46 560 Avis BD |20 193 Albums BD | 7 888 séries BD
Accueil
Tome 3 : La Fée Sanctus
 

Les Chevaliers du pardon, tome 3 : La Fée Sanctus

 
 

Résumé

Les Chevaliers du pardon, tome 3 : La Fée SanctusAfin d'acceder au résumé de Les Chevaliers du pardon, tome 3 : La Fée Sanctus, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Les Chevaliers du pardon, tome 3 : La Fée SanctusIl aura fallu patienter quatre ans pour voir arriver ce troisième épisode des "Chevaliers du pardon", le deuxième cycle de "Complainte des landes perdues". Il faut dire que Dufaux et Delaby sont des auteurs assez occupés, notamment par la série "Murena" sur laquelle ils travaillent aussi ensemble et qui connaît un joli succès. Et quand on sait que Jean Dufaux a plus de 200 albums à son actif et qu'il nourrit encore de multiples projets, on comprend que le rythme de parution soit assez atypique.

La série aura-t-elle perdu des lecteurs en route, lassés par une trop longue attente ? C'est possible dans un univers BD submergé par les parutions, mais la notoriété des auteurs devrait limiter cette possible saignée. L'album lui-même valait-il l'attente ? C'est la question que l'on peut légitimement se poser.

Le trait de Delaby conserve toute son élégance et les planches bénéficient comme d'habitude d'une mise en couleurs soignée (assurée par Bérengère Marquebreucq). On n'a plus le charme de la découverte et le style de l'auteur cadre moins avec un univers médiéval-fantastique qu'avec le monde romain antique. Mais il ne faut pas bouder son plaisir : l'album est plutôt réussi graphiquement, dans un genre parfois pollué par des dessinateurs cherchant un trait approximatif mais dynamique, capable de séduire un jeune public peu regardant.

Jean Dufaux livre une intrigue très classique, qui peine à surprendre comme à vraiment séduire un lecteur qui en a lu d'autres. Parfois trop bavard, avec des pavés narratifs qui alourdissent les scènes d'action, le récit est un peu faiblard au final. Il y a peu de trouvailles, l'apparition du Braghen étant très symptomatique d'une incapacité à renouveler l'utilisation du Troll dans un récit d'heroic fantasy - appellation rejetée par Dufaux d'ailleurs, mais qui correspond tout de même à la série s'il faut lui attribuer un genre.

Des qualités graphiques mais un récit qui manque d'ambition : les fans de "Complainte des landes perdues" risquent de rester un peu sur leur faim.


Chronique rédigée par Jean Loup le 26/06/2012
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Jean LoupReflet de l'avatar de Jean Loup
Statistiques posteur :
  • 1313 (63,80 %)
  • 390 (18,95 %)
  • 355 (17,25 %)
  • Total : 2058 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 2,50 Originalité
  • Scénario : 2,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 13,96
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.25
Dépôt légal : Juin 2012

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Les Chevaliers du pardon, tome 3 : La Fée Sanctus, lui attribuant une note moyenne de 3,25/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

10 5 2014
   

Ce troisième tome est une petite déception même si l'ensemble est plus que correct mais le duo nous a habitué à mieux dans les deux premiers tomes.

Au point de vue dessins franchement rien à redire c'est très réussi et beaucoup plus dark, j'aime aussi les risques que Delaby a pris lui qui n'a pas vraiment l'habitude de dessiner des monstruosités, il s'en sort très bien avec Eïrell par exemple.

Où le bas blesse un peu : j'ai trouvé l'histoire un peu plus faiblarde, avec moins de surprise (si ce n'est à la fin).

En gros c'est quand même un album réussi mais un rien en dessous de ses prédécesseurs.