46 454 Avis BD |20 138 Albums BD | 7 882 séries BD
 

Les correspondances de Pierre Christin : Le Sarcophage

 
 

Résumé

Les correspondances de Pierre Christin : Le SarcophageAfin d'acceder au résumé de Les correspondances de Pierre Christin : Le Sarcophage, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Les correspondances de Pierre Christin : Le SarcophageChronologie des faits :
26 avril 1986, 1h23 : explosion du réacteur n°4 désormais étouffé sous un sarcophage en béton de 250 000 tonnes.
1991 : réacteur n°2 arrêté suite à un incendie.
1996 : réacteur n°1 mis hors service suite à l'accord passé avec le G7.

Christin a parcouru Tchernobyl et ses environs et il a écouté les habitants clandestins, "liquidateurs" et autres "stalkers" (passeurs). Au lieu de s'indigner devant de telles déclarations, il déguise sa répulsion en connivence et publie une parfaite plaquette de présentation (création d'un logo, mise en page...) du projet : un projet pas comme les autres > un Musée de l'Avenir, aménagé dans les restes de la centrale nucléaire de Tchernobyl. L'idée de Christin part du fait que tout est "muséable". Le Sarcophage se présente comme une brochure d'appel à sponsors pour le financement du projet.

A travers ce musée, le visiteur pourra admirer ce que l'humanité a fait de plus cruel et ignoble, et finir en beauté par la visite du Sarcophage, cette chape de béton coulée en urgence auteur du réacteur pour tenter de contenir ses 10 tonnes de combustible irradié.
La description de tous ces lieux de visite est telle qu'elle pourrait s'apparenter à un parc d'attraction. Les pages "blanches" du livre sont divertissantes et présentent le musée comme innovant et spectaculaire. Une façon pour Christin de tourner en dérision tout le drame de Tchernobyl et la connerie humaine (excusez moi du peu mais il n'y a pas d'autres mots...).
Les pages "noires" elles, contiennent des photographies et des citations de chercheurs, victimes, chefs d'expéditions... et rendent compte de l'absurdité totale et de la souffrance qu'a causé cette explosion.
EXEMPLES :
"Les effets les plus visibles de la catastrophe sont un accroissement des cancers de la thyroïde chez les enfants... Une multiplication des pathologies liées au stress dû à l'accident et à la crainte de la contamination... des accidents cardiaques... des troubles psychiatriques... des leucémies... des malformations congénitales."
Larissa Z, une mère : "Un professeur nous a donné un conseil : avec une telle pathologie, votre enfant représente un grand intérêt pour la science. Ecrivez à des cliniques étrangères. Cela doit les intéresser."

A SAVOIR :
> Deux millions de Biélorusses, deux millions et demi d'Ukrainiens et un million de Russes vivent dans des zones contaminés de Tchernobyl.
> Officiellement, la catastrophe a longtemps compté 31 disparus. Mais un rapport du ministère de la Santé d'Ukraine (1999) fait état de 4 365 morts directement liées aux événements et de 167 653 décès ultérieurs. Par ailleurs, les 650 000 liquidateurs ont été dispersés dans l'ex-URSS et leur état de santé est invérifiable.

De ce livre ressort le triste constat que tout ce vend et s'achète, tout est sujet à divertissement... alors pourquoi pas la plus grande catastrophe jamais enregistrée dans l'Histoire de l'Humanité et qui continue encore aujourd'hui d'avoir des retombées (au sens propre et figuré).

Pour affirmer le caractère absurde du projet, des illustrations de Bilal viennent appuyer chacune des propositions de Christin. Le style graphique de Bilal colle parfaitement au sujet : un trait sévère et tourmenté.
Mais derrière l'ironie amère des textes et des illustrations, règne l'angoisse d'un avenir physiquement et humainement pollué qui prend aux tripes.

Espérons qu'un tel projet ne verra jamais le jour...


Chronique rédigée par balunga le 18/10/2004
 
 
Statistiques posteur :
  • 112 (96,55 %)
  • 4 (3,45 %)
  • Total : 116 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 5,00 Note générale
  • Originalité : 5,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter neuf : 12,35 12,35 12,35
Acheter d'occasion : 13,44
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 5.00
Dépôt légal : Décembre 2000

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Les correspondances de Pierre Christin : Le Sarcophage, lui attribuant une note moyenne de 5,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

20 10 2004
   

Sarcophage est un projet allégorique de qualité, proche de la réalité.
Avant tout, on retrouve un duo de choc Christin et Bilal après "Partie de chasse" - superbe BD qui a lieu elle aussi à l'est (je parle de l'Europe bien sur).

Depuis quelques années, Christin avait initié ses correspondances, sortes de carnets de croquis illustrés par des dessinateurs célébres aux graphisme alléchant - je cite Cabanes, Denis,...

Le Sarcophage est un opus de cette collection. Et à travers un dossier - très complet - sur le Musée de l'Avenir, Christin nous fait un bilan le millénaire précédant (bienvenu dans le troisième qui ne s'annonce pas mieux que le précédent !). Ainsi on aura la chute du bloc communiste, la destruction des écosystèmes, le perfectionnement des armes et de la guerre, l'évolution des domaines scientifique et médicinal, la montée des pirates du temps moderne (les Talibans). En fait chacune de ces salles abordent un sujet clé de notre société.

Le Musée de l'Avenir est une idée prometteuse. C'est un recueil qui doit se lire avec beaucoup de curiosité. Il amène au lecteur bon nombres de problématique. Mais à jouer avec trop de thèmes, mêler semblant de réalité et humour très noir, proget sérieux et psychose, l'ensemble paraît être le premier jet très abouti d'un projet opulent.

Bref, c'est très subtil et en plus c'est illustré merveilleusement par des croquis de Bilal très adéquat au thème choisi. Exceptionnel..!