46 616 Avis BD |20 224 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Tome 1 : L'ombre de Dieu
 

Les Chercheurs de trésor, tome 1 : L'ombre de Dieu

 
 

Résumé

Les Chercheurs de trésor, tome 1 : L'ombre de DieuAfin d'acceder au résumé de Les Chercheurs de trésor, tome 1 : L'ombre de Dieu, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Les Chercheurs de trésor, tome 1 : L'ombre de DieuNouvelle série de David B pour le compte des éditions Dargaud par le biais de leur sympathique collection Poisson Pilote, "Les chasseurs de trésor" se propose de narrer une aventure bâtie sur les thèmes chers à l'auteur : les mythes indiens et orientaux, la recherche du soi, la mort, les démons…

Premier album en couleur depuis "La Lecture des ruines" chez Dupuis en 2001, cette nouvelle BD de David B était très attendue. Ici toutefois ce n'est pas l'auteur qui a signé les couleurs et c'est un peu dommage. Non pas qu'elles ne soient pas réussies, puisque cet amalgame de rouges, de jaunes, de bleus et de verts est vraiment bien adapté au ton et à l'univers de l'histoire. Mais il aurait été intéressant de voir comment David B aurait pu colorer ses encrages toujours aussi impeccables et qu'on a plus l'habitude d'admirer en noir et blanc.

Passé cette première étape un peu inhabituelle, on se plonge dans l'histoire et comme d'habitude, la magie opère. On retrouve avec un réel plaisir des images et des thèmes chers à l'auteur : les sabres, les couteaux, les scies et autres engins de torture du bourreau sont réellement impressionnants, tant par leur quantité que par leur diversité. Les combattants en armure dans le plus pur style impérial asiatique sont également de la partie avec deux ou trois grandes planches coutumières chez David B : les combats rapprochés, avec force flèches qui s'abattent sur les combattants serrés les uns contre les autres, un peu à la manière des motifs du moyen âge.

Les thèmes récurrents sont là aussi : le prophète voilé bien sûr, personnage principal de l'histoire et déjà évoqué dans la série "Les Incidents de la nuit" est ici revisité, transposé à l'orient. Grâce au talent narratif de David B conjugué à son imagination, il parvient à mélanger mythes réels, histoire passée et imagination personnelle pour nous perdre dans un dédale de couleurs et de personnages bigarrés et terriblement bien rendus. On retrouve ensuite les personnages qui gravitent dans le monde de l'auteur : Azraël l'ange de la mort, les démons qui ici sont appelés "les sacs", et l'ombre de Genghis Khan et de ses troupes rode toujours dans un coin de l'histoire, parfois même pas suggéré mais que l'on sent dès qu'on a lu quelques albums de David B. Les entrailles du monstre qui distillent de l'ombre sont également une revisite originale du thème des entrailles du démon abordé par David B dans la série "Les 4 savants". Enfin, non des moindres, la réutilisation du thème du "Pays du Non-Où" abordé tel quel dans "La Lecture des ruines" mais ici encore une fois transposés dans un univers oriental, même si la finalité philosophique et surtout spirituelle du concept est commune aux deux mondes.

Ajoutez à cela des dessins toujours aussi réussis (bien que personnellement je préfère nettement David B en noir et blanc), des idées toujours aussi originales et un juste mélange d'imaginaire et de mythique, et vous obtiendrez une superbe ouverture pour cette nouvelle série.


Chronique rédigée par jbt900 le 18/06/2003
 
 
Statistiques posteur :
  • 228 (93,44 %)
  • 16 (6,56 %)
  • Total : 244 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 5,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 11,40 11,40 11,40
Acheter d'occasion : 6,01
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.70
Dépôt légal : Juin 2003

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Les Chercheurs de trésor, tome 1 : L'ombre de Dieu, lui attribuant une note moyenne de 3,70/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

5 6 2005
   

J'ai lu l'été dernier l'ascension du Haut Mal, série qui m'a vraiment motivée à découvrir d'autres oeuvres de David B. Après un relativement mauvais choix de ma part (Urani, une série finalement assez faible), voilà que je découvre Les Chercheurs de trésor. On tient la bonne :)

Tout d'abord, j'aime beaucoup les personnages, et particulièrement le "Héros" de cette histoire, le bourreau. Son style tranche franchement avec l'image que je m'en étais faite (une grosse brute porteur d'une hache énorme...) pour tendre vers le design d'un nécromancier... qui d'ailleurs parle avec les morts.

Les autres protagonistes ne sont pas en reste, le prophète sans visage lui-même ayant un design sympathique, intrigant... David B. réussit donc à nous impliquer dans l'histoire par la beauté de l'univers qu'il nous présente.

L'histoire, teinté de sorcellerie et de légendes orientales, fonctionne très bien. Aucun problème de rythme, un scénario intelligent, poétique...

Le dessin quant à lui transpire le noir et blanc, à telle point que l'on se demande si la couleur (bien que très intelligemment appliquée) n'est pas superflue. Toute cette histoire d'ombres aurait peut-être eu plus d'impacte en noir et blanc, en jouant sur les masses, les contrastes... qui sont ici un peu gommés par la colorisation.
Reste que le style est super, que les différentes frises qui entourent régulièrement les pages illustrent très bien l'histoire, et que les détails qui fourmillent dans ce premier albums donnent une réelle consistence à l'album.

Ajoutez à celà une fin abrupte, tout en suspense, qui ne demande qu'une suite, tout en suspense, et vous serez conquis !

25 8 2004
   

L'histoire est originale, et ne ressemble à rien d'autre, c'est sûr.
David B est loin ici de l'Ascension du Haut Mal, et tant mieux. Non pas que son oeuvre principale soit détestable, bien au contraire, mais il en sort. Ici, il livre quelque chose de très personnel aussi, de réfléchi, d'organisé, de subtil et de planant, aussi, un peu.
Ce livre est bon, les dessins m'ont un peu déçu quand même, connaissant le talent de l'auteur pour les monstres et personnages bizarres.
L'histoire nous porte, un voleur d'ombre, c'est loin des idées classiques d'aventure. Les personnages prennent corps, le Bourreau un peu plus que les autres ici.
Pour une fois, j'attends le tome 2, car je ressens ce 1er livre comme une mise en bouche, un passage obligé pour poser le thème.

30 5 2004
   

"Les chasseurs de trésor" est une BD vraiment spéciale. Elle part d'une histoire mêlant histoire, magie et religion pour nous emmener dans un dédale multicolore au goût épicé d'Orient et de chevaliers. Une vision typique de David B.

En effet, je pense que pour comprendre une partie de la folie de cette histoire, il faut avoir lu "L'Ascension du Haut Mal" ou David présente sa passion pour ce genre d'histoire. Il explique d'ou vient ce goût prononcé pour les histoires de chevalier, de magie noire et de fantômes.

Passé ce cap certes difficile a surmonté, le lecteur averti pourra pleinement profiter d'un dessin typique et en couleur. C'est sublime. Tout en ombre et en lumière (les thèmes du tome) mais aussi avec des audaces graphiques intéressantes. On a une case plus ou moins en forme de serpent carré qui englobe une case classique. Des cadres de planches dignes des palais arabes. Des couleurs chaudes et attrayantes. Mais aussi cette simplicité dans le gros trait noir qui caractérise un auteur montant de la BD plus ou moins alternative.

Coté histoire ça reste encore un peu obscure, ce qui semble plutôt logique du fait que ce n'est que le premier tome et que c'est un auteur un peu dérangé qui est au commande… Mais c'est enivrant, dépaysant et très prometteur!

Encore une bonne surprise que nous réserve une collection qui définitivement me ravira toujours : Poisson Pilote.

Vivement bientôt, le tome 2 arrive!!!

CoeurDePat :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de CoeurDePatReflet de l'avatar de CoeurDePat
4 8 2003
   

De même que pour "Les Incidents de la nuit", j'ai du mal à savoir quoi penser de cet album... Il est certain que le dessin est tout à fait typique de David B. De même, celui qui trouvera les couleurs ratées sera vraiment difficile, car leur côté chamarré et cependant assez sombre me paraît très réussi et en parfait accord avec le côté chargé de symbole de l'histoire. On retrouve également les différentes formes de monstre qu'on a pu apercevoir ici où là, et ce avec bonheur, car le style de David B. et non seulement personnel, mais également assez fort.

L'histoire par contre, semble être... un beau bordel. Eh oui. On commence un peu en cours de route, et on n'aura guère d'explications sur l'origine de cette petite société des chercheurs de trésor (en tout cas pas dans ce premier tome). Les différents personnages sont. Je dois avouer ne pas me sentir proches d'eux, et je ne suis pas sûr de bien comprendre leurs motivations... Sur ce point, l'album me paraît un peu faible...

Ce qui arrive a un côté mystérieux, et apparemment très basé sur des mythes orientaux. L'ennui c'est qu'on ne les connait pas forcément, et qu'ils sont exposés de façon un peu abrupte sans qu'on voit vraiment pourquoi ni commnent ils s'intègrent.

Mais ces défauts sont aussi des qualités, car on reste tout de même cloué devant cette histoire réellement particulière jusqu'à sa fin. Fin d'ailleurs un peu brutale... Vivement le tome 2 (les masochistes seront comblés :) ).