploiter suffisamment cette nouvelle situation pour nous présenter une enquête de qualité. Il en ressort forcément un sentiment mitigé et surtout, je reste dans l'attente que l'histoire commence.

7 10 2013
   

C’est le début d’un nouveau cycle avec ce tome 5, on retrouve Alexia en chef du CRPS, elle fait maintenant passer des examens d’admission… Pour le reste c’est plus dur à raconter tellement j’ai trouvé l’histoire confuse. C’est bien de faire une série sur l’occultisme/la magie noire etc, mais là j’ai eu l’impression que tout était mis dans un shaker et qu’on avait bien mélangé. J’ai eu la nette impression qu’on nous sortait des mots à intervalles réguliers : sorcières, occultisme, et des esprits pyromachinchoses… tout cela me fait penser à un SOS fantôme qui essaierait de se prendre au sérieux. Malheureusement la sauce ne prend pas, en tout cas de mon côté, déjà parce que j’ai pas tout compris à ce qui se passe, j’ai vaguement compris qu’on en veut à la vie de Gabriel, et puis aussi qu’à trop vouloir en faire la crédibilité s’en ressent. Les personnages sont devenus des caricatures : Alexia va en boite avec sa copine, Gabriel est encore puceau… Je veux bien que « les démons d’Alexia » s’adressent aux jeunes, mais ce serait bien de rajouter un peu de fond aux histoires…
La série serait-elle en train de virer au n’importe quoi ?

14 3 2010
   

Je suis la série depuis ses débuts et c'est le seul tome que j'ai lu en entier. Mais qu'est-ce que c'est nul! Ca, la série la plus populaire du moment dans Spirou? Laissez moi rire! Les dessins sont banals, les couleurs trop sombres, le scénario insipide et les dialogues d'une débilité sans fond! Ca parle, ça parle et ça ne fait rien! Bah, il se passera bien quelque chose! Eh bien non, il ne se passe rien du tout, c'est désespérant! Ce second cycle fait pitié. Alexia est une héroïne détestable, ses acolytes ne sont que des dictionnaires parlants, qui parlent de sorcières et de manifestations occultes entre deux cafés "oui, l'alchimie... bla bla.... occulte, menace.." Quelle menace? a part l'ultimatum du président du C.R.P.S., il n'y a rien de bien remarquable dans ce tome. Il ont tous peur, mais de quoi? La fin m'a fait pleurer tellement elle est fade. Alexia, qui est la nouvelle directrice du C.R.P.S. n'est qu'une incapable, elle échoue, comme d'habitude. je suis bien content que le président la trouve non-qualifiée pour ce poste, qu'il la vire!
Le coup fatal qui ma fait donner cette note, c'est Paolo Capaldi: cet idiot se terre sous l'immeuble du C.R.P.S. et joue avec des "Barbie"! Plus fou, ça n'existe pas!
Un tome décevant. Heureusement que le tome 6 est mieux et qu'il s'y passe des choses, sinon, j'aurais décroché.