46 377 Avis BD |20 098 Albums BD | 7 870 séries BD
Accueil
Tome 3 : L'échappée belle
 

Le Vent dans les saules, tome 3 : L'échappée belle

 
 

Résumé

Le Vent dans les saules, tome 3 : L'échappée belleAfin d'acceder au résumé de Le Vent dans les saules, tome 3 : L'échappée belle, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Le Vent dans les saules, tome 3 : L'échappée belleEncore une fois, Plessix séduit.On suit avec passion le périple de Crapaud, personnage haut en couleur et dont le ridicule amuse. La bonne humeur est toujours de mise, pour notre plus grand bonheur !

Côté scénario, c'est encore plus riche que dans les précédents albums. Crapaud, dans toute sa modestie, affronte ici des hordes de policiers à lui tout seul ainsi que les plus grands dangers possibles. Génial !

Dans les premières pages de cet album, plessix nous transporte, grâce à son superbe crayonné, dans une forêt qui paraît sublime. La rencontre avec le satyre tourne au magique, on tombe sous le charme!

Cette série à beau paraître en collection jeunesse, elle saura séduire même les plus âgés !


Chronique rédigée par Osilmar le 23/02/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 13 (100,00 %)
  • Total : 13 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 9,45 9,45 9,45
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.31
Dépôt légal : Aout 1999

Avis des lecteurs

8 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Le Vent dans les saules, tome 3 : L'échappée belle, lui attribuant une note moyenne de 4,31/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

25 2 2013
   

Autant j'ai plus apprécié cet album que les précédents, autant à lire les commentaires ci-dessous j'ai l'impression d'être passé à côté de l'intro qui ne m'a absolument pas marquée. Va falloir que je la relise parce que là, ça me dépasse.
En tout cas, pour le reste c'est aussi sympa, gentil et poétique que les tomes précédents sauf qu'en plus l'histoire est plus consistante. Crapaud va bien sûr être au devant de la scène, son évasion de prison étant assez burlesque. La suite fait un peu grand guignol mais c'est dans le ton de la série, ça ne choque pas et c'est marrant.
C'est en arrivant à ce tome que je regrette de ne pas avoir lu la série à mon fils tant elle est parfaitement adaptée aux enfants. D'ailleurs Jean-Loup ose la comparaison aux fables de La Fontaine, point sur lequel je le rejoins complétement.
Le dessin est toujours aussi chouette, tout en détails, minuties et jeux de couleurs. Bravo à Plessix.

16 9 2009
   

Une première partie d'une qualité exceptionnelle, aussi bien par le dessin que par cette atmosphère poétique que les auteurs arrivent à nous communiquer en toute simplicité. Le dessin est vraiment joli, et les jeux de lumière particulièrement réussis. Quelle travail pour jouer sur les nuances et nous proposer les couleurs de l'heure bleue : pas tout à fait le jour mais plus totalement la nuit. Des couleurs inhabituelles pour un concept que nous découvrons avec délices. Les cases de Taupe qui allume sa lampe à pétrole révèlent aussi une grande maîtrise de la palette de couleurs, je vous invite à les découvrir. Et dans cette atmosphère si particulière, on arrive même à trouver un petit peu d'humour.

La deuxième partie de cet album, centrée sur Crapaud, est peut être plus potache et moins poétique mais encore une fois le mode de narration fait mouche. Les références, et l'humour finement présenté, plus dans les propos que dans les dessins, ont particulièrement retenu mon attention. Par ailleurs, cette partie semble plus rythmée et le fait que deux chapitres soient consacrés à Crapaud amène un semblant de continuité qui, selon moi, faisait défaut jusqu'alors. La cavale de Crapaud est bien menée, assez drôle et finalement c'est avec plaisir que l'on suit ses aventures.

Mais cette seconde partie est peut-être plus convenue, au regard du premier chapitre de ce tome qui est vraiment magique, tant par les propos que par la mise en page, tant par les réflexions que par le découpage, tant par l'ambiance que par le dessin.

26 5 2006
   

Voilà qu’il se passe (enfin) autre chose que la simple succession des saisons, les visites courtoises et les conversations sympathiques entre voisins.

Après une belle intro pleine de magie, Crapaud va apporter une touche d’énergie, de fantaisie et d’humour : il est dans de sales draps et son évasion nous offre quelques moments de bonne humeur.

Cette troisième tranche me réconcilie quelque peu avec la série. Niveau scénario, s'entend. Le graphisme, lui, est très joli depuis le début.

20 5 2006
   

Une première partie magique : Rat et Taupe se laissent aller au moment de l'heure bleue, où la Nature se plonge dans un silence parfait. Mais que c'est beau !
La deuxième partie du tome est consacrée à Crapaud ... c'est moins poétique mais tout aussi réussi !!!!
Crapaud est toujours ridicule à souhait, toujours aussi mégalo... mais quel bonheur à lire !
Le tout est évidemment servi par un dessin magistral !

10 8 2005
   

Que dire de ce début d’album, passé sur cette petite île, à l’heure où la nuit se transforme en bleu, où tout est silence avant que l’aube nous entoure de sa douce lumière? Après nous avoir fait humer la nature dans les tomes précédents, Plessix parvient à nous la faire écouter ! Tout bonnement magique !

Comparé aux tomes précédents, nous quittons la quiétude de la forêt pour nous aventurer parmi les humains et du coup le scénario s’accélère, notre batracien favori est en cavale, se lance dans une (més)aventure rocambolesque et affronte tous les dangers et les risques.

Le dessin de Plessix atteint ici son apogée, le scénario et plus dense, l’humour encore plus présent, les dialogues plus succulents, tout en gardant cette poésie qui nous charme depuis le premier tome. Fabuleux !

13 9 2004
   

Ce troisième est l'un de mes prèférés.
On assiste a l'emprisonnement de crapaud et a son évasion. On va de péripétie en péripétie, une chose est certaine on ne s'ennuie pas dans ce tome. C'est amusant, gai, intrigant, et mignon, voilà ce que je pense de cette série tirée de l'oeuvre de Kenneth Grahame.

Pour la première fois on voie apparaître des hummains, les caractéristiques des personnages se dévoilent à travers les traits du dessinateur. J'apprécie les différents plans que donne le dessinateur a certaines scènes. C'est ingénieux et agréable à regarder.
Un excellent tome.

8 7 2002
   

Voilà le troisième et avant-dernier tome de l'adaptation du roman de Kenneth Grahame. Je ne peux pas croire que vous n'ayez pas lu les deux précédents !
On retrouve donc avec un plaisir intact Taupe et Rat, séparés dans cet album de leur ami Crapaud pour cause de mauvaise conduite (automobile, s'entend). Celui-ci est toujours mégalomane et ridicule, et tire à lui la couverture dans cet album qui répond au suspense du deuxième.
Humour, tendresse et poésie se conjuguent habilement dans ce récit qui évoque des traits bien humains sous le couvert de ces tranches de vie animalière.

Fans de La Fontaine et du Roman de Renart, dévorez sans attendre cette nouvelle livraison ! Les 32 planches désormais habituelles sont toujours aussi minutieusement élaborées, tant côté graphique (que de détails ! que c'est beau !) que sur le plan scénaristique (excellent découpage des planches 2 et 3, par exemple).
Ne passez surtout pas à côté de l'une des deux meilleures séries animalières actuelles - l'autre étant "De cape et de crocs".

Merci beaucoup monsieur Plessix.