40 556 Avis BD |17 188 Albums BD | 6 924 séries BD
Accueil
Tome 9 : Les chants de la négation
 

Les Chroniques de la Lune Noire, tome 9 : Les chants de la négation

 
 

Résumé

Les Chroniques de la Lune Noire, tome 9 : Les chants de la négationAfin d'acceder au résumé de Les Chroniques de la Lune Noire, tome 9 : Les chants de la négation, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

ce n'est certainement pas le meilleur Tome de cette serie... le plus mauvais ? arf, j'en sais rien, j'ai pas envie de comparer les mauvais albums, ça me ferait trop mal.

alors qu'y a t il de nouveau dans cet album ?
pas grand chose à vrai dire... Wis devient vraiment tres tres fort sans bouger le petit doigt, et surtout, sans rien decider de son destin. Il n'est plus qu'un pion dans les griffes de la lune noire... Il se fait balader, et quand il lui arrive de prendre une initiative, il se fait admonester comme un enfant. Bof bof...

Et puis ses compagnons d'aventure, ceux qui le suivent depuis le debut n'ont plus qu'un petit rôle, juste pour faire de la figuration. On a plus la bande de copains balourds, et c'est bien dommage.

du coté de l'empereur, on attend la guerre... cette guerre qui parait inévitable, et tant mieux parce que ça commençait à devenir chiant tous ces preparatifs.

alors voilà, un album qui n'a un interet que si on aime le monde de la lune noire, mais qui degoutera ceux qui n'avais pas vraiment aimé les albums precedents.

Pontet est toujours aussi moyen. Au moins, il est regulier lui... certaines planches se laissent regarder, mais la plupart sont vraiment dessinées avec une certaine desinvolture... Ledroit est irremplaçable, on le constate à chaque nouvel album de Pontet.


Chronique rédigée par Kael le 11/08/2002
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de KaelReflet de l'avatar de Kael
Statistiques posteur :
  • 313 (97,20 %)
  • 4 (1,24 %)
  • 5 (1,55 %)
  • Total : 322 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 2,00 Scénario
  • Dessin : 2,00 Dessin
 
Acheter d'occasion : 4,58 4,85
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.56
Dépôt légal : Mai 2000

Avis des lecteurs

8 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Les Chroniques de la Lune Noire, tome 9 : Les chants de la négation, lui attribuant une note moyenne de 2,56/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

17 5 2014
   

Quand j'ai vu tous les avis précédents je me suis dit "oula, je sens que je ne vais pas aimer moi" mais ce tome est pas mal !
Oui c'est vrai, on attend la grande guerre et j'ai l'impression que Froideval nous fait un peu attendre afin de faire monter la pression, c'est pas faux ! Mais ce n'est pas non plus un foutage de gueule, on constate que tout le monde est prêt pour la bataille, chacun avec son style...
Niveau dessins, c'est très inégal ! il y a des planches qui sont très jolies tandis que d'autres sont vraiment bâclées...

Je dirais que c'est un tome d'attente et de préparation mais ça fonctionne quand même pas mal pour ceux qui aiment la série. Les autres seront déçus.... oui, je peux comprendre les mauvais avis, c'est que normalement dans une bonne série il y a un voire deux tomes d'attente. Dans "Les Chroniques de la Lune Noire", il y a presque plus de tomes de transition que de tomes d'action, c'est à mon avis pour ça que peu de gens aiment cette série.

12 7 2013
   

Le problème avec Les Chroniques, c'est l'irrégularité constante. Un coup je trouve ça moche et pas très bien écrit, un coup je me dis «elle pète cette planche»...
Pour ce tome, j'ai trouvé que la fin sauvait l'album de la cata.
Parce que sinon, il faut bien avouer qu'on est face à un scénar bien faible, toujours assi calqué sur celui d'un jeu de rôle et finalement pas très loin d'un univers riche comme l’œil Noir, c'est à dire bassement repompé et d'une complexité proche du néant.
Bon, je vais arrêter de tirer sur l'ambulance mais ce qui m'a fait marrer, c'est à quel point Wiss semble être par moment un clone d'Elric, convoité par les forces du Chaos. Allez, Froideval peut faire un temple à Moorcock et Stormbringer, ce serait pas cher payé pour l'inspiration...

22 11 2011
   

Voilà un tome où il ne se passe pas grand chose : on reprend les mêmes thèmes que précédemment et on en fait une surenchère. Ainsi, Wismerhill avait déjà une machine de guerre, il en a ici une plus grosse. Il a été sacré élu des vents, puis grand prêtre de la lune noire, le voici grand chevalier de la négation. Il avait un dragon, voilà qu'on lui en donne un un peu moins ridicule. Il baisait dans chaque album, le voici qui baise 9 fois plus. Il avait déjà plein d'armées, et voilà qu'il a maintenant l'armée de la lumière, celle des dragons, celle des orcs, qui se joignent à lui. De même, du côté de l'empereur les clans n'en finissent plus de se positionner. Le seul élément qui semble-t-il, soit nouveau, c'est ce lien de parenté en Haazhel gorn et je ne sais pas trop qui. Mais deux pages pour exposer une nouveauté, puis remplir le reste avec de l'ancien remanié, ne fait pas un bon scénario, d'autant qu'à revenir sur les même thèmes, on en oublie la trame générale qui elle, n'avance pas.

Finalement, ce qui a retenu mon attention, c'est la mise en forme de l'ensemble. Le dessinateur se fait plaisir sur de grande double page à mettre en image de façon très torturées les idées non moins torturées du scénaristes. Si j'ai toujours du mal à apprécier ce côté surchargé, un peu fouillis et surtout coloré de façon aussi aléatoire, je reconnais qu'il y a là un véritable travail. Et faute d'intérêt pour le scénario, on se concentre sur ce dessin qui malgré tout, est assez enveloppant et qui fait naître en moi un petit sentiment claustrophobique, du fait de l'aspect surchargé de l'ensemble.

Le dessin reste à découvrir pour son caractère et son côté peu conventionnel, si vous ne vous en êtes pas détourné dans les tomes précédents. Côté scénario, je cherche toujours la nouveauté.

10 5 2007
   

Bof !

C'est mieux que le précédent, mais à peine... Le personnage principal gagne encore en puissance, sans qu'il ne se passe absolument rien !
Il n'y a plus aucune surprise au long des pages. Pourtant, ce tome est plus agréable à lire que le précédent, mais c'est loin d'être suffisant.
Les personnages secondaires (qui étaient fort sympathiques au début de la série) ne servent vraiment plus à rien. C'est à peine si on les reconnait.
Graphiquement, ce n'est vraiment pas ma tasse de thé. Non seulement c'est irrégulier, mais en plus, c'est moche.

Un album plus que médiocre.

acdc :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Avatar de Reflet de l'avatar de
7 2 2005
   

Il y a des choses bien et d'autres un peu moins bien.. Par exemple: ça devient usant a la fin que tous les héros meurent les uns après les autres avant d’être ressuscités d'un tour de baguette magique... A la fin on en vient à se dire, de toutes façon s'ils meurent ils vont ressusciter et on en parle plus.. bref.

Autres points: le fameux passage ou Wis se voit offrir 9 super-bombes juste pour les engrosser est un peu "télescopé" : c un message clair pour nous dire qu'il y aura une suite avec les rejetons de WIS, ou alors que l'auteur est parti pour une série de 45 tomes genre les metabarons avec l'aïeul le trisaïeul etc. bref on se demande pourquoi ne pas avoir fait plus simple en engrossant tous simplement la succube et même en nous faisant la surprise de sa grossesse... ça aurait été plus marrant et moins télescopé...
Bon sinon dans ce tome on voit un peu plus la position du diable dans l'histoire et on voit apparaître dieux sous la forme de l'archange Gabriel.. si ça continue comme ça ça va finir par une bataille rangée entre Gabriel et le diable...

bon je n'arrive pas a voir où les auteurs veulent aller mais la ça commence a partir en couille...

19 8 2004
   

Wis n'est plus le jeune naïf qu'il était au début de la série, il a bien évolué et deviens de plus en plus puissant sans le moindre effort ou presque...

Les préparatifs de la guerre touchent à leurs fins.. et bientôt l'affrontement commencera... La guerre est en marche... En ce qui concerne le scénario, il se tient plutôt bien et même si il ne se passe pas des choses capitales et si il n'y a pas énormément d'action, ce tome est plaisant à lire pour peu que l'on aime l'univers de Froideval...

Côté dessin, je trouve que Pontet s'est amélioré, le dessin est moins chargé, son traît est régulier, et les couleurs également... ce qui dans l'ensemble améliore grandement la qualité visuelle de l'album...

7 10 2002
   

Que dire, que dire..?

Ben, que j'ai trouvé cet album un chouïa meilleur que le précédent, même si l'histoire continue à faire du surplace! Wismerhill rentre doucement mais sûrement dans la catégorie des très grosbills, sans pour autant en glander une seule. La tension monte, les protagonistes sondent leurs voisins, à savoir, s'ils peuvent compter ou non sur eux le moment venu...

Une sorte d'album de transition, juste pour faire patienter avant la bataille qui s'annonce titanesque!

Mais globalement, un mauvais bouquin...