46 510 Avis BD |20 170 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 1 : Le Travail du Furet
 

Les chroniques de Centrum, tome 1 : Le Travail du Furet

 
 

Résumé

Les chroniques de Centrum, tome 1 : Le Travail du FuretAfin d'acceder au résumé de Les chroniques de Centrum, tome 1 : Le Travail du Furet, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Les chroniques de Centrum, tome 1 : Le Travail du FuretLes Chroniques de Centrum constituent l’adaptation BD du roman de science-fiction d’Andrevon "Le travail du furet à l’intérieur du poulailler". Ce premier tome est une bonne introduction à l’univers du Centrum. Ambiance à la Blade Runner et vision pessimiste des errements écologiques de l’homme sont de mises.

On se laisse prendre rapidement par le scénario bien ficelé dans lequel évolue le personnage principal, un fonctionnaire de la mort dont le travail consiste à réguler la population en éliminant des cibles choisies par loterie !

Côté dessin et couleur, le trait de Afif Khaled se rapproche un peu de celui de Bajram et restitue très bien l'atmosphère oppressante et glauque pensée par Jean-Pierre Andrevon.

Ce premier tome des "Chroniques de Centrum" est une réussite. Espérons que les autres volumes de cette trilogie "old school" seront à la hauteur...


Chronique rédigée par DR le 23/10/2004
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de DRReflet de l'avatar de DR
Statistiques posteur :
  • 77 (96,25 %)
  • 3 (3,75 %)
  • Total : 80 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 7,95
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Mai 2004

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Les chroniques de Centrum, tome 1 : Le Travail du Furet, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

3 1 2009
   

Le décor des Chroniques de Centrum n'est pas très original : c'est du 100% Blade Runner. Mais ce n'est qu'un décor (et à la base, Blade Runner, c'est quand même un super décor) et c'est l'histoire devant qui est importante. Et pourtant, là non plus, le scénario n'est pas très original : monde géré par une ploutocratie déshumanisée, où la vie humaine n'a plus vraiment d'importance et où notre héros va découvrir un complot gouvernemental contre les civils innocents eux-mêmes.
Rien d'original alors ? Ben non pas vraiment.
Sauf que cette histoire est très bien racontée, que les personnages sont bons, de même que les dialogues. L'ambiance est bien rendue et la narration intelligente. Bref une lecture dans laquelle on entre très facilement et un récit rapidement prenant. Le personnage du héros, "contrôleur" de son état, est en outre fort bien rendu, tueur efficace et sans passion. Les auteurs réussissent bien à faire passer les émotions contradictoires que lui amènent son cruel travail légal.

Quant au dessin, il est bon lui aussi. Bien maîtrisé (sauf pour quelques décors un peu moyens comme celui où on voit la Tour Eiffel délabrée par exemple), il est efficace et agréable à lire. J'ai eu un peu de mal avec la colorisation informatique omniprésente en début de lecture, mais au final les effets de couleurs sont assez réussis et on s'y habitue.

Un bon tome d'introduction pour une bonne série SF.

3 1 2009
   

Une très bonne surprise que le premier tome de cette série! On y découvre un "furet", dont le travail est d'éliminer des gens choisis par hasard pour réguler la population de la ville de Centrum. Paysage futuriste et dantesque au rendez-vous; l'auteur a imaginé une ville-monde très noire, très pluvieuse, peu engageante. On se laisse embarquer facilement dans cet univers imaginé par l'auteur et superbement mis en dessin par le dessinateur. Les couleurs sont parfois un peu sombres, comme pour souligner encore le pessimisme qui se dégage de cette anticipation.

Le scénario est sans surprise, puisqu'il nous permet de faire connaissance avec un furet, qui nous présente son job de façon froide et sans concession, sans état d'âme. J'ai adoré ce personnage qui aime les films de Bogart, qui s'habille comme un flic des années 50's, aussi désabusé et clairvoyant que ce dernier. Dans le même temps, sous son imper et son borsalino, il transporte toute une artillerie ultra-moderne, ses outils de travail... Quelle ambiance! Quel personnage attachant! Quel mélange! J'ai vraiment apprécié.

La fin de cet album présente une petite ouverture : les gens éliminés sont-ils vraiment choisis au hasard? On sent ici que l'histoire s'ouvre qui permettra peut-être à la série de se développer. Pour ma part, j'ai trouvé que cette intrigue arrivait un peu par hasard et ne suscitait pas de réelle réaction de notre héros, c'est dommage!

Pour les dessins, c'est noir, c'est futuriste, j'ai bien aimé. Quelques planches sont vraiment bien réalisées et retranscrivent l'atmosphère que veut nous faire partager l'auteur. C'est très joli, bien que un peu sombre.

Une bonne surprise donc!