39 776 Avis BD |16 889 Albums BD | 6 781 séries BD
Accueil
Tome 2 : Le Vent des Dragons
 

Les Chroniques de la Lune Noire, tome 2 : Le Vent des Dragons

 
 

Résumé

Les Chroniques de la Lune Noire, tome 2 : Le Vent des DragonsAfin d'acceder au résumé de Les Chroniques de la Lune Noire, tome 2 : Le Vent des Dragons, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Les Chroniques de la Lune Noire, tome 2 : Le Vent des Dragonsapres le premier tome assez etonnant, on a là un tome de transition. Transition puisque l'intrigue avance assez peu.

en fait, Froideval prend le temps de poser les acteurs de cette saga. On decouvre pas mal de nouveaux perso qui auront, à n'en pas douter, leur rôle à jouer par la suite. Wis commence à former sa bande, ses proches.

Meme s'il n'est pas encore le leader, on sent que son assurance croit. On comprends alors que ce p'tit jeune ira loin...

de son coté, Ledroit s'ameliore un peu, mais ça reste assez moyen. Sa progression sera bien plus nette aux tomes suivants. Cependant, il se fait plaisir dans la bataille avec le dragon, c'est un regal.

en fait, ce tome peut sembler assez moyen si on ne lit pas les tomes suivants, mais il est tres important pour l'evolution des perso et de l'histoire.


Chronique rédigée par Kael le 28/08/2002
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de KaelReflet de l'avatar de Kael
Statistiques posteur :
  • 313 (97,20 %)
  • 4 (1,24 %)
  • 5 (1,55 %)
  • Total : 322 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,29 13,29 13,29
Acheter d'occasion : 13,00 5,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.43
Dépôt légal : Juin 1990

Avis des lecteurs

7 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Les Chroniques de la Lune Noire, tome 2 : Le Vent des Dragons, lui attribuant une note moyenne de 2,43/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

14 5 2014
   

Malheureusement je ne serai pas plus sympa que les avis précédents en ajoutant quelques choses qui n'ont pas été dites. En effet, en plus des planches ratées de Ledroit, je trouve qu'il y a des problèmes de proportions dans ce tome, je m'explique : dans l'épisode 1 nos trois amis survivent à une armée... soit, dans la ville où il y a la tour du mage ils se font pourrir par quelques gardes, et puis quand ils arrivent au château du chef des chevaliers dragon, ils vainquent une armée ... alors je veux bien admettre qu'ils se soient entrainés mais bon faut pas pousser quoi ... enfin allez je pinaille. Un autre exemple... dans tout le début du tome, on voit Pilou en tenue légère sans rien dans les poches et puis d'un coup, il a un oeuf de dragon... qu'il transporte sur un âne qu'il n'avait pas avant non plus... en tout cas, j'espère que l'oeuf n'est pas sorti de son fondement car sinon je le plains... bref, ça fait quand même pas mal d'erreurs...

Par contre, il faut bien le dire, j'ai trouvé quand même le scénario pas si mal. C'est plein de codes de l'héroic fantasy ; c'est vrai que Froideval ne révolutionne pas le style mais ce n'est pas mauvais dans l'ensemble (quand on lit les tomes suivants), et il faut rendre à César ce qui appartient à César. Certaines cases de Ledroit sont justes magnifiques... par exemple la cité de la lumière que j'ai trouvé plus belle encore que la couverture...

Malheureusement encore, ces bonnes choses sont éclipsées par des problèmes de lisibilité et de scénario... enfin, heureusement que ça va largement s'améliorer au fil des tomes car sinon je n'aurais jamais fini cette série ....

27 10 2011
   

Décidément, j'ai vraiment du mal à voir où veulent nous emmener les auteurs avec cette série. je n'y comprends pas grand chose à cette de Wismerhill et de ses amis, si ce n'est que le petit groupe de trois individus du départ vient à s'étoffer de deux nouvelles têtes. Mais je n'ai pas vraiment compris ce besoin de voir un roi local, je n'y comprends rien aux intrigues au sein du peuple dit de la lumière, j'ai toujours du mal à comprendre les jeux de pouvoir avec Haazel Thorn et du coup, je vois mal où on part. L'intérêt pour cette série décroît dès le second tome, le premier n'étant pas génial...

Au niveau des dessins, c'est très inégal, mais certaines pleines pages de visages, de détails de visage ou encore celles avec les dragons sont assez réussie, mais souvent, le dessin surchargé et parfois à peine esquissé rend tout de même l'ensemble assez difficile à lire. Sans compter les couleurs, qui font très années 70. Comment ca, le dépôt légal date de 1990 ? J'aurais jamais dit.

Bref, ca continue moins bien que cela a commencé, c'est dire le niveau !

22 11 2009
   

Le premier épisode avait déjà pas mal de défauts mais ma curiosité pour cette série m'a amené à poursuivre la découverte. J'apprécie beaucoup le genre heroic fantasy, aussi une saga de 14 albums ne peut qu'être intrigante pour un lecteur comme moi ! Hélas : ce deuxième épisode réussit à être encore moins bon que le premier.

Le graphisme de Ledroit reste ambivalent. Certains visages ou postures paraissent maladroits techniquement, mais d'autres scènes sentent bon le talent (la couverture elle-même est tout de même très réussie, bien qu'elle ait des allures de copie d'illustration "DragonLance"). Globalement, on se dit donc que tout cela pourrait être vraiment beau mais que le trait surchargé et la mise en couleurs médiocre laissent une impression mitigée.

C'est surtout par le scénario que ce deuxième album rate son objectif. Le récit part dans tous les sens, se mêle de politique sans être capable d'y donner un sens clair et l'intrigue avance peu. La simple constitution du groupe est expédiée : on se croirait en plein début de partie de jeu de rôle, où les aventuriers se soudent puisqu'ils doivent faire l'aventure ensemble ! Le personnage de Goum est caricatural au possible, mais il faut dire que c'est tout l'album qui verse sans vergogne dans les images d'Epinal de l'heroic fantasy. Froideval ne nous épargne pas grand chose et n'apporte quasiment rien à un genre dont il reprend tous les clichés ou presque.

Parce que je suis abonné à une médiathèque et que sa fréquentation me permet de lire pas mal d'albums, je vais sans doute poursuivre la série. Mais il est évident que je ne l'achèterai pas et que, s'il n'y a pas d'amélioration, je ne tiendrai pas jusqu'à la fin !

9 4 2007
   

Bof ! c'est pas la joie tout ça...

Je trouve toujours ça assez mauvais. Les scènes s'enchainent les unes avec les autres sans véritable cohérence. Je me suis surpris plusieurs fois à vérifier si des pages n'étaient pas restées collées quand je les tournais tellement la suite me semblait malvenue.
Les dessins sont toujours pas ma tasse de thé : pourtant, certaines cases sont jolies, mais la plupart des visages sont approximatifs. Bref, c'est très moyen.
Le scénario, quant à lui, est toujours aussi futile : certes, on met les personnages principaux en place, mais ça reste encore très léger.

Dommage !

14 8 2004
   

Aprés les événements passés dans le premier tome, Wis se retrouve seul avec Pile ou Face et Fey... Voilà donc avec ce premier tome fort en rebondissement, on est en droit d'attendre également plein de retournements de situation dans cet album.... et bien Froideval en a décidé autrement !

Ce tome bien loin d'être aussi riche d'un point de vue scénaristique que le premier est en fait un album plus calme afin d'introduire de nouveaux personnages... Alors tout de suite je vous vois vous dire :"C'est chiant quoi !"... Mais non ce n'est pas chiant et personnellement j'aurais beaucoup de difficultés à dire du mal du scénario, surtout quand on connait a quel point celui de cette série est riche (peut être trop...). Mais c'est vrai je dois reconnaître que parfois on s'y perd un peu quand même...

Le dessin de Ledroit quand à lui n'a guère évolué, certaines cases sont toujours aussi catastrophiques et d'autres aussi magnifiques. Dans l'ensemble le trait est toujours imprécis...

Il faut donc savoir faire abstraction du dessin moyen afin de profiter de l'histoire...

16 1 2003
   

Oh rage oh désespoir !
Moi qui avais presque été enthousiasmé par le premier tome de cette série considérée comme culte, me voici face à une réelle déception.
En fait rein ne va vraiment dans cet album. Le scénario n’avance pas, les aventures narrées sont sans grand intérêt sauf celui d’introduire de nouveau personnages. C’est plus de la violence gratuite et des combats sans réelle cause que l’on découvre, alors que la trame du premier tome promettais quelque chose de plus profond. Non ici c’est juste une débauche de faits un peu invraisemblable et sans lien réellement apparent.
En plus de s’ennuyer, on ne comprend pas grand-chose. C’est trop déroutant et ça gâche la lecture.

Au niveau du graphisme, je m’attendais aussi à une réaction voir une réelle évolution du dessin de Ledroit, mais bien au contraire, c’est la catastrophe. Encore plus chargé qu’avant, les cases sont saturées de traits, de couleurs criardes et de visages caricaturés qui font un peu déplacé dans cet univers. Certes, quelques planches grandioses (comme celle du dragon dont parle Kael) relèvent le niveau général. Mais a posteriori, c’est vraiment pas accrocheur et ça déroute totalement. Il y a bien quelques bonnes idées de cadrage et de dynamisme mais c’est toujours aussi inégal sur la longueur et c’est finalement ça que le lecteur retient.

Déçu, donc je le suis vraiment. C’est trop bourrin pour moi peut être, mais vraiment trop spécial et inégal graphiquement alors que ça aurait pu être un atout mais ici c’est vraiment raté. 2 étoiles quand même car il y a quelques planches qui sont des véritables perles. Mais uniquement pour ça. Sinon le reste ne vaut pas grand-chose, selon moi…